SECTION SE-Unsa de la MAYENNE - 6 RUE SOUCHU SERVINIERE - 53000 LAVAL
Tél. 02 53 22 38 00 - Por. 06 18 50 44 79 - 53@se-unsa.org

 
Bilan CTSD du 2 février 2021.
Article publié le mardi 9 février 2021.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le CTSD second degré s’est tenu le 2 février 2021. Il avait pour ordre du jour la dotation DGH pour les établissements mayennais. Loïc BROUSSEY, Jacques MONTARON et Rodolphe MOULIN étaient présents pour représenter l’UNSA Education.

Au niveau du dĂ©partement de la Mayenne, le Directeur acadĂ©mique a dressĂ© dans un premier temps plusieurs constats :

  • Une baisse des effectifs en collège (moins 162 Ă©lèves compensĂ©e par une hausse des effectifs en lycĂ©e (plus 152 Ă©lèves),
  • La crĂ©ation de deux ULIS dans un collège Ă  Mayenne et Ă  ErnĂ©e. La crĂ©ation d’ULIS en LP est Ă  l’étude pour la rentrĂ©e prochaine.

L’UNSA Education s’est opposĂ©e Ă  la proposition du Directeur acadĂ©mique pour diffĂ©rentes raisons :

  • Les dotations notamment dans les collèges pour la rentrĂ©e prochaines sont en forte baisse (moins 219 heures) et seulement compensĂ©e par des HSA (plus 21 heures)  alors que la baisse du nombre d’élèves est faible (en moyenne moins de 6 Ă©lèves par Ă©tablissement en collège) et que le nombre de suppression reste important (9 postes).
  • Le directeur acadĂ©mique fait le choix de compenser les heures postes par des HSA mais cela rĂ©duit les choix pĂ©dagogiques qui pourraient ĂŞtre fait dans les Ă©tablissements.

L’UNSA Ă©ducation a votĂ© contre la proposition du Directeur AcadĂ©mique car nous ne pouvons accepter la transformation d’heures postes en heures supplĂ©mentaires annuelles.  En effet, il est inadmissible que les collègues se voient contraints de faire davantage d’heures supplĂ©mentaires pour mettre de l’huile dans des rouages que l’administration a sciemment grippĂ©s. L’administration supprime ainsi l’équivalent de 10 postes pour rĂ©partir les heures correspondant sur les heures supplĂ©mentaires des collègues. Cela lui permet d’afficher officiellement un maintien du nombre d’heures et permettra au ministre d’expliquer sur les plateaux de BFMTV que le salaire des enseignants du second degrĂ© a augmentĂ© alors qu’en rĂ©alitĂ© il les a juste contraints Ă  effectuer des heures supplĂ©mentaires payĂ©es moins que les heures postes supprimĂ©es.

Par ailleurs, le recours aux HSA induit des suppressions de postes et des collègues qui se retrouvent parfois sur deux ou trois établissements. Nous demandons donc que le nombre d’heures-postes soit revalorisé à hauteur des besoins dans tous les établissements mayennais, surtout dans ce contexte sanitaire où les besoins sont encore plus conséquents.

L’Unsa Education considère également que la tenue des instances en mode distanciel nuit à la qualité du dialogue social alors qu’il aurait été possible de les réunir en présentiel. Nous regrettons que le directeur académique n’aie pas accédé à notre demande de leur tenue en présentiel.

Un nouveau CTSD se tiendra le jeudi 11 fĂ©vrier Ă  10h45 mais l’absence de modifications dans le document que nous avons reçu nous laisse peu d’espoir quant Ă  une modification des choix imposĂ©s au Dasen  par le ministre.

M. Rodolphe MOULIN

Pour l’UNSA EDUCATION.

 
 
PĂ©tition
 
Nos campagnes
 
Santé
 
Aides spécifiques
 
Mouvement
 
Concours
 
Baromètre Unsa Éducation
 
Cliquez pour agrandir