SECTION SE-Unsa de la MARNE - 15 BD DE LA PAIX - BP 30149 - 51055 REIMS CEDEX
Tél. 03 26 88 25 53 - Fax. 03 26 40 92 78 - Por. 06 14 25 31 19 - 51@se-unsa.org

 
Mouvement 1er degrĂ© : RĂ©sultats après CAPD
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

La CAPD mouvement a lieu ce mardi 11 juin après-midi. Nous contacterons les collègues par sms ou mail pour donner leur résultat.

Pour ceux qui passeront en seconde phase, le dispositif ne change pas.

Dès demain mercredi 12, nous commencerons les permanences conseil sur Reims. La fiche seconde phase sera Ă  envoyer pour le 24 juin au servic mouvement dp51-2@ac-reims.fr 

La programmation des permanences vous sera communiquée demain.


DĂ©claration du SE-UNSA Ă  la CAPD du 11 juin  2019

 

Monsieur l’inspecteur d’académie,

Mesdames et messieurs les inspectrices et inspecteurs,

Mesdames et Messieurs les membres de la CAPD,

 

Quel mouvement exceptionnel que ce mouvement 2019 !

Exceptionnel quant à la qualité du dialogue social, de l’écoute que nous avons eus auprès de vous, Monsieur l’Inspecteur d’académie, et de vos services, … encore plus qu’à l’habitude.

Exceptionnel quant à la maltraitance engendrée par les décisions de notre ministère, droit dans ses bottes, qui a imposé des procédures nouvelles, à marche forcée, procédures impréparées qui ont conduit à un pilotage à vue.

VĹ“u gĂ©ographique obligatoire, affectation   Ă    titre   dĂ©finitif   sur   une   zone gĂ©ographique et non sur un poste prĂ©cisĂ©ment dĂ©fini, modalitĂ©s de prise en compte des prioritĂ©s lĂ©gales …Les modifications issues de la note de service mobilitĂ© de ce mouvement 2019  sont nombreuses et inadaptĂ©es aux personnels du 1er degrĂ©. Le pari de la confiance auprès des enseignants est en passe d’être perdu par le ministre.  Bien plus que des injonctions et au-delĂ   des  discours,  les  professionnels  que sont  les  enseignants  des  Ă©coles  attendent  une  gestion  qui  prenne  en  compte  leurs aspirations  et  leurs  besoins.    Pour le SE-Unsa, les opĂ©rations de mouvement cette annĂ©e ne garantissent ni une meilleure satisfaction des  aspirations  des  enseignants,  ni  une meilleure rĂ©ponse aux besoins du système.    Nous avions d’ailleurs, avec d’autres organisations syndicales, demandĂ© le report de l’application au ministre il y a plusieurs mois. En vain !  Et si le choix ministĂ©riel prĂ©cipitĂ© de la refonte des mouvements dĂ©partementaux met ainsi les personnels enseignants en insĂ©curitĂ©, il met les personnels administratifs en difficultĂ©, comme l’a très rĂ©cemment dĂ©noncĂ© notre fĂ©dĂ©ration, l’Unsa Education. En   effet,   les   bugs   informatiques   sont   nombreux, les   dysfonctionnements rĂ©currents. Ceci crĂ©Ă© de l’incomprĂ©hension quant Ă  la bonne utilisation du serveur par nos  collègues,  un  retard  dans  la  diffusion  des  rĂ©sultats  qui  impacte  l’organisation personnelle  des  enseignants comme  la  vie  interne  des  Ă©coles  et provoque Ă©galement  la nĂ©cessitĂ© d’un travail accru pour les services administratifs. Ă€  ce  sujet,  une  note  du directeur de cabinet de notre ministre aux recteurs et aux DASEN a incitĂ© Ă  mobiliser les personnels administratifs et techniques le samedi voire le dimanche ceci afin de rendre opĂ©rationnel  un  dispositif  qui,  conjuguant  changement  de  règles  avec  changement  de système informatique, menace de planter Ă  chaque Ă©tape de son dĂ©ploiement. Pour le SE-Unsa, il est inacceptable d’en arriver Ă  de telles situations.

Notre dĂ©partement a Ă©tĂ© jusqu’à prĂ©sent efficace, rĂ©flĂ©chi et porteur d’équitĂ© dans le traitement des opĂ©rations de mouvement pour nos collègues tout en garantissant une couverture professionnelle sur l’ensemble de notre territoire. Il est plus que dommage que  ces  nouvelles  modalitĂ©s  imposĂ©es  et  prĂ©cipitĂ©es  viennent  remettre  en  question  cet Ă©quilibre.

Encore une fois, nous saluons ici la qualité de nos échanges en département. Parce que vous avez compris les enjeux individuels, les décisions que vous avez prises en concertation avec les élus du personnel que nous sommes ont permis, monsieur l’Inspecteur d'Académie, de ne pas nommer des collègues sur des postes qu’ils ne voulaient pas (MUG et Zones Infras)

 Nous,  reprĂ©sentants  du  personnel  du  SE-UNSA,  nous  opposons  rĂ©solument  Ă   cette  logique  comptable  et dĂ©fendons haut et fort le droit des personnels Ă  une mobilitĂ© qu’ils choisissent face Ă  une administration centrale qui s’éloigne clairement, de l’humain.

Oui, au SE-UNSA, nous sommes en colère ! Nous replaçons ce qui se passe dans notre ministère Ă  la lumière de la nouvelle loi dite «  de modernisation de la fonction publique  Cette loi  est très inquiĂ©tante pour tous les fonctionnaires. Elle prĂ©carisera les personnels et donc les Ă©lèves et le service public d’éducation en ayant recours de manière accrue aux contractuels sans formation contrairement aux titulaires.

Ce projet de loi vide de son sens le paritarisme et acte la disparition des compétences des commissions paritaires à partir de 2020. Dès l’année scolaire prochaine, les représentants du personnel ne pourront donc plus vérifier les opérations de mobilité géographique. Dès 2021, les opérations de promotion, et passages Hors-classe et Classe exceptionnelle subiront le même sort. Les CAP ne traiteront plus que des recours et des procédures disciplinaires. Le traitement individuel des agents ne se fera plus dans la même transparence, comme c’était le cas jusqu’à présent. Les représentants des personnels ne pourront plus vérifier l’équité du traitement dû à chaque agent. Le recours ne pourra se faire que par des procédures individuelles, contentieuses, hiérarchiques puis administratives. Ces procédures sont lourdes, longues, complexes et donc dissuasives. Les personnels se retrouveront isolés face à leur employeur.

S’il fallait démontrer l’utilité des représentants des personnels sur les opérations mutations, le mouvement 2019 constitue un cas d’école exceptionnel. Le SE-Unsa avait sur le premier projet identifié le bug du logiciel sur les vœux secteurs et averti les services dans les 3 heures qui ont suivi la réception des documents.

Aujourd’hui encore, nous avons fait remonter un certain nombre d’interrogations sur des situations individuelles. Pour nos collègues, il ne doit pas y avoir de doutes quant à la fiabilité des résultats.

Et pour finir, le SE-Unsa fait le choix de ne plus communiquer, ni par internet, ni par papier, les résultats globaux du mouvement, ceci afin d'être en conformité avec la loi RGPD sur la protection des données personnelles. Aucune information générale non plus sur des barèmes qui permettent de reconnaître des situations particulières (handicap...). Seuls les intéressés ont communication de leurs résultats.

Vient maintenant le temps des phases d’ajustement. Nous savons que vous mettez tout en œuvre pour que nos collègues puissent avoir leur affectation, sur postes complets mais surtout sur compléments de services, juste avant les congés d’été. Nous sommes conscients que cela impose aux services de travailler sous pression et dans l’urgence. Nous les remercions par avance.


STATISTIQUES :

  • 830 participants ( 897 en 2018 et  891 en 2017)
  • MutĂ©s 39% 324  (46% en 2018) 38% en 2017
  • 1er vĹ“u obtenu pour  43.83% en 2019 et   42.75% en 2018

3 remontĂ©es de chaines repĂ©rĂ©es par le SE-Unsa: sur Elem Gueux, Primaire Chalons Mont St Michel , Ulis Bachelin/Vignes Blanches Ă  Epernay. 2 autres situations n’impliquant pas de remontĂ©es de chaines ont Ă©tĂ© repĂ©rĂ©es.

Le SE-Unsa a posĂ© un ensemble de questions et fait des remarques. Nous avons plus que limitĂ© la casse sur les affectations d’office en extension sur des postes non choisis, grâce Ă  la comprĂ©hension de l’IA de la Marne.  Aucun collègue n’a Ă©tĂ© nommĂ© sur un vĹ“u large selon la nouvelle procĂ©dure. 

Nous demandons si d’autres situations pourraient être touchées en remonte de chaines, la réponse est non.

Nous avons eu connaissance de tous les avis sur postes profilés. Tous les avis des postes à avis IEN étaient favorables, et un certain nombre d’avis pour les postes à passage devant commission étaient défavorables entrainant un code 090.

Retour de la fiche 2nde phase :  lundi 24 Ă  23h59

 Gel du nouveau poste ULIS Ă  Vitry le F : les besoins ne sont plus avĂ©rĂ©s.

Vote des reprĂ©sentants des personnels :

Le SE-UNSA estime avoir eu les rĂ©ponses Ă  ses questions, la prise en compte de ses remarques (chaines).  

5 POur  SE-Unsa / 5 Contre Snuipp / 10  Pour administration

 

 
 
 
 
ALC