SECTION SE-Unsa de la MARNE - 15 BD DE LA PAIX - BP 30149 - 51055 REIMS CEDEX
Tél. 03 26 88 25 53 - Fax. 03 26 40 92 78 - Por. 06 14 25 31 19 - 51@se-unsa.org

 
Le flash du 19/10/2017 : calendrier des vacances inchangĂ©, Cappei, RĂ©fĂ©rents, Contrats aidĂ©s, AeSH, direction d’ Ă©cole,fonctionnaires dĂ©considĂ©rĂ©s
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
 
18 octobre 2017

Le flou est levĂ©  : pas de changement de calendrier des vacances !
A notre demande, la Rectrice nous l'a confirmé au CTA hier. Elle ne changera pas la date des vacances de printemps.
Ses arguments : à cette période de l'année, il est trop compliqué de changer : les engagements professionnels et personnels sont déjà faits. Tous les ans, le mois de mai est à trous, reprendre après le 15 mai ne sera pas judicieux. Elle précise que c'est une décision unanime des 3 rectrices du Grand-Est.
Le seul aménagement possible est pour les établissements avec internat, qui pourraient éventuellement fermer leur internat le mercredi soir en rattrapant les cours.
 
Avis du SE-UNSA : le SE-UNSA s'était opposé il y a deux ans en CSE (conseil supérieur de l'éducation) à ce calendrier, il était alors possible de revoir cette semaine à trous pour la zone B. Ce ne fut pas la décision du ministre.... on en est là aujourd'hui !

 
Autres questions que nous avons abordées en Comité académique le 17/10.
 
Formation CAPPEI : L'UNSA rappelle que l'ensemble de la formation doit aboutir à un mémoire /dossier rendu début avril, les épreuves devant débuter début mai. Beaucoup d'inquiétudes nous sont remontées des stagiaires qui nous font part du manque d'information et du flou dans leur formation.
  • Concernant l'Ă©crit professionnel : Qu'est ce qui est demandĂ© dans cet Ă©crit professionnel ? un mĂ©moire, un dossier ? Comment orienter le travail personnel et de recherche dans le bon sens pour travailler la problĂ©matique de cet Ă©crit sans connaĂ®tre ce qui en est attendu ? Quand, une information sera-t-elle donnĂ©e aux stagiaires et aux formateurs ?
  • Concernant l'encadrement des stagiaires : Il doit y avoir 2 tuteurs diffĂ©rents (1 terrain, 1 formation). Actuellement tous les stagiaires n'ont pas un tuteur de terrain. Il est dit que le tuteur de mĂ©moire pourrait ĂŞtre le tuteur de terrain, mais rien n'est calĂ© pour le moment ce qui augmente encore l'inquiĂ©tude chez les stagiaires. A quelle date peut –on espĂ©rer qu'un tuteur de terrain soit attribuĂ© Ă  l'ensemble des stagiaires ? Confirmez-vous ou non, que le tuteur de mĂ©moire pourrait ĂŞtre le tuteur de terrain ?
  • Concernant l'Ă©preuve 3 : l'Ă©preuve « personne ressource Â» : Il s'agit de : « la prĂ©sentation pendant 20 minutes d'une action conduite par le candidat tĂ©moignant de son rĂ´le de personne ressource en matière d'Ă©ducation inclusive et de sa connaissance des modalitĂ©s de scolarisation des Ă©lèves Ă  besoins Ă©ducatifs particuliers, suivie d'un Ă©change d'une durĂ©e de 10 minutes avec la commission. La prĂ©sentation peut se faire Ă  partir de tout support Ă©crit ou numĂ©rique (enregistrements audio, vidĂ©o, etc.). Est-il prĂ©vu qu'une information soit donnĂ©e aux stagiaires et aux formateurs ? Et quand ? Y-a-t-il un « cadrage Â» acadĂ©mique ou national ?
L'UNSA fait remarquer que c'est fort déstabilisant pour des stagiaires de ne toujours pas connaître les modalités de leur formation à la fin de la 1ère période de l'année scolaire. Nous avons rappelé que le dossier doit être rendu pour le début avril, c'est-à-dire pratiquement demain...
 
RĂ©ponses du rectorat : Le rectorat nous annonce que tous les stagiaires ont dĂ©sormais un tuteur et qu'il va pouvoir rĂ©pondre Ă  toutes les questions qu'ils se posent.
La rectrice nous remercie d'avoir attiré son attention sur cette situation et nous dit comprendre les inquiétudes des stagiaires CAPPEI et regrette le retard pris dans la mise en place de cette nouvelle formation.
 
IMP REFERENTS Handicap : 
Les référents handicap n'ont toujours pas perçu l'IMP qui leur a été attribuée par le ministère. Il a été demandé au rectorat des précisions sur les IMP que ces référents devraient percevoir.
RĂ©ponse du SecrĂ©taire GĂ©nĂ©ral du rectorat : Il rappelle que le texte ministĂ©riel dit qu'une ou deux IMP est attribuĂ©e aux rĂ©fĂ©rents handicap, selon l'importance de leur mission. Il va donc procĂ©der Ă  un relevĂ© de la mission de  chaque rĂ©fĂ©rent avant que la rectrice dĂ©cide le versement d'une ou deux IMP (1 IMP = 1250€)
L'intervention de l'UNSA : Nous demandons que chaque rĂ©fĂ©rent handicap perçoive le taux maximum, soit 2 IMP. Pour l'UNSA, l'engagement de ces enseignants ainsi que la charge de travail qui leur incombe n'est plus Ă  dĂ©montrer. C'est d'ailleurs pour cette raison que le ministère prĂ©cĂ©dent avait actĂ© cette revalorisation indemnitaire.
 
Contrats aidés CUI en EVS et AVS :
  • Combien de contrats aidĂ©s Ă  la rentrĂ©e de septembre ? Et selon quelle rĂ©partition dĂ©partementale et par type de missions (accompagnement handicap / aide administrative Ă  la direction d'Ă©cole) ?
  • Combien de contrats aidĂ©s pourront ĂŞtre conservĂ©s sur cette annĂ©e scolaire 2017/2018 ?
  • Quel est le nombre de contrats aidĂ©s accompagnement handicap transformĂ©s en contrats AESH ?
RĂ©ponses du rectorat : On passe de 1224 contrats aidĂ©s Ă  862 pour l'ensemble de l'acadĂ©mie, dont 100 dans l'enseignement privĂ© sous contrat...
  • 231 dans l'enseignement public des Ardennes, 151 dans l'Aube, 301 dans la Marne et 79 dans la Haute-Marne.
  • 166 contrats aidĂ©s sont transformĂ©s en AESH. Il reste encore 6 possibilitĂ©s de transformation dans l'acadĂ©mie
  • L'acadĂ©mie procèdera en fin de compte Ă  190 suppressions nettes de contrats. (surtout dans le 2nd degrĂ© et l'aide Ă  la direction d'Ă©cole)
Il est rappelé qu'aucun contrat n'est interrompu par avant son terme.
La situation individuelle de ceux qui ne seraient pas renouvelés est accompagnée spécifiquement par l'académie. Un poste d'AESH est proposé quand la personne en remplit les conditions et lorsqu'elle le désire également. Dans le cas contraire, la situation des personnels est regardée au cas par cas.
 
Enfin, la Rectrice annonce qu'elle relance le travail de réflexion concret sur la simplification des tâches des directeurs.
 
L'intervention de l'UNSA : Nous demandons au rectorat s'il pense pouvoir rĂ©pondre Ă  tous les besoins d'accompagnement d'Ă©lèves en situation de handicap. Le rectorat rĂ©pond par l'affirmative.
Nous disons que la disparition de l'aide Ă  la direction d'Ă©cole relance la question d'un vĂ©ritable secrĂ©tariat administratif dans les Ă©coles et qu'il va bien falloir qu'un jour ou l'autre le ministère s'empare de cette situation. L'UNSA-Education  fait remarquer que certaines Ă©coles sont de taille comparable voire supĂ©rieure Ă  certains collèges, Ă©tablissements qui bĂ©nĂ©ficient bien d'un secrĂ©tariat et d'une vie scolaire.
C'est bien mĂ©connaitre l'activitĂ© d'un directeur d'Ă©cole pour penser que la simplification des tâches va suffire. Qui va en effet aller ouvrir le portail de l'Ă©cole quand le directeur sera en classe ? Qui trouvera le temps d'appeler les parents des Ă©lèves absents ?
La rectrice dit connaître cette réalité mais ne peut apporter d'autres réponses que ce qu'elle a déjà données.
 
AESH :
  • Combien d'emplois AESH au 01/10/2017 ? Combien en CDI et combien en CCD ?
  • OĂą en est-on dans la mise en place de la formation acadĂ©mique?
RĂ©ponse du rectorat : Le Rectorat doit faire le point sur ces donnĂ©es chiffrĂ©es avant de nous les envoyĂ©es.
Concernant une formation d'ordre général est bien dispensée.
Pour le Secrétaire Général du Rectorat, le souci ne réside pas dans la formation généraliste mais dans le fait de faire monter en compétences les AESH, car nous accueillons dans les écoles et établissements de plus en plus d'élèves aux handicaps de plus en plus variés.
Il va donc falloir trouver Ă  s'associer Ă  des professionnels pour prendre en charge cette formation « spĂ©cialisĂ©e Â».
 
L'UNSA remarque que la création du diplôme d'AESH implique donc la mise en place d'une vraie formation et regrette que cette question soit restée en souffrance au ministère depuis 2 ans.
 
Listes complĂ©mentaires : L'UNSA demande si la liste complĂ©mentaire du CRPE a Ă©tĂ© Ă©puisĂ©e ? A-t-on fait appel au recrutement de contractuels ?
 
RĂ©ponse du rectorat : La liste complĂ©mentaire est Ă©puisĂ©e.
15 contractuels doivent être recrutés dans l'Aube (13 le sont pour l'instant, et un quatorzième est en cours de recrutement)
15 autres contractuels doivent être recrutés dans la Haute-Marne (9 le sont pour l'instant...)

 
Pouvoir d'achat : les fonctionnaires devront encore attendre...
Le rendez-vous salarial avec le ministre de l'Action et des comptes publics s'est enfin tenu le 16 octobre. Le ministre a rendu ses arbitrages. Malgré quelques inflexions suite à la journée de mobilisation du 10 octobre, les promesses du candidat Macron ne sont pas tenues.
 
Hausse de la CSG
La hausse de la CSG sera entièrement compensée grâce à une prime individuelle évaluée sur la rémunération de l'année précédente, réévaluée pour tous en 2019. La mobilisation du 10 octobre a permis d'octroyer le droit à cette prime sur la base d'un temps plein pour les agents à temps partiel ou en congé longue maladie lors de leur reprise à plein temps. Les nouveaux entrants dans la fonction publique, initialement écartés de ce dispositif, bénéficieront finalement de cette compensation.
 
PPCR
Pas de remise en cause du dispositif PPCR(1) malgré les préconisations de la cour des comptes, mais report à 2019 des mesures prévues en 2018. L'inconnue réside dans la portée précise de ces reports : concerneront-ils uniquement l'indiciaire ou toucheront-ils aussi les contingentements d'accès à la classe exceptionnelle ?
 
Point d'indice et Gipa
Le gel du point d'indice, quant à lui, est bel et bien confirmé.
La seule bonne nouvelle concerne le dispositif  Gipa(2)  qui est prolongĂ©, mais qui ne compense que partiellement l'inflation.
 
L'avis du SE-Unsa :
Dans un contexte social de tension, même si report partiel vaut mieux qu'abandon total, ces annonces ne vont pas dans le sens de l'apaisement. Les agents publics sont, une fois de plus, les variables d'ajustements budgétaires. L'État employeur tente de revenir sur ses engagements, faisant fi des textes validés précédemment.
Le SE-Unsa est attaché à l'application pleine et entière du protocole PPCR et reste mobilisé pour la traduction de ces annonces à l'Éducation nationale.
 
(1)Parcours professionnels, carrières et rémunérations
(2) Garantie individuelle du pouvoir d'achat
 
 
APC : un temps à reconnaître pour les élèves et les enseignants
Le SE-UNSA a été reçu en audience par le ministère.
Ce fut l'occasion de faire valoir nos mandats issus de notre dernier congrès : rémunérer les PE ce temps en heures supplémentaires.
 
 
 La note de service classe exceptionnelle reportĂ©e
Elle Ă©tait prĂ©vue Ă  la publication le  jeudi 19 Octobre sur le calendrier de gestion gĂ©nĂ©ral.
N'ayant une aucune concertation, le SE-UNSA a interrogé la DGRH. La direction générale des ressources humaines indique que cette publication est repoussée et qu'elle n'aura pas lieu sans concertation préalable. Nous attendons donc d'être invités pour discuter de ce texte et faire des propositions et continuons de faire pression pour que les mesures PPCR soient appliquées comme négociées initialement.
 
 
 Une vraie GRH : c'est pour quand ?
 Une gestion plus humaine des ressources de l'Éducation nationale est une prioritĂ© qu'a prĂ©sentĂ©e le SE-Unsa lors de l'audience ministĂ©rielle le 6 octobre dernier. Le cabinet du ministre dit ĂŞtre en accord, la suite ici

 
 SE-UNSA MARNE, Maison des syndicats, 15 boulevard de la paix, 51055 REIMS cedex (rez de chaussĂ©e)
51@se-unsa.org  - 03 26 88 25 53  
 
 
 
               
   
Vos représentants des personnels
Aline GEERAERTS : 06 14 25 31 19 - SecrĂ©taire dĂ©partementale -1er degrĂ© 
Jean-Michel   ALAVOINE : 06 14 25 30 61- SecrĂ©taire AcadĂ©mique, 1er et 2nd  degrĂ©
Benoît FOLB : 06 14 25 29 64 - 1er degré , écoles de Reims, Jeunes enseignants
Aude HUNET : 06 14 65 12 05 - Jeunes enseignants, 1er degré
Sylvie GANTHIER : 06 14 25 30 00 - 2nd degrĂ©  LycĂ©es Collèges
Patrice BARTHELEMY : 06 14 25 29 58 - 2nd degré PLP et Non titulaires
Jacky FERRY : 06 24 05 25 96 - CPE et Vie Scolaire
Marie-Alice DESTIGNY  - 06 69 02 38 82- SEGPA et ASH

 

 
 
 
 
ALC