SECTION SE-Unsa de la MANCHE - MAISON DES SYNDICATS - 2BIS RUE LEON DERIES - BP 421 - 50000 SAINT LO CEDEX
Tél. 02 33 57 64 59 - Por. 06 75 88 98 23 - 50@se-unsa.org

 
CTSD second degrĂ© du 23 janvier 2020 : court et ferme !
Article publié le mercredi 29 janvier 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Après lecture de diverses déclarations préliminaires, nous nous sommes associés aux autres fédérations représentées pour refuser de siéger au CTSD qui devait préparer la rentrée 2020 dans les collèges. Il restera bien sûr la discussion sur les postes, mais l'actualité a poussé les représentants des personnels à cette extrémité.

En effet, alors que la controverse sur les retraites bat encore son plein, alors que que nos collègues des lycĂ©es protestent contre des E3C techniquement dĂ©sastreux, il faudrait encore « avaler Â» 78 suppressions de postes dans l'acadĂ©mie, dont 39 dans les lycĂ©es manchois et 3 dans les collèges... Ce qui s'ajoute aux 10 postes enlevĂ©s au premier degrĂ© ! Et pendant ce temps, M.BLANQUER nous promet croix de bois croix de fer une revalorisation Ă  laquelle personne ne croit, en tout cas pas les 87% des collègues ayant rĂ©pondu au sondage national du SE-UNSA ! Ils sont mĂŞme 89% Ă  penser que nos conditions de travail vont se dĂ©grader. N'oublions pas non plus qu'avec les mirobolantes promesses BLANQUER, on peut redouter des changements dans nos statuts et nos obligations de service, sans compter la « dĂ©vitalisation Â» programmĂ©e des instances paritaires, les comitĂ©s techniques, et les CHSCT (comitĂ©s d'hygiène, de sĂ©curitĂ© et des conditions de travail) trop peu utilisĂ©s par les collègues.

Alors certes, la prĂ©vision du nombre d'Ă©lèves en collège dans la Manche est une baisse de 208 Ă©lèves, et la dotation de base du dĂ©partement ne diminue « que Â» de 30 heures, la dotation heures-postes croĂ®t (les nombres d'HSA et les heures d'indemnitĂ©s pour mission, les IMP, dĂ©croissent) et on va ouvrir deux ULIS. Mais quid des conditions de travail ? A y regarder collège par collège, les variations sont souvent fortes, ce qui signifie des fermetures, ou encore des transferts de moyens provisoires ou de bouts de poste ; ces derniers ont tendance Ă  prospĂ©rer ! Dans le Nord-Manche, la situation est prĂ©occupante (- 110 Ă©lèves et – 72 heures soit quatre Ă©quivalents postes) : les collègues victimes de fermeture vont finir par ne plus trouver de lieu de repli ! Le Centre est Ă  peine mieux loti, et seul le Sud gagne quelques moyens malgrĂ© une perte prĂ©vue de 22 Ă©lèves, avec tout de mĂŞme trois collèges qui perdent environ trente heures... Et on y ajoute les SEGPA de Bricquebec, Coutances et Pasteur Saint-LĂ´ Ă  68, 66 et 65 Ă©lèves pour a priori quatre divisions ! Vive l'enseignement adaptĂ©, et vive l'inclusion ! Il y a vraiment de quoi se mobiliser !

 

 
 
 
 
ALC