Retour à l'article normal

SE-UNSA 44


 Par SE 44
 Le  mardi 22 septembre 2020

Nouveau protocole : communiqué de presse du SE-UNSA 44

 

Directrices, directeurs d’école et leurs équipes en danger !

 

Le suicide de notre collègue l’an passé ne semble pas avoir permis au ministre de prendre conscience de la détresse dans laquelle les directrices et directeurs sont.

Un nouveau protocole qui vient de changer après les annonces du Ministre de la santé deux jours après de nouvelles mesures envoyées par le ministère de l’éducation.

Lors du dernier Comité Hygiène Santé et Conditions de Travail ministériel, celui-ci avait adopté un avis demandant une expertise sur les masques de l'éducation nationale. L'avis du Haut Conseil de la Santé Publique sur ce point, s'appuyant sur l'expertise de la Direction Générale de l’Armement, affirme que la protection des masques en tissus est suffisante. Cela est en totale contradiction avec les remontées de terrain et sur ce qu’affirme l’Agence Régionale de la Santé lorsque des cas sont déclarés dans une classe.

Quelle confiance peut-on faire à un gouvernement qui expliquait que les masques n’étaient pas nécessaires pour camoufler leur manque ?

Ce nouveau protocole ne serait-il pas une variable d’ajustement pour récupérer des postes de remplaçants ?

Le Groupe de Travail Ministériel du 9 septembre 2020 sur la direction d’école n'a abouti à rien, qu'une perte de temps pour les Organisations Syndicales et les directeurs. 

Et pourtant malgré le courriel du Ministre de l’éducation du 2 juillet envoyé sur la boîte professionnelle de chaque directeur, rien n'a changé. 

Pour rappel, voici ce que le Ministre avait écrit : "Comme je m'y étais engagé, leurs conditions de travail seront améliorées dès la rentrée prochaine. Je tiens à vous faire part de ces mesures immédiates , qui sont une nouvelle étape vers la juste revalorisation de leur fonction et de leur rémunération."

Malgré cette jolie diatribe, la rentrée connaît, encore, une augmentation du travail administratif avec la gestion des protocoles sanitaires qui changent tous les jours mettant à mal les équipes, les parents et les élèves qui n’y comprennent plus rien. Et qui se retrouve en première ligne pour gérer ces incompréhensions ?. LES DIRECTRICES et DIRECTEURS.

Le SE-UNSA 44 saura mettre l’Etat face à ses responsabilités d’employeur qui a l’obligation de protéger ses agents.

Nantes le 22 septembre 2020

Le Secrétaire Départemental de Loire Atlantique

du Syndicat des Enseignants UNSA