Retour à l'article normal

SE-UNSA 44


 Par SE 44
 Le  jeudi 15 juin 2017

Groupe de Travail sur la direction d’école du 8 juin 2017

 

Monsieur l'IENA explique que cette réunion est la première de l'année suite à la demande du SE-UNSA. Elle a pour but d'effectuer un bilan des mesures relatives à la simplification des tâches du directeur mises en œuvre au cours de l'année scolaire écoulée et d’envisager de nouvelles orientations.

Les représentants syndicaux présents (SE-UNSA, SNUIIPP, SGEN) rappellent la nécessité d'une aide administrative et contestent la disparition brutale des EVSD qui désorganise les équipes d'école et complique l'application des consignes de sécurité.

Le SNUIPP renouvelle sa demande de temps pour assurer les différentes missions qui incombent aux directeurs ainsi que sa demande de reconnaissance financière de la fonction.

Le SE-UNSA insiste sur les difficultés en termes de sécurisation des écoles, accentuées par la disparition des EVSD.

Le SGEN ajoute que les EVSD ont été affectés sur de nouvelles missions sans formation spécifique.

Le secrétaire général répond au SNUIPP que la reconnaissance financière de la fonction de direction  a été  actée à travers le PPCR et la création de la classe exceptionnelle ainsi que par l'augmentation du taux d'accès à la hors classe qui concerneront pour une grande part les directeurs. Il fait aussi remarquer que les temps de décharge ont été améliorés.

Les différents points du document "Conclusions des travaux du GT départemental " sont ensuite abordés :

  • Améliorer les modalités de communication :  

Le SE-UNSA indique des problèmes de lisibilité de la lettre hebdomadaire de l'IA. Des collègues soulignent la difficulté de trouver un renseignement sur ETNA, notamment en raison d'un moteur de recherche peu performant. De nombreux enseignants ne se sont pas encore saisis de ces moyens de communication et passent à côté d'informations importantes si le directeur ne les avertit pas.

L'IENA rappelle que cette lettre hebdomadaire a été créée justement afin de rendre les enseignants actifs et autonomes dans la recherche des informations.

Il convient qu'un rappel oral lors des réunions de prérentrée doit être effectué par les IEN puis relayés par les directeurs. L'IENA rappelle aussi l'importance d'utiliser les mails professionnels dans le cadre des échanges professionnels afin d'en assurer la confidentialité.

  • Utiliser de nouvelles applications pour stocker des données et gérer l'agenda de l'école :

L'agenda du directeur semble inconnu des directeurs-trices présents alors qu'il a demandé un travail important des services. L'application STOCAD destinée à sauvegarder les documents de l'école sera prochainement accessible de façon personnelle et non fonctionnelle, ce qui pose problème en cas de mutation. Mme VITOUX présente l'application MEDIACAD destinée à conserver des vidéos.

Ces outils doivent être présentés par les circonscriptions. Le SE-UNSA insiste sur la question de la formation continue des directeurs notamment quant à l'enjeu et à l'utilisation de ces nouveaux outils.

  • Les enquêtes :

Le SE-UNSA s'étonne de certaines enquêtes demandées par les collèges en fin de CM2. Une harmonisation semble nécessaire limitant les exigences à AFFELNET, au LSU et aux fiches "passerelle " pour les élèves en difficulté, des précisions complémentaires pouvant être apportées lors des commissions de liaison.

L'IENA rappelle qu'aucune enquête à caractère personnel sur les enseignants ne peut être demandée.

  • Simplifier les documents :

Il est souligné le temps passé par les directeurs à informer les familles et recueillir les documents nécessaires à une dérogation.

Les directeurs présents s'accordent à trouver ONDE plus conviviale que BE1D.

L'IENA indique que l'application ISERAN ne sera pas à renseigner cette année. Elle sera remplacée l'an prochain par APAE (Aide au pilotage et à l'autoévaluation pour le premier degré). Les requêtes que celle-ci exigera ne sont pas encore connues.

L'IENA explique aussi que GAIA sera remplacée l'an prochain par GDAI qui permettra une gestion individuelle des inscriptions aux formations ainsi qu'une communication directe avec les enseignants sans surcharge des boîtes mail des écoles.

L'IENA informe que le LSU est actuellement en cours de validation à la CNIL pour permettre l'accès numérique aux parents dès la rentrée prochaine.

  • Protection des données :

Mme VITOUX rappelle que la clé OTP ne doit pas être prêtée. En cas d'absence longue du directeur l'application SOLARIS permet aux circonscriptions de donner des droits d'utilisation à un enseignant de l'école.

  • Sécurité :

La question du contrôle des entrées et des sorties des écoles est abordée. Chacun reconnaît que la tâche est complexe et que de nombreuses failles existent  en raison du nombre important de personnes qui accèdent aux établissements ...

Le SE-UNSA alerte sur l'absence de signaux d'alerte différents selon le risque encouru (incendie, confinement ou intrusion).

Les services annoncent qu'un nouveau document de PPMS spécifique à l'alerte intrusion devra être élaboré à la rentrée en plus du document existant.

Orientations de travail du groupe pour 2017-2018

Le dossier documentaire du directeur devra être revisité l'an prochain.

Le SE-UNSA demande qu'une charte commune d'organisation du travail des brigades REP+ soit élaborée.

Le SE-UNSA interroge l'IENA sur la disparition de la 2è journée de prérentrée. Nous demandons à ce qu'elle soit maintenue pour les équipes d'écoles qui le souhaitent et déduite du temps de concertation. En cas d'impossibilité, nous demandons que les réunions de directeur ne soient pas placées par les IEN sur la journée de prérentrée qui nécessite la présence des directeurs dans les écoles.