SECTION SE-Unsa de la LOIRE ATLANTIQUE - 6 PLACE DE LA GARE DE L ETAT - CP 6 - 44276 NANTES CEDEX 2
Tél. 02 40 35 06 35 - [Mél.]

 
Point d’indice : dĂ©gel ? Non. LĂ©gère fonte, oui !
Article publié le lundi 21 mars 2016.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Après 5 années de sacrifices de la part des fonctionnaires, le gouvernement dégèle enfin un point d’indice bloqué depuis 2010. Ainsi le point d’indice augmentera de 1,2 % sur les 12 prochains mois (+ 0.6% au 1er juillet 2016 et + 0.6% au 1er février 2017).

L’augmentation de 1,2% correspond à la hausse des cotisations retraites et à l’inflation sur les deux dernières années. Elle ne couvre évidemment pas tout le retard en termes de pouvoir d’achat (-4,54%)

Les appels à la grève durant les 5 ans de gel ont été des échecs… Nous n’appelons pas à la grève du 22 mars alors que la situation vient d'évoluer.

Cette hausse s’inscrit dans le cadre plus large de négociations avec la revalorisation des enseignants via le PPCR (parcours rémunérations et carrières) qui propose de vraies évolutions de carrière dans les semaines à venir (120 euros en moyenne lors de chaque changement d’échelon…) C'est bien là que tout va se jouer pour nous car nous attendons, par ce PPCR, un plan de montée en charge d’une réelle revalorisation des professeurs dès 2017 et jusqu’en 2020, notamment par la refonte des grilles indiciaires, la mise en place d’un nouveau rythme d’avancement unique et la création d’un troisième grade après la hors-classe.

NB : certains « ténors politiques » de l’opposition se sont montrés outrés de cette augmentation. On croit rêver… Surtout quand en plus un candidat à la candidature propose s’il est président, la suppression de 350 000 postes de fonctionnaires et le calcul de la retraite sur les 25 meilleures années au lieu des 6 derniers mois.

Ă  lire Ă©galement l'article UNSA Education

 
 
 
 
ALC