SECTION SE-Unsa de la LOIRE ATLANTIQUE - 6 PLACE DE LA GARE DE L ETAT - CP 6 - 44276 NANTES CEDEX 2
Tél. 02 40 35 06 35 - 44@se-unsa.org

 
Loi El Khomri : Faut que ça bouge !
Article publié le lundi 7 mars 2016.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le 23 février s'est tenue une première rencontre intersyndicale pour dénoncer l'avant projet de loi. Un accord commun intitulé "le droit collectif n'est pas l'ennemi de l'emploi", indiquait que nous nétions pas satisfaits de cette réforme qui comporte des riques pour les salariés et les jeunes à accéder à l'emploi.

Suite à une rencontre au siège de l'UNSA à Bagnolet (Seine Saint Denis), le jeudi 3 mars 2016, deux groupes se sont créés : celui qui rejette tout en bloc et celui dont fait partie l'UNSA qui estime qu'il y a des avancées mais que le projet doit être remanié en profondeur. L'UNSA estime par exemple que le compte personnel d'activité est une avancée.

Signataires d’une déclaration commune le 3 mars, les organisations CFDT, CFE-CGC, CFTC, FAGE et UNSA appellent les salariés et les jeunes à se mobiliser, pour faire connaître et appuyer leurs propositions.

Nous portons 9 thèmes de revendications que vous trouverez dans la déclaration intersyndicale (cf lien en bas de page) comme par exemple le retrait de la barémistion des indemnités prud'homales dues en cas de licenciement abusif.

Les organisations syndicales appellent leurs structures territoriales Ă  organiser des rassemblements dans toute la France le samedi 12 mars 2016.

Il s’agit de faire pression sur le gouvernement entre les concertations bilatĂ©rales du 7 au 9 mars et la rĂ©union des partenaires sociaux programmĂ©e le lundi 14 mars avec le Premier Ministre : le projet de loi doit bouger !

Malgré la scission, toutes les organisations doivent se retrouver le 18 mars prochain, notamment pour échanger sur les nouveaux droits à construire au profit des salariés.

lire la déclaration

 

 
 
 
 
ALC