SECTION SE-Unsa de la LOIRE ATLANTIQUE - 6 PLACE DE LA GARE DE L ETAT - CP 6 - 44276 NANTES CEDEX 2
Tél. 02 40 35 06 35 - 44@se-unsa.org

 
Compte-Rendu audience avec le DASEN le 19 janvier 2021
Article publié le mercredi 20 janvier 2021.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Audience à la DSDEN du 19 janvier 2021
Le SE-UNSA a été reçu en audience mardi 19 janvier 2021 par Monsieur le Directeur Académique.
Nous avions plusieurs points à soulever mais concernant l’actualité nous avons obtenu des réponses :

ATTESTATIONS permanentes de sortie : Nous lui avons fait savoir que les personnels étaient dans l’incompréhension que cette attestation n’était réservée que pour les directrices et directeurs. Monsieur le Directeur Académique nous a expliqué qu’il n’avait pas le droit de fournir 6000 attestations car le Préfet lui ferait un rappel à l’ordre.
Le SE-UNSA a expliqué que les horaires des écoles, des APC, les préparations, les trajets école / domicile étaient dans certains cas autant de situations nécessitant une     attestation. Nous avons donc souligné le fossé qu’il y avait avec les annonces et la réalité. (cf courrier intersyndical qu’il recevra : en pièce jointe en bas de cet article)
Monsieur le Directeur Académique a donc admis que si une situation l’exige, un IEN pourra alors fournir une attestation aux collègues pouvant justifier de cette nécessité. Cela restera exceptionnel.
 
Temps partiels sur autorisation : Nous avons profité de l’audience pour signaler qu’il y avait un problème dans le formulaire en ligne concernant les demandes de temps partiels sur autorisation. En effet, si on ne peut pas cocher une des cases avec les motifs donnés alors le dossier ne peut être validé.
Le SE-UNSA a donc rappelé que tous les personnels peuvent faire une demande de temps partiel et qu’une case « autre » devait être ajoutée. En effet, nous avons rappelé que certains collègues, notamment en fin de carrière, ont besoin de prendre un temps partiel pour leur permettre de travailler sans que cela nuise à leur santé.
 Nous avons été entendus et cela devrait être corrigé.

CARTE SCOLAIRE : Monsieur le Directeur Académique a confirmé la mise en œuvre des dédoublements en Grande Section de REP et REP+,  des CP à 24 pour la rentrée prochaine et le maintien des GS à 24.
Cela ne sera possible que s’il y a des locaux disponibles dans les écoles.

1-    Direction d’école

•    Lors du 1er GT de l’année sur la direction d’école, le SE-UNSA avait demandé les raisons pour lesquelles certaines directions n’étaient pas remplacées. Les services ne se sont pas renseignés mais vont le faire.
Monsieur le Directeur Académique, souligne les tensions qu’il y a sur le département concernant les remplacements et nous informe du recrutement de 30 contractuels sur les 65 possibles.


•    Lors de l’audience du 9 mars, le SE-UNSA avait fait une demande pour un allègement pour AFFELNET soit en termes d’aide humaine ou d’un transfert vers le collège. Le SE-UNSA rappelle la situation de l’an passé en plein confinement concernant la récupération des documents.
Monsieur le Directeur Académique précise que c'est un choix national, qu’il n’a pas les moyens de remplacement mais c’est peut-être à étudier avec les 80 %. Il souligne que le département est pointé pour une efficacité pas suffisante dans les remplacements.

•    Le SE-UNSA avait demandé à ce que « ONDE » puisse être opérationnel avant le 1er septembre afin que les classes puissent être éditées avant la rentrée, notamment comme lors de cette rentrée qui était le 1er septembre.
Ils ne se sont pas renseignés sur la possibilité ou non pour les services de prendre la main sur l’outil. Cela sera vu lors du Groupe de Travail du 25 janvier prochain.


•    Le SE-UNSA a également demandé à Monsieur le Directeur Académique s’il connaissait l’impact sur la carte scolaire des nouvelles décharges de direction en termes de moyen (ETP).
Monsieur le Directeur Académique n’avait pas la réponse.

•    Le SE-UNSA a souligné qu’il avait été entendu dans ses demandes sur notamment le format des documents dans ACADOC, et sur le nombre d’enquêtes dites inutiles qui a fortement diminué.
Monsieur le Directeur Académique en a profité pour souligner qu’il écoutait les demandes et que quand il le pouvait, faisait tout son possible pour simplifier les tâches des directeurs. Il nous a donc encouragé à continuer à lui faire remonter.

Pour conclure sur ce dossier nous avons de nouveau alerté sur l’état de santé des directrices/ directeurs ainsi que des adjoints concernant la période actuelle. Notamment sur les injonctions contradictoires sur la gestion de la Covid, et effectivement que nous sommes scandalisés sur les informations qui transitent toujours par les médias avant même que les personnels ne soient informés.

2-    RASED :
•    Le SE-UNSA a demandé s’il serait possible qu’une étude soit de nouveau menée, comme en 2015-2016 par la DOS. En effet, il y a des secteurs qui ont énormément évolué et suite à l’enquête que le SE-UNSA a faite auprès des RASED, il y a des manques certains.
Monsieur le Directeur Académique insiste sur le fait que pour le ministère les RASED ne sont pas la priorité et que les moyens sur la Loire Atlantique sont pour l’instant constants. S’il devait y avoir une étude cela pourrait se faire avec un redéploiement.


•    Pour le SE-UNSA il ne s’agit pas de redéploiement mais bien d’une étude avec les éléments pris en compte en 2016 pour avoir une photographie. Nous avons également rappelé que le document fourni par la DOS permettait de chiffrer mais que les IEN avaient ensuite fait des arbitrages en fonction de la connaissance de la circonscription.
Cette étude pourrait être une base de travail.
Monsieur le Directeur Académique va se rapprocher de la DOS pour évaluer la faisabilité.

3-    Critères retenus pour les ruptures conventionnelles

•    Le SE-UNSA a demandé à avoir les critères retenus pour les ruptures conventionnelles. Sur les 7 demandes, seules 4 ont abouti.


Monsieur le Secrétaire Général confirme que cela a mis beaucoup de temps et rappelle que le SE-UNSA l’a effectivement interpellé à de nombreuses reprises.


Celui-ci rappelle les différentes étapes avant de préciser que l’élément financier a été pris en compte ainsi que la perte effective de postes sur la Loire Atlantique qui est déjà en manque de postes ainsi que l’ancienneté.


Sur les 4 acceptées, 3 l’ont été pour répondre à des situations de grande fatigue et la dernière pour permettre une sécurisation du parcours en accompagnant.
Dans les choix effectués il y a la dimension d’accompagnement.

•    Pour le SE-UNSA se pose la question des créations d’entreprise notamment, car l’IDV a été suspendue pendant toute la période de test des ruptures conventionnelles.
Les personnels ayant essuyé un refus peuvent en faire de nouveau la demande.


4-    Contrats Locaux d’Accompagnement
Monsieur le Directeur Académique n’a pas pu nous donner d’informations complémentaires si ce n’est que c’est le Rectorat qui fournira une liste suite à une analyse objective tant économique, sociale et sur les résultats des élèves.


 


   lettre_intersyndicale_att   
(216.1 ko)
 
 
 
 
 
ALC