SECTION SE-Unsa de la LOIRE ATLANTIQUE - 6 PLACE DE LA GARE DE L ETAT - CP 6 - 44276 NANTES CEDEX 2
Tél. 02 40 35 06 35 - 44@se-unsa.org

 
Et la confiance monsieur le recteur ?
Article publié le jeudi 19 mars 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le SE-UNSA 44 a découvert avec étonnement les injonctions rectorales concernant la continuité pédagogique et l’obligation d’appeler les familles deux fois par semaine.

S’il est aisé de comprendre que la situation actuelle est difficile à vivre pour tous, elle impose à notre institution un retour au calme et pour notre hiérarchie rectorale une confiance absolue dans l’investissement de chacun.

Monsieur le Directeur AcadĂ©mique avec lequel nous sommes en relation nous a dit ĂŞtre fier de la manière dont les enseignants du service public d’éducation avaient immĂ©diatement su rĂ©pondre prĂ©sents dans cette crise. Il semble Ă  la lecture du courrier du recteur qu’il n’apprĂ©hende pas de la mĂŞme manière la rĂ©alitĂ© du terrain. Peut-ĂŞtre en est-il trop Ă©loignĂ© ?

En tous cas, les injonctions de son courrier sont inacceptables et nous invitons à ne pas les suivre (pas de déplacement et de dépose de matériel dans les commerces, pas d’appel systématique aux familles qui pour certaines pourraient se sentir surveillées)

Dans l’attente d’une rĂ©ponse au courrier que nous avons adressĂ© au recteur pour lui demander de revoir son approche, nous vous rappelons ces consignes de bon sens :

-la priorité c’est la santé de tous

-si vous êtes inquiet de venir à l’école assurer une permanence pour les enfants de soignants, dites-le sans scrupule et ne venez pas. Nous avons demandé au Dasen si des masques étaient prévus, la réponse est non. En fonction de cela, chacun doit se positionner sur sa présence ou non auprès des enfants de soignants. Il n’est pas question de distinguer les bons profs qui accepteraient des mauvais qui refuseraient. Chacun sait ce qu’il est capable de donner et les enseignants du service public ont majoritairement répondu présent. Soyons en fiers nous aussi.

-la continuité pédagogique vient ensuite

-ne vous mettez pas vous-même une pression pédagogique et prévoyez des activités où vous saurez vos élèves dans la réussite. Il sera temps une fois la crise passée de faire le point et d’adapter nos pratiques et nos progressions

-respectez les horaires habituels scolaires pour vos envois (nous avons tendance à ne plus avoir la notion du temps et à faire deux semaines en une) et pensez au droit à la déconnexion pour vos élèves et pour vous

-le contact avec les familles est essentiel mais il doit être adapté à chaque situation. Si vous sentez des parents perdus dans les échanges que vous avez avec eux, vous pouvez les appeler si vous le souhaitez. Si vous êtes sans nouvelles de certains de vos élèves vous pouvez essayer de renouer le contact pour vous assurer qu’ils vont bien et faire le point avec eux. En aucun cas vous ne pouvez être obligé à utiliser votre téléphone personnel pour appeler deux fois par semaine chaque parent. (Vous pouvez vous mettre en appel masqué )

Fidèle à sa volonté d’accompagner le service public d’éducation dans la gestion de cette crise et fier du travail déjà accompli, le SE-UNSA 44 continuera son action au service de tous, sans dogme. Il conviendra une fois la crise passée de tirer le bilan. Pour l’heure, redonnons toute sa place à la confiance pour que nous puissions tous retrouver la sérénité à laquelle nous aspirons.


   Courrier au Recteur   
(99.2 ko)
 
 
 
 
ALC