SECTION SE-Unsa de la LOIRE ATLANTIQUE - 6 PLACE DE LA GARE DE L ETAT - CP 6 - 44276 NANTES CEDEX 2
Tél. 02 40 35 06 35 - 44@se-unsa.org

 
CTSD du 21 février 2018 : mesures de carte scolaire du 1er degré
Article publié le mercredi 21 février 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

      

L’UNSA Éducation est la seule fédération à s’être abstenue au vote sur les différentes mesures prises et vous en explique les raisons.

Doit-on voir le verre à moitié vide ou à moitié plein  ?

Nous vous invitons à étudier les documents de travail que vous pouvez trouver en suivant le lien suivant, Documents CTSD du 21 février 2018, cela vous permettra de comprendre pourquoi l'UNSA Education préfère voir le verre à moitié plein.

 

En effet, notre département compte + 95 élèves à la rentrée prochaine. Comme annoncé, il y a la création de 34 postes pour le 1er degré sur l’académie, mais la Loire Atlantique compte effectivement 67 créations. Le différentiel de +33 postes est pris sur les autres départements qui connaissent une baisse démographique.

Ces créations sont absorbées en totalité par la mise en place des dédoublements des CE1 en REP+ et des CP en REP.

 

Dans les mesures négatives, il faut compter 67 fermetures, dont 9 car fermeture d'une école de 9 classes sur Pornichet suite à la création d'une nouvelle école. Suite à nos argumentations 15 mesures de fermetures à suivre ont été levées. Il y a également la suppression de 22 PDMQC. La suppression des PDMQDC a été opérée en particulier dans toutes les REP +,  et 7 REP, là où après les dédoublements, les classes de CE-CM sont à moins de 21 élèves par classe. Néanmoins, Monsieur l’Inspecteur d'Académie a été vigilant à ne pas faire perdre de moyens humains sur les écoles de REP par rapport à cette année, d’où le maintien de PDMQDC.

 

Dans ce contexte, l’UNSA Éducation a demandé que ces écoles aient la possibilité là où les CP ou CE1 sont très peu chargés de pouvoir regrouper ces classes afin de permettre de libérer un enseignant pour aider, dans leurs projets, les autres classes. Monsieur l’Inspecteur d’Académie ne cautionne pas cette proposition mais ne donne pas un non catégorique. Il a demandé à l’IENA de voir auprès des IEN dans quelle mesure cela pourrait être envisageable.

Rappelons que c’est bien la volonté du ministre mais il préconise également les expérimentations !

 

L’UNSA Éducation dans sa déclaration a insisté sur la répartition des moyens dans toutes les écoles et le PDMQDC en est un. Il en va de même de la révision des seuils. (Lire la déclaration en pièce jointe).

 

Monsieur l’Inspecteur d’Académie a également privilégié les écoles à aider en maintenant le dispositif de PDMQDC.

L’UNSA Éducation est également sensible à la souplesse accordée à des écoles qui sont en situation difficile en ne procédant pas à une fermeture malgré le nombre d’élèves en dessous du seuil. Nous continuons de demander que cela soit le cas partout et en particulier en maternelle (cf déclaration).

 

L’UNSA Éducation estime que pour la Loire Atlantique la situation a été gérée par les services de manière satisfaisante. Nous n’avons pas voté pour car des situations n’ont pas été réglées mais l'administration a suivi près de 60 % de nos demandes, surtout sur les levées de fermetrues à suivre en maternelle.

Nous estimons que la réflexion menée et argumentée par les services doit permettre d’avoir une rentrée sereine ; c’est pourquoi nous n’avons pas voté contre.

Il reste la question des RASED et le manque de moyens notamment en remplacement. (cf la déclaration).

L’UNSA Éducation va continuer de travailler auprès du ministère en faisant un état des lieux précis des situations de tous les départements afin que les moyens soient à la hauteur de notre mission et qu’on nous parle d’une école 100 % réussite et non pas sur les seules classes dédoublées de CP-CE1.

 

Veuillez trouver les mesures arrêtées lors de ce CTSD dans le document joint. Pour celles notées "pas de mesures", c'est que nous avons obtenu la levée.  Si votre école n’est pas dans ce document c’est qu’aucune mesure n’a été arrêtée.

Si la situation de votre école devait évoluer, il faut absolument nous contacter et nous faire remonter les effectifs car la 2ème étape est le 6 juin 2018. Nous vous ferons parvenir le document en ligne que vous avez été très nombreux à remplir.

Nous vous remercions pour la confiance que vous nous accordez et nous rappelons que vos représentants UNSA Education ne peuvent défendre que les dossiers dont ils ont connaissance afin de monter une argumentation auprès des services de la DSDEN.


   Déclaration CTSD UNSA Ed   
(440.6 ko)
   Résultats carte scoalire   
(179.2 ko)
 
 
 
 
 
ALC