SECTION SE-Unsa de la LOIRE ATLANTIQUE - 6 PLACE DE LA GARE DE L ETAT - CP 6 - 44276 NANTES CEDEX 2
Tél. 02 40 35 06 35 - 44@se-unsa.org

 
CTSD du 7 juin 2017 : REP + (CP et PDMQDC)
Article publié le mercredi 7 juin 2017.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter


Compte Rendu du CTSD  REP+ pour préparer la rentrée 2017 :

  • Après la lecture des déclarations liminaires, Monsieur l'Inspecteur d'Académie a répondu aux questions (cf. Déclaration de l'UNSA Education en pièce jointe) :

- Monsieur l'Inspecteur d'Académie souligne qu'il attache de l'importance au dispositif PDMQDC fortement implanté en Loire-Atlantique (80 postes) , d'où le maintien du maître surnuméraire dans certaines écoles.

- L'UNSA Education interroge sur le courrier se trouvant sur ETNA concernant les postes créés en REP+. En effet, nous demandons la signification de "23 postes sont susceptibles d'être créés dans le département en vue de mettre en place le dispositif des classes de CP à 12 dans les 19 écoles classées REP+". Nous avons la confirmation que ce sont des transferts de postes de la brigade de remplacement et non la création de nouveaux postes.

- Quant aux rythmes scolaires, Monsieur l'Inspecteur d'Académie indique qu'il attend le décret. Il précise qu’il n'a reçu à ce jour que des courriers de la part de certaines mairies précisant leur volonté de maintenir le dispositif pour l’année scolaire prochaine. Suite à notre demande de communication, Monsieur l'Inspecteur d'Académie reprécisera, lors d'une réunion de l'AMF 44, que les changements ne peuvent se faire de manière unilatérale et sans décret.

- Concernant le rassemblement des aides à la direction du mercredi 31 mai (cf déclaration), Monsieur l'Inspecteur d'Académie nous répond que personne n'était disponible ce jour là. En revanche il est prêt à recevoir une délégation pour évoquer cette problématique.

  • Mesures arrêtées lors du CTSD pour les écoles de REP+:

L'UNSA Education a fait remarquer que les chiffres étudiés lors du Groupe de Travail ne correspondaient pas à la réalité du moment sur certaines écoles de Nantes. Celui-ci a confirmé que c'était valable dans les 2 sens. Il ne revient donc pas sur ce qui a été travaillé lors du GT (cf compte rendu joint).

Monsieur l'Inspecteur d'Académie s'est engagé à réétudier toutes les situations au cas par cas lors du CTSD du 5 septembre pour réajuster les mesures si nécessaire. Il souligne que les effectifs sont très variables et que de nouveaux changements aujourd'hui ne seront peut être plus valables à la rentrée. Il s’est engagé à maintenir sur les écoles du même réseau les collègues qui verraient alors leur poste supprimé. Les conséquences sur les décharges de direction seraient alors aussi réétudiées au cas par cas. L’affectation de moyens supplémentaires pourrait être envisagée, mais bien sûr au détriment des moyens remplacements

A l'issue du CTSD où 6 représentants des personnels étaient présents, le vote a été de 4 contre et 2 abstentions.

L'UNSA Education s'est abstenue car nous estimons qu’une expérimentation de classes de CP à 12 élèves peut améliorer les compétences des élèves et constituer une première étape vers une extension du dispositif, mais que la démarche est précipitée (cf déclaration) et s’effectue à moyens constants. Nous apprécions la concertation engagée par Monsieur l’Inspecteur d’Académie dans notre département. En revanche nous dénonçons la suppression de 8 postes de PDMQDC et nous resterons vigilants sur tous ces dossiers dans les mois à venir.

 

Si vous désirez des informations sur les changements vous pouvez nous contacter ici.

Les représentants UNSA-Education


   CR GT REP + 1er juin 20   
(65 ko)
   Déclaration UNSA Educati   
(555.5 ko)
 
 
 
 
 
ALC