SECTION SE-Unsa de la LOIRE ATLANTIQUE - 6 PLACE DE LA GARE DE L ETAT - CP 6 - 44276 NANTES CEDEX 2
Tél. 02 40 35 06 35 - 44@se-unsa.org

 
CTSD du 7 juin 2017 : REP + (CP et PDMQDC)
Article publié le mercredi 7 juin 2017.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter


Compte Rendu du CTSD  REP+ pour prĂ©parer la rentrĂ©e 2017 :

  • Après la lecture des dĂ©clarations liminaires, Monsieur l'Inspecteur d'AcadĂ©mie a rĂ©pondu aux questions (cf. DĂ©claration de l'UNSA Education en pièce jointe) :

- Monsieur l'Inspecteur d'Académie souligne qu'il attache de l'importance au dispositif PDMQDC fortement implanté en Loire-Atlantique (80 postes) , d'où le maintien du maître surnuméraire dans certaines écoles.

- L'UNSA Education interroge sur le courrier se trouvant sur ETNA concernant les postes créés en REP+. En effet, nous demandons la signification de "23 postes sont susceptibles d'être créés dans le département en vue de mettre en place le dispositif des classes de CP à 12 dans les 19 écoles classées REP+". Nous avons la confirmation que ce sont des transferts de postes de la brigade de remplacement et non la création de nouveaux postes.

- Quant aux rythmes scolaires, Monsieur l'Inspecteur d'Académie indique qu'il attend le décret. Il précise qu’il n'a reçu à ce jour que des courriers de la part de certaines mairies précisant leur volonté de maintenir le dispositif pour l’année scolaire prochaine. Suite à notre demande de communication, Monsieur l'Inspecteur d'Académie reprécisera, lors d'une réunion de l'AMF 44, que les changements ne peuvent se faire de manière unilatérale et sans décret.

- Concernant le rassemblement des aides à la direction du mercredi 31 mai (cf déclaration), Monsieur l'Inspecteur d'Académie nous répond que personne n'était disponible ce jour là. En revanche il est prêt à recevoir une délégation pour évoquer cette problématique.

  • Mesures arrĂŞtĂ©es lors du CTSD pour les Ă©coles de REP+:

L'UNSA Education a fait remarquer que les chiffres étudiés lors du Groupe de Travail ne correspondaient pas à la réalité du moment sur certaines écoles de Nantes. Celui-ci a confirmé que c'était valable dans les 2 sens. Il ne revient donc pas sur ce qui a été travaillé lors du GT (cf compte rendu joint).

Monsieur l'Inspecteur d'AcadĂ©mie s'est engagĂ© Ă  rĂ©Ă©tudier toutes les situations au cas par cas lors du CTSD du 5 septembre pour rĂ©ajuster les mesures si nĂ©cessaire. Il souligne que les effectifs sont très variables et que de nouveaux changements aujourd'hui ne seront peut ĂŞtre plus valables Ă  la rentrĂ©e. Il s’est engagĂ© Ă  maintenir sur les Ă©coles du mĂŞme rĂ©seau les collègues qui verraient alors leur poste supprimĂ©. Les consĂ©quences sur les dĂ©charges de direction seraient alors aussi rĂ©Ă©tudiĂ©es au cas par cas. L’affectation de moyens supplĂ©mentaires pourrait ĂŞtre envisagĂ©e, mais bien sĂ»r au dĂ©triment des moyens remplacements

A l'issue du CTSD où 6 représentants des personnels étaient présents, le vote a été de 4 contre et 2 abstentions.

L'UNSA Education s'est abstenue car nous estimons qu’une expérimentation de classes de CP à 12 élèves peut améliorer les compétences des élèves et constituer une première étape vers une extension du dispositif, mais que la démarche est précipitée (cf déclaration) et s’effectue à moyens constants. Nous apprécions la concertation engagée par Monsieur l’Inspecteur d’Académie dans notre département. En revanche nous dénonçons la suppression de 8 postes de PDMQDC et nous resterons vigilants sur tous ces dossiers dans les mois à venir.

 

Si vous désirez des informations sur les changements vous pouvez nous contacter ici.

Les représentants UNSA-Education


   CR GT REP + 1er juin 20   
(65 ko)
   DĂ©claration UNSA Educati   
(555.5 ko)
 
 
 
 
ALC