SECTION SE-Unsa de la LOIRE ATLANTIQUE - 6 PLACE DE LA GARE DE L ETAT - CP 6 - 44276 NANTES CEDEX 2
Tél. 02 40 35 06 35 - 44@se-unsa.org

 
Comité de suivi des rythmes scolaires du 17 janvier 2017
Article publié le mercredi 18 janvier 2017.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Compte rendu - Comité des Rythmes Scolaires

 17 janvier 2017

 

Lors du comitĂ© de suivi des rythmes scolaires se sont rĂ©unis les diffĂ©rents acteurs du monde Ă©ducatif ; seul le SE-UNSA Ă©tait prĂ©sent pour reprĂ©senter les personnels enseignants lors de cette rĂ©union.

Le bilan des organisations scolaires actuelles et les perspectives d’évolutions pour l’année prochaine ont été abordées dans 3 domaines : organisationnel, pédagogique et éducatif.

1- Domaine organisationnel

En 2016/2017, 204 communes Ă©taient concernĂ©es par la semaine de 4 jours et demi soit 554 Ă©coles publiques : 172 maternelles, 171 Ă©lĂ©mentaires et 211 primaires.

Le décret Hamon ayant été abrogé, il est désormais de droit commun de libérer un après-midi par semaine sous réserve de l’acceptation par le DASEN. Un premier bilan de ce dispositif met en avant une plus grande facilité pour organiser les TAP lorsqu’un après-midi entier est libéré (pour la mise en œuvre des ateliers, le recrutement des intervenants, la rotation sur plusieurs écoles…).

Toutefois deux rĂ©serves sont Ă©mises :

* le temps des APC est un point de vigilance dans son articulation avec le temps scolaire et le temps des TAP

* et quid de l’allègement de la journĂ©e scolaire qui Ă©tait la visĂ©e première de la RĂ©forme des rythmes ?

4 typologies quant aux diffĂ©rentes organisations du temps scolaire (OTS) :

*OTS rĂ©gulières : 138 communes (67.7%) soit 82% des Ă©lèves

*OTS 2/2 (2jours longs/ 2 jours courts) : 20 communes (9.8%)

*OTS 3/1 (1 après-midi plus court que les 3 autres) : 37 communes (18.1%) soit 8% des Ă©lèves

*OTS 1/3 (1 après-midi plus long que les 3 autres) : 9 communes  (4.4%)

Au niveau national, la répartition selon 4 typologies est semblable.

Demandes de rĂ©organisation pour la rentrĂ©e 2017 :

*En cas de souhait de modification des horaires, l’avis du conseil d’école de l’EPCS et du conseil général (sur la question des transports) est nécessaire. Cette demande de modification doit d’appuyer sur une évaluation du dispositif en place.

Toutefois, en amont, l’IA-DASEN vérifie la compatibilité de la proposition horaire avec les temps d’apprentissage des élèves.

*19 demandes de rĂ©organisation ont Ă©tĂ© faites pour la rentrĂ©e 2016 (passage d’une OTS 3/1 Ă  une OTS 2/2, harmonisation des horaires entre la maternelle et l’élĂ©mentaire, allongement de la pause mĂ©ridienne pour y placer les TAP, allongement de la matinĂ©e au-delĂ  de 3 h en Ă©lĂ©mentaire, dĂ©calage des horaires du mercredi).

  - La rĂ©forme dans les Ă©coles privĂ©es :

Dans les établissements privés, la décision de passer à 4 jours et demi relève du chef d’établissement. A ce jour, un tiers des écoles est entré dans la réforme, la majorité en horaires réguliers.

* 5 écoles se sont retirées du dispositif. Une pour fermeture d’école, les 4 autres du fait de la complexité d’organiser les TAP (notamment sur le plan financier).

2- Domaine pédagogique

Selon le rapport de l’IGEN (Inspection GĂ©nĂ©rale de l’Education Nationale), 4 points principaux sont Ă  souligner :

* les effets de la réforme sur les résultats des élèves sont encore difficiles à mesurer

* la 5ème matinée est appréciée sur le plan pédagogique

* les apprentissages fondamentaux sont posĂ©s aux moments oĂą les Ă©lèves sont les plus attentifs toutefois cela ne doit pas ĂŞtre au dĂ©triment d’autres disciplines  (prĂ©dominance du « français/ maths Â» sur l’EPS, les arts…)

* les enseignants se sentent moins bousculés

Dans le cadre du PDF (Plan De Formation)

*Augmentation de 2.5 fois la capacité de formation des enseignants

*Création et diffusion de ressources en lien avec les nouveaux rythmes et les nouveaux programmes

Les APC (Activités Pédagogiques Complémentaires)

*L’axe  1 (aide aux Ă©lèves en difficultĂ©) est toujours privilĂ©giĂ©.

*Dans les OTS mises en place, les APC sont en majorité en parallèle des TAP.

*Parfois, le temps des APC est un point de frottement avec le temps des TAP (notamment pour des problèmes de locaux). A ce titre, une charte d’utilisation des locaux scolaires est accessible sur le site de l’IA44 pour travailler cette difficulté.

3 parcours ont Ă©tĂ© mis en place dans le cadre de la RĂ©forme : 

*Le PEAC : parcours d’éducation artistique et culturelle

*Le parcours citoyen

*Le parcours santé pour tous (depuis la rentrée 2016)

3 – Dimension éducative

Mise en place des Plans Educatifs de Territoire

*Les 204 communes inscrites dans la réforme ont toutes un PEDT.

*Pour 103 communes un nouveau PEDT sera Ă  Ă©laborer pour 2017.

*Le constat est fait d’une grande diversitĂ© des activitĂ©s proposĂ©es dans le cadre des PEDT avec toutefois une rĂ©serve : ne pas basculer vers un « empilement Â» des activitĂ©s pour les enfants.

*La CAF et la branche « Jeunesse Â» du dĂ©partement ont largement accompagnĂ© les communes dans l’élaboration et la mise en Ĺ“uvre des PEDT , notamment sur le plan financier.

Versement du « Fond de soutien Â»

*Le dispositif d’aides est pérennisé pour 2016/2017.

*Dans 65 communes, un travail important est menĂ© avec les associations et les partenaires de l’école (FAL/FRANCAS…) pour former tous les acteurs de l’école (parents, animateurs, enseignants, mairie…). 

*Toutefois, le constat est fait quant au peu d’évolution des projets et ce pour deux raisons :

- le manque d’un réel temps de concertation entre les différents partenaires,

- en milieu rural les équipes municipales ont parfois du mal à prendre tous les appuis possibles pour l’élaboration et la richesse des PEDT.

 Pistes envisagĂ©es pour prĂ©parer la prochaine rentrĂ©e

- Réflexion autour d’une charte pour l’école maternelle sur le temps TAP

- Réflexion pour proposer du temps de concertation entre les différents partenaires de l’école

- Recueillir des éléments pour mesurer l’impact de la réforme sur les familles

- Analyser l’impact de la formation-action menée à Bouaye afin de pouvoir la proposer sur d’autres territoires

 

 
 
 
 
ALC