SECTION SE-Unsa de la LOIRE - BOURSE DU TRAVAIL - SALLE 61 - 2 COURS VICTOR HUGO - 42028 ST ETIENNE CEDEX
Tél. 04 77 33 08 55 - 42@se-unsa.org

 
Le SE-Unsa appelle-t-il à la grève le 31 mars ?
Article publié le vendredi 25 mars 2016.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Après plusieurs appels à la grève de ces derniers mois, certains syndicats ont appelé les agents de la fonction publique Ã  faire grève le mardi 22 mars 2016 pour les salaires.

D'autres, se sont désengagés de cette action pour concentrer leurs forces contre la loi El Khomri le 31 mars prochain.

De même que dans chaque salle de maîtres, établissement chacun envisage cette période de tensions et de négociations sociales avec son approche propre, nous tenons à respecter le positionnement de tous, même si on peut toujours rêver d'une salle de maîtres qui parle et agit d'une seule et même voix !

 

"Mais revenons à nos moutons !"

Sur les salaires et le pouvoir d'achat, le Se-Unsa estime qu'il y a un risque de brouiller les messages dans un mouvement interprofessionnel.

 

De plus, notre fédération l'UNSA, choisit en règle générale de ne pas envisager la grève a priori, mais de garder cette carte dans la manche pour la suite des événements...

 

Dans le contexte actuel, notre objectif est d'éviter de faire perdre des journées de salaire et de privilégier d'autres modalités d'action...

 

Nous avons avancé nos pions sur l'échiquier et si vous entendez dire que le Se-Unsa n'a pas les pieds sur terre, on en reparle au mois de mai* !" (*calendrier prévu des réponses attendues) :

  • Transfert dès 2016 d'une part des indemnités dans la part indiciaire de notre salaire (prise en compte dans le calcul de nos pensions de retraite)
  • Augmentation graduelle de l'ISAE : 800€ cette année et 1200 l'an prochain
  • Refonte de notre grille indiciaire
  • Avancement pour tous au rythme le plus rapide,
  • Création d'un 3ème grade et accès pour tous à la hors-classe dans sa carrière

Un premier pas a été franchi, qui est tout sauf symbolique comme on pouvait le craindre, par le dégel du point d'indice (Calculette Unsa pour connaître ce que représente pour vous la hausse obtenue).

Pour nous, le deuxième acte se joue à la table des négociations...

L'UNSA continue de négocier, fidèle à son syndicalisme reformiste et combatif, afin que l’accord PPCR soit décliné comme il se doit dans l’Éducation nationale (nous étions 6 des 9 organisations syndicales représentatives de la fonction publique à signer ce protocole de négociation PPCR : cliquez ici !)

Sur la réforme du code du travail, le rééquilibrage du projet de loi El Khomri a commencé. Il est allé dans le sens que nous demandions. Ce n'est pas une coïncidence...

Pour autant, le compte n’y est pas encore. Lors de la phase parlementaire, le texte doit continuer son évolution, notamment sur le recours au référendum d’entreprise qui doit être retiré, sur le droit du licenciement économique où les formulations restent floues ou encore pour que davantage de moyens soient dégagés pour le dialogue social. 


Pour l'heure, l’Unsa FP et le SE-Unsa n’appellent donc pas à la grève mais c'est une perspective qui s'imposera si nous ne sommes pas entendus...

 

 
 
 
 
ALC