SECTION SE-Unsa de la LOIRE - BOURSE DU TRAVAIL - SALLE 61 - 2 COURS VICTOR HUGO - 42028 ST ETIENNE CEDEX
Tél. 04 77 33 08 55 - 42@se-unsa.org

 
RĂ©munĂ©ration : les contractuels sont dans l’enveloppe ! ... vraiment tous ?
Article publié le mercredi 28 octobre 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Dans le cadre de l’agenda social, la rĂ©munĂ©ration des agents contractuels de l’Éducation nationale a fait l’objet de groupes de travail avec le ministère. Les premiers Ă©lĂ©ments concrets sont annoncĂ©s pour 2021 mais des questions restent en suspens.

Le ministère de l’Éducation nationale a rĂ©uni les organisations syndicales pour examiner les options pour la rĂ©partition de l’enveloppe de 400 millions d’euros prĂ©vue pour la revalorisation des personnels dans le budget 2021. Si une prime d’équipement informatique et une prime d’attractivitĂ© ont Ă©tĂ© actĂ©es, il reste Ă  dĂ©finir les conditions dans lesquelles elles vont impacter les agents contractuels. Le SE-Unsa a Ă©galement rappelĂ© ses revendications portant sur la rĂ©duction des inĂ©galitĂ©s entre les femmes et les hommes.
 
 
Prime d’équipement informatique
 
Une prime d’équipement informatique de 150 € nets serait versĂ©e chaque annĂ©e pour indemniser les dĂ©penses engagĂ©es par les personnelsfonctionnaires ou contractuels s’inscrivant dans une relation durable avec le ministère. Elle devrait ĂŞtre versĂ©e Ă  partir de fĂ©vrier ou mars 2021 quelle que soit la quotitĂ© de travail.
Pour l’instant, les PsyEN, les CPE et les professeurs documentalistes en sont Ă©cartĂ©s. Pour le SE-Unsa, ce n’est pas acceptable d’évincer ainsi certaines catĂ©gories : elles ont les mĂŞmes besoins d’équipement et doivent donc pouvoir en bĂ©nĂ©ficier !
La relation durable concernerait donc les CDI et les CDD d’un an, mais soulève dĂ©jĂ  des questions :
 
• si un contractuel cumule plusieurs CDD qui l’amènent Ă  couvrir l’annĂ©e scolaire, lui sera-t-elle versĂ©e a posteriori ?
• les ruptures conventionnelles ou les licenciements en cours d’annĂ©e seront-ils des motifs de remboursement par les agents ?
• les CDD sont souvent signĂ©s entre septembre et octobre, cela exclura-t-il tous ces agents ? Alors que l’on constate les difficultĂ©s de plus en plus grande des rectorats dans la gestion des contrats de rentrĂ©e, cette question se pose plus que jamais.
 
 
Prime d’attractivité
 
Plusieurs scenarii sont en nĂ©gociation. Selon celui qui sera retenu, cette prime forfaitaire s’élèvera entre 600 € et 800 €. Le SE-Unsa a demandĂ© des prĂ©cisions dans l’attribution de ce forfait et a Ă©galement questionnĂ© sa progressivitĂ©.
La question de la revalorisation des rémunérations des agents contractuels est centrale et elle doit à terme bénéficier à l’ensemble des agents.
Pour l’heure, les modalitĂ©s prĂ©cises ne sont pas arrĂŞtĂ©es mais les questions s’accumulent :
 
• Est-ce une prime forfaitaire annuelle ou accolĂ©e Ă  la signature de chaque contrat ?
• Sera-t-elle payĂ©e en une fois ou mensualisĂ©e sur la durĂ©e du contrat pour les CDD ?
• Sera-t-elle proratisĂ©e pour les temps partiels et incomplet ?
 
 
Pour le SE-Unsa, ces mesures 2021 ne peuvent ĂŞtre qu’une première Ă©tape pour aboutir dans le cadre d’une loi pluriannuelle. Le rendez-vous de la revalorisation, plusieurs fois reportĂ©, ne devra pas se terminer en rendez-vous manquĂ©. Pour le SE-Unsa, lorsque la Nation revalorise ses personnels, elle les reconnaĂ®t, les respecte et investit dans son avenir.
 
 
 
 
ALC