SECTION SE-Unsa de la LOIRE - BOURSE DU TRAVAIL - SALLE 61 - 2 COURS VICTOR HUGO - 42028 ST ETIENNE CEDEX
Tél. 04 77 33 08 55 - 42@se-unsa.org

 
Covid-19 : statut des personnels et des Ă©coles
Article publié le mercredi 9 septembre 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Depuis la rentrĂ©e, le SE-Unsa 42 est très frĂ©quemment en contact avec l’IA pour clarifier le statut des personnels dans le contexte sanitaire inĂ©dit que nous traversons. 

 

Les enseignant.es peuvent être amené.es à s’absenter de leur classe pour plusieurs raisons :

  • En Ă©tant cas contact Ă  risque : l’enseignant.e est placĂ©.e en quatorzaine (pĂ©riode qui peut Ă©voluer dans les jours Ă  venir) sur demande de l’ARS et du mĂ©decin conseiller technique de l’IA, le temps de faire un test et d’avoir les rĂ©sultats. Pendant sa pĂ©riode d’absence de l’école, il est en autorisation d’absence. Il n’y a donc pas de jour de carence.  
  • Lorsqu’il.elle prĂ©sente des symptĂ´mes de la Covid-19 (symptĂ´mes Ă©numĂ©rĂ©s dans le protocole sanitaire). Il faut alors prĂ©venir la directrice ou le directeur d'Ă©cole des raisons de notre absence qui fera ensuite remonter Ă  la hiĂ©rarchie puis formuler une demande d’autorisation d’absence. Cette dernière permettra de couvrir la pĂ©riode d’attente des rĂ©sultats du test. 
  • Lorsque l’enfant de l’enseignant.e ne peut aller Ă  l’école car sa classe est fermĂ©e ou qu’il prĂ©sente des symptĂ´mes. La situation n’est pas encore clarifiĂ©e au niveau du gouvernement, elle ne trouve donc pas encore de dĂ©clinaison dans notre dĂ©partement. Si vous vous retrouvez dans cette situation, n’hĂ©sitez pas Ă  nous contacter (04 77 33 08 55 ou 42@se-unsa.org). 

 

Peu importe la situation poussant l’enseignant.e Ă  ĂŞtre absent.e de sa classe. Le SE-Unsa rappelle Ă  l’administration qu’il n’est pas concevable d’être placĂ© en arrĂŞt maladie et donc de subir un jour de carence toujours aussi injustifiĂ©. 

 

Les enseignant.es ne sont pour le moment pas considĂ©rĂ©.es comme des personnels prioritaires pour les test par l’ARS. La situation pourra ĂŞtre amenĂ©e Ă  Ă©voluer dans les semaines Ă  venir. 

 

Dans certains secteurs du dĂ©partement, les mĂ©decins traitants refusent parfois de signer le certificat permettant le retour en classe de l’enfant (après suspicion). Si vous ĂŞtes face Ă  cette situation, l’IA conseille de prendre contact avec le mĂ©decin du CMS. En lien avec le mĂ©decin conseiller technique, il prendra la dĂ©cision du retour en classe ou non de l’enfant en fonction de la situation.  

 

Le SE-Unsa a Ă©voquĂ© avec l’IA les problĂ©matiques de livraison de savon par certaines communes dans les Ă©coles. ElĂ©ment clĂ© du respect du protocole sanitaire, un contact rapide sera pris avec les mairies concernĂ©es pour qu’une rĂ©gularisation soit faite. 

 

Le SE-Unsa regrette les mails envoyés par certains IEN sommant les enseignant.es de manger chacun.e dans leur classe. En effet, les personnels sont assez responsables pour manger en respectant les gestes barrières. La pause méridienne est souvent un moment de régulation important, elle contribue aussi au bien être des personnels dans leur école. Le contexte sanitaire ne doit pas justifier une attitude qui mette les agents en difficulté, notamment au regard des risques psychosociaux.

 
 
 
 
ALC