SECTION SE-Unsa de la LOIRE - BOURSE DU TRAVAIL - SALLE 61 - 2 COURS VICTOR HUGO - 42028 ST ETIENNE CEDEX
Tél. 04 77 33 08 55 - 42@se-unsa.org

 
CHSCT exceptionnel - Contexte sanitaire de rentrée
Article publié le jeudi 3 septembre 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Ce mercredi 2 septembre se tenait un CHSCT exceptionnel à propos du contexte sanitaire inédit au sein duquel nous sommes amenés à exercer en cette rentrée scolaire. 

 

En préambule, l’Unsa Education souhaitait dénoncer la cacophonie générale qui a arbitré les affectations des enseignants dans notre département. Les oublis de personnels, les affectations inexplicables et inexpliquées et l’absence de réponse aux nombreux mails envoyés à l’administration sont inacceptables. Il est absolument nécessaire qu’une remise en question du fonctionnement des affectations soit menée pour que cela ne se reproduise plus. 

 

L’Unsa Education dénonce la publication tardive du protocole sanitaire et son manque de clarté sur de nombreux points :

  • Possibilité de s’absenter sur le temps scolaire pour aller se faire tester. 
  • Identification des personnels vulnérables ou vivants avec une personne vulnérable et conduite à adopter. 
  • Restauration des personnels
  • Mise en place de l’EPS et de l’éducation musicale. 
  • Surcharge de responsabilité pour les directrices et directeurs d’école qui sont placés au même échelon que les chefs d’établissement. 

 

L’IA apporte quelques éléments de réponse : 

  • un bilan des opérations de mutations sera fait. L’administration reconnait qu’il y a eu des dysfonctionnements.
  • Les demandes d’autorisation d’absence seront automatiquement accordées seulement si les personnels doivent aller se faire tester sur demande de l’ARS. Si c’est un test sur demande de l’enseignant, il n’est pour le moment pas question d’accorder l’absence.
  • Les personnels vulnérables peuvent être reconnus comme tels en fournissant un certificat médical. Plusieurs solutions pourront leur être proposées en fonction de leur situation (masques plus filtrants, télétravail, ASA, …). 
  • Il n’existe pas de cadrage pour la restauration des personnels. L’IA demande à ce que chacun fasse preuve de bon sens et se restaure en respectant les gestes barrières. 
  • En EPS, l’IA n’a pas de solution à proposer pour l’utilisation des vestiaires. Ils prennent acte et feront remonter cet impossibilité de fonctionnement.
  • L’IA sera vigilante sur le comportement des familles qui ne joueraient pas le jeu imposé par le protocole sanitaire. 
  • Les masques en tissu fournis par l’Education Nationale sont lavables 30 fois. Ils protègent 4h et filtrent à 98%. Tous les personnels Education Nationale sont concernés par la dotation de masque (AED, AESH, …). 

 

L’Unsa Education questionne l’administration sur les dispositions envisageables pour les personnels qui sont aussi parents d’élèves. 

Le gouvernement s’est avancé le 1 septembre en affirmant que des congés parentaux spécifiques pourraient être mis en place si une classe, une école ou un établissement venait à fermer. Qu’en est-il pour les agents Education Nationale ? 

L’administration nous répond que pour le moment, aucune modalité n’est prévue. L’Unsa Education affirme qu’elle souhaite voir se mettre rapidement en place des discussions pour anticiper ce cas de figure. 

 

Les organisations syndicales interrogent l’administration sur le statut sous le lequel seront placés les personnels en attente de test ou de résultat de test. 

L’IA confirme que si le cas se présente, nous serons placés en autorisation d’absence. Il n’y a aucune inquiétude à avoir sur un jour de carence ou une perte d’ancienneté. 

 

L’Unsa Education questionne l’administration sur une potentielle livraison de masques transparents. 

L’IA informe que cette question est à l’étude et qu'une livraison de ce type pourra être envisagée pour les enseignants d’élèves sourds et malentendants. 

L’Unsa Education souligne l’importance de donner accès à ces masques pour les enseignants des classes maternelles, de CP (enseignement de la phonologie) ainsi qu’à tous les enseignants d’ULIS ou d’élèves ayant des troubles du comportement. 

L’IA nous répond que ces masques sont onéreux et qu’il ne sera certainement pas possible de fournir un aussi grand nombre de personnels. 

 

Spécificités second degré : 

Dès le prochain budget, les établissements devront prendre en charge l’achat de masques et de gels pour les personnels de l’Education Nationale. 

Les organisations syndicales alertent l’IA : il ne faut pas que l’achat des masques et de gel ampute le budget de fonctionnement de l’établissement. 

 

Spécificités premier degré : 

L’IA rassure sur le fait qu’il n’y a pas d’inquiétude à avoir sur la fourniture des masques. Les circonscriptions seront réapprovisionnées chaque vacances scolaires puis la distribution sera organisée dans les écoles. 

 

Service de médecine de prévention :

Il n’y a plus de médecin de prévention dans la Loire. Sur les 4 médecins du Rhône, 2 vont se sectoriser le département de la Loire en renfort des 2 infirmières déjà présentes sur notre département. 

Une diffusion auprès des personnels est prévue dès que les modalités de fonctionnement seront établies. 

 

Mathilde POINT & Laurent STRAUSS (représentants CHSCT)

 
 
 
 
ALC