SECTION SE-Unsa de la LOIRE - BOURSE DU TRAVAIL - SALLE 61 - 2 COURS VICTOR HUGO - 42028 ST ETIENNE CEDEX
Tél. 04 77 33 08 55 - 42@se-unsa.org

 
Mouvement, nouvelle formule : la suite
Article publié le mardi 19 mars 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Aujourd'hui a eu lieu un nouveau groupe de travail pour affiner les nouvelles règles du mouvement. 

Voici les quelques modifications depuis l'ancien groupe de travail

Les MUG proposés ont changé

- MUG Enseignants : adjoints maternelle et élémentaire

- MUG ASH : Ulis, IME, ITEP, IEM. Le SE-Unsa a questionné l'IA sur les SEGPA et les RASED. L'administration nous a répondu que ces postes ne feraient pas partie du MUG et qu'il fallait demander les postes dans la liste à 40. 

- MUG remplacement 

- MUG direction de 2 à 7 classes

- MUG direction 8 à 9 classes

- MUG direction 10 à 13 classes

- MUG direction 14 classes et plus

Bonification directeur 

Le SE-Unsa a demandé que les directeurs à titre provisoire sur leur poste puissent faire valoir leur droit à bonification (que leur année effectuée à titre provisoire puisse compter pour accéder aux 3 ans sur poste de direction). L'IA a accepté. 

Renoncement au poste

Le SE-Unsa a demandé que soient listés les critères pour acceptation du renoncement au poste. L'IA a répondu que ceci fera l'objet de discussions pour préparer l'année suivante. 

Discriminants 

Entre les deux groupes de travail, l'administration nous avait transmis un projet de circulaire ne proposant plus le discriminant "enfants". Aujourd'hui, le SE-Unsa a réitéré sa demande pour que ce critère fasse partie des discriminants. Pour le SE-Unsa, un enfant peut impacter la mobilité des personnels et les règles du mouvement doivent en prendre compte sans pour autant leur donner trop d'importance (rester un discriminant plutôt qu'une bonification). L'IA a accepté qu'il soit réintégré parmi les discriminants départementaux.  

Postes relevant de l'enseignement spécialisé 

Le SE-Unsa a demandé des précisions sur l'obtention des postes RASED. La circulaire précise donc que les enseignants titulaires d'un diplôme ASH pourront postuler sur ces postes sous réserve de suivre le module de formation correspondant. Pour le SE-Unsa, cela est important car plutôt qu'être retirés par absence de candidats, ces postes pourront être maintenus et occupés par des personnels ayant la qualification correspondante. 

Ce groupe de travail a été suivi du CTSD actant les règles du mouvement. 

Retrouvez la déclaration de l'UNSA Education en document joint ci-dessous

Vote : 7 Contre et 3 Abstentions 

Le SE-Unsa s'est abstenu car malgré les prises en compte de certaines de nos remarques, nous ne pouvons pas être pleinement satisfaits de la mise en place de ces nouvelles règles. Le vote Contre aurait représenté pour nous un vote en direction des décisions précipitées du ministère alors qu'il fallait émettre un avis sur les règles déclinées départementalement. 

Pour autant, le SE-Unsa ne peut que déplorer la volonté ministérielle d'imposer un nouveau fonctionnemet du mouvement, uniformisé pour tous les départements, sans prendre en compte leurs spécificités. 

De plus, les nouvelles modalités risquent :

- de supprimer, à terme, la seconde phase du mouvement

- de rendre plus difficile la renonciation au poste

- d'imposer des postes à titre définitif correspondant à des zones géographiques larges er non à des voeux précis.

Nous resterons vigilants sur ces points lors des prochaines discussions.

Pour le SE-Unsa, Jessica Oriol et Maëlle Laurent

Pour l'Unsa Education, Dominique Furnon, Mehdi Dardouri et Maëlle Laurent 


   Déclaration CT Unsa Educ   
(59.3 ko)
 
 
 
 
ALC