SECTION SE-Unsa de la LOIRE - BOURSE DU TRAVAIL - SALLE 61 - 2 COURS VICTOR HUGO - 42028 ST ETIENNE CEDEX
Tél. 04 77 33 08 55 - 42@se-unsa.org

 
Mouvement 2019
Article publié le mardi 8 janvier 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Groupe de travail « Mouvement dĂ©partemental : rentrĂ©e 2019 Â»

Un groupe de travail s’est tenu aujourd’hui Ă  14h30 Ă  l’IA  en vu de prĂ©parer la rentrĂ©e 2019.

Aucune décision n’a été prise ce jour car les services de la DSDEN sont reçus au ministère le 15 janvier pour discuter de la mise en place du BO qui donne de nouvelles directives pour l’affectation des collègues lors des mouvements départementaux.

Nous avons pu tout de mĂŞme discuter de nombreux points :

- Les barèmes doivent traduire d’abord les prioritĂ©s lĂ©gales au niveau national comme le rapprochement de conjoint, fonctionnaire en situation de handicap, agent exerçant dans des territoires ou quartiers difficiles, carte scolaire, REP/REP+, anciennetĂ© de la demande, situations exceptionnelles …  Pour l’instant, ces critères ne rentrent pas tous dans notre barème dĂ©partemental et les proportions ne sont pas les mĂŞmes.   

- Les vĹ“ux « obligatoires Â» ou non lors de la première phase du mouvement. Nous nous interrogeons sur l’interprĂ©tation de la circulaire (Note de service 2018-133 du 7/11/2018) : 30 vĹ“ux minimum avec au moins un vĹ“u de secteur pour que le mouvement soit validĂ© pour les collègues nommĂ©s Ă  titre provisoire ou sans poste. Doit-on faire 30 vĹ“ux ? Doit-on en faire minimum 30 mais 50 possibles ? Peut-on en faire un seul avec vĹ“u de secteur obligatoire ? Tout cela est encore flou. Le SE-Unsa s’inquiète de l’obligation possible d’effectuer 30 vĹ“ux pour valider un mouvement mais nous ne sommes  pas opposĂ©s Ă  ce que les collègues puissent en faire davantage surtout s’il n’est plus demandĂ© de nouveaux vĹ“ux entre le 1er et le 2nd mouvement.

- Les secteurs gĂ©ographiques seront repensĂ©s mais la carte dĂ©finitive sera en discussion après le 15 janvier.  

- Un nouveau type de poste devrait voir le jour au premier mouvement Ă  titre dĂ©finitif : les titulaires de secteurs qui interviendraient sur des postes fractionnĂ©s pour au moins 50% dans ce secteur. Les questions sur ce sujet sont multiples : qu’est-ce qu’un secteur ? Comment seront gĂ©rĂ©s les vĹ“ux ? Seront-ils accessibles aux temps partiels ? Combien y aura-t-il de titulaires de secteurs au 1er mouvement ? Etc

Le SE-Unsa a demandé que les titulaires de secteur puissent accéder au temps partiel.

- Le renoncement au poste sera-t-il remis en question ? Le SE-Unsa espère que cette possibilitĂ© puisse perdurer.

- Postes Ă  profil : nous avons entamĂ© des discussions sur les futurs postes Ă  profil du dĂ©partement en particulier les directions « particulières et complexes Â». Le SE-Unsa souhaite que cette liste soit la plus restreinte possible et que ces postes restent exceptionnels.

- Termes employĂ©s et aspects techniques : le SE-Unsa a demandĂ© une uniformisation entre le nouveau serveur, la circulaire dĂ©partementale et la fiche de vĹ“ux (si elle existe encore) comme par exemple les termes ULIS Ă©cole au lieu de CLIS. Le SE-Unsa a Ă©galement demandĂ© que soit rajoutĂ©e une explication des codes utilisĂ©s pour les bonifications sur l’accusĂ© de rĂ©ception du mouvement.

- Politique de la ville : le SE-Unsa a demandĂ© la carte mise Ă  jour des quartiers Ă©tiquetĂ©s « Politique de la ville Â» car la circulaire y fait rĂ©fĂ©rence plusieurs fois.

- Postes « dĂ©charges direction Â» Ă  titre dĂ©finitif donnĂ©s au 1er mouvement des Ă©coles de 8-9 classes : de nouveaux couplages verront le jour. Trois Ă©coles seront regroupĂ©es et il n’y aura pas de demi-journĂ©es de dĂ©charge. Le SE-Unsa a demandĂ© que les Ă©coles 2-3 classes soient aussi concernĂ©es par ce couplage. L’IA a rĂ©pondu dĂ©favorablement.

QUESTIONS DIVERSES 

- Le SE-Unsa a demandĂ© que la liste des postes accessibles aux temps partiels puisse s’agrandir en proposant par exemple l’accès aux postes de Titulaires remplaçants, enseignants rĂ©fĂ©rents â€¦ L’IA a mis en avant la grande difficultĂ© de gestion pour couvrir les besoins de remplacements.

- Le SE-Unsa a proposé que les collègues nommés à titre provisoire sur un poste libéré par un EMPR ou autre collègue missionné puissent bénéficier d’une priorité sur ce poste pendant la mission du collègue. L’IA n’est pas opposé à cette proposition à condition que le collègue s’engage à rester sur ce poste et ne participe au mouvement. Cette proposition sera discutée lors des prochains groupes de travail.

- Le SE-Unsa a demandé que les collègues compléments de 80% et remplaçants puissent bénéficier de la bonification REP-REP+. L’IA a répondu qu’ils avaient étudié le cas des collègues compléments de 80% et que la bonification leur sera accordée à partir de 2 jours par semaine en REP ou REP+. Pour les titulaires remplaçants, le SE-Unsa a obtenu que les collègues puissent faire une demande particulière s’ils effectuent un remplacement long et qu’ils s’investissent dans la vie de l’école.

- La CAPD actant les barèmes de permutations et les promotions aura lieu le 28 janvier. Un groupe de travail aura lieu la semaine précédente pour préparer cette instance.

- De nouveaux groupes de travail se tiendront après le 15 janvier pour mettre en place les nouvelles règles du mouvement 2019.

- Le SE-Unsa a demandé que les collègues remplaçants ainsi que les PES aient accès aux LSU de leurs élèves sans demander les codes des collègues titulaires. L’IA a entendu le problème et va demander aux IEN de s’en occuper pour les collègues ayant un remplacement long (ainsi que les PES).

Valérie Cros et Maëlle Laurent pour le SE-Unsa

 

 
 
 
 
ALC