SECTION SE-Unsa de la LOIRE - BOURSE DU TRAVAIL - SALLE 61 - 2 COURS VICTOR HUGO - 42028 ST ETIENNE CEDEX
Tél. 04 77 33 08 55 - 42@se-unsa.org

 
Des perspectives de titularisation élargies, avec des épreuves de concours adaptées au profil et à l’expérience
Article publié le samedi 17 novembre 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Améliorer les conditions d’emploi des agents contractuels, lutter contre la précarité inhérente aux contrats d’AED, AESH et AVS, et améliorer les conditions d’emploi et les droits des agents contractuels guident notre action syndicale au service des agents contractuels. Pour autant, pour l’Unsa, la priorité reste le maintien de l’emploi titulaire, et la sauvegarde du statut de fonctionnaire pour un service publique de qualité. Faciliter l’accès à l’emploi titulaire de tous les agents est donc pour nous une garantie qui doit être offerte à tous les agents contractuels.
 
Cela passe d’abord bien entendu par une offre de formation étendue, et adaptée au profil des agents, ainsi qu’un accès facilité à la VAE. Nous demandons également qu’une meilleure information sur la diversité de l’emploi dans la fonction publique soit faite aux AED et AESH : ce n’est pas parce qu’on a travaillé pour l’Éducation nationale qu’on n’a pas développé d’autres compétences, et qu’on souhaite y rester toute sa vie !
 
Une meilleure reconnaissance de l'expérience
Exercer des missions d’AED et d’AESH restent un tremplin pour de nombreux collègues. C’est pourquoi nous militons pour la reconnaissance de l’expérience acquise dans le cadre des concours de l’enseignement et de CPE ou PsyEN : la quasi systématisation de la constitution d’un dossier RAEP pour le concours interne, en lieu et place d’épreuves plus « classiques Â» telles que la dissertation, est à cet égard une avancée.  Nous déplorons toutefois que la deuxième partie du dossier soit encore trop axée vers un contenu disciplinaire : cela prive l’accès à des concours autres que celui de CPE, ou de professeurs des écoles. Par ailleurs, dans l’attente d’un autre plan de dé précarisation, nous espérons que le ministère concrétisera l’hypothèse annoncée lors du dernier bilan Sauvadet (voir notre article dans l’Enseignant de septembre), d’une augmentation de nombre de postes offerts aux concours internes.
 
Les marges de progrès restent nombreuses !
Reconnaître l’expérience des ex-contractuels, c’est aussi reconnaître le service rendu pendant plusieurs années à l’éducation nationale, à exercer une mission de service public. Le SE-Unsa demande que cette reconnaissance passe aussi par des conditions d’entrée facilitées dans l’emploi titulaire : le reclassement, une bonification conséquente pour pouvoir demeurer dans son académie d’origine, sont autant d’améliorations à apporter.
 
Retrouvez l'ensemble des propositions du SE-Unsa : http://enseignants.se-unsa.org/-Nos-propositions-

 

 
 
 
 
ALC