SECTION SE-Unsa de la LOIRE - BOURSE DU TRAVAIL - SALLE 61 - 2 COURS VICTOR HUGO - 42028 ST ETIENNE CEDEX
Tél. 04 77 33 08 55 - 42@se-unsa.org

 
Au revoir B2i, bonjour PIX !
Article publié le jeudi 27 septembre 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 

Le B2i a vécu, obsolÚte et trop focalisé sur les aspects techniques
 Le projet PIX qui va le remplacer est plus ambitieux et constitue une vraie nouveauté en France!

 
Un service public

En effet issu d’un GIP (Groupement d’IntĂ©rĂȘt Public) PIX est un service public en ligne d’évaluation, de dĂ©veloppement et de certification des compĂ©tences numĂ©riques des collĂ©giens, lycĂ©ens, Ă©tudiants, professionnels, citoyens
. et son code source est libre.
Il permet de certifier les compĂ©tences numĂ©riques de tout un chacun, au fil de son parcours scolaire et professionnel, et cela gratuitement. GrĂące Ă  cette initiative publique, nous Ă©chappons Ă  des certifications numĂ©riques payantes,  qu’auraient proposĂ©es les GAFAM, sur le modĂšle du cĂ©lĂšbre TOEIC pour l’anglais (Test of English for International Communication) qui coĂ»te 113 € par Ă©tudiant et dont le test est crĂ©Ă© et administrĂ© par un organisme privĂ© basĂ© aux États-Unis.
 
 
Une plateforme collaborative et motivante

PIX permet d’évaluer, de dĂ©velopper et de certifier ses compĂ©tences numĂ©riques en ligne de façon trĂšs motivante. Il ne s’agit pas de QCM mais de tĂąches complexes Ă  rĂ©soudre sous forme de dĂ©fis. Un algorithme adapte la difficultĂ© de l’exercice suivant en fonction de la rĂ©ussite au prĂ©cĂ©dent et permet ainsi un parcours personnalisĂ©.
Quand on sait en plus que chaque exercice proposé est décliné en plusieurs versions et que chacun peut contribuer à son amélioration ou en proposer de nouveaux on est séduit par la démarche.

Une version bĂȘta grand public permet Ă  chacun de se tester Vous pouvez d’ores et dĂ©jĂ  l’explorer. La version pour l’enseignement, “PIX orga”, devrait ĂȘtre disponible dans le courant du mois de novembre prochain. Elle permettra aux enseignants du collĂšge et du lycĂ©e d’y faire travailler leur Ă©lĂšves et de suivre leur Ă©volution.
 
 
Un cadre européen

PIX s’appuie sur le cadre de rĂ©fĂ©rence des compĂ©tences numĂ©riques (en voici la version quasi dĂ©finitive du dernier CSE), dĂ©clinaison du rĂ©fĂ©rentiel europĂ©en DIGCOMP, qui va ĂȘtre trĂšs prochainement publiĂ© officiellement. Bien plus complet que le B2i ce rĂ©fĂ©rentiel s'organise en cinq domaines et seize sous domaines de compĂ©tences. Ces 5 domaines sont : information et donnĂ©es ; communication et collaboration ; crĂ©ations de contenus ; protection et sĂ©curitĂ© ; environnement numĂ©rique.
 
 
ConcrĂštement Ă  l’école

Le cadre de rĂ©fĂ©rence des compĂ©tences numĂ©riques s’appliquera Ă  la rentrĂ©e 2019 de l’école primaire au lycĂ©e.
À partir du collĂšge, la plateforme PIX sera un appui pour travailler ces compĂ©tences et les certifier en 3Ăšme et en terminale.
Pour l’école primaire la plateforme n’étant pas encore adaptĂ©e et les Ă©quipements numĂ©riques Ă©tant souvent nettement insuffisants, des documents d’aide et d’accompagnement devraient ĂȘtre prochainement disponibles. Le SE-Unsa a obtenu que le bilan des compĂ©tences numĂ©riques Ă  l’élĂ©mentaire se limite Ă  une apprĂ©ciation en fin de CM2 pour faire le lien avec le collĂšge. Cela ne signifie pas que ces compĂ©tences ne sont pas travaillĂ©es et dĂ©veloppĂ©es Ă  l’école, mais qu’on prend en compte la faiblesse de l’équipement numĂ©rique au primaire et la quasi-absence de formation des PE dans le domaine du numĂ©rique, surtout depuis le recentrage des animations pĂ©dagogiques sur les fondamentaux !
Au collĂšge il y aura un bilan de fin de cycle en 6Ăšme et une certification en 3Ăšme, et au lycĂ©e une certification en terminale. Contrairement au B2i qu’on obtenait ou pas, la certification PIX situe chaque Ă©lĂšve dans les 5 domaines sans couperet et avec la possibilitĂ© de toujours amĂ©liorer son niveau au fil de son parcours scolaire et au delĂ .  
 
 
 
L'avis du SE-Unsa

PIX est un projet ambitieux et durable qui devrait s’adapter aux besoins en fonction des Ă©volutions techniques et culturelles Ă  venir du numĂ©rique. Nous militerons pour qu’il couvre aussi les besoins des Ă©lĂšves du primaire dans les annĂ©es Ă  venir, et qu’il soit accompagnĂ© de politiques volontaristes d’équipement raisonnĂ© et de formation adaptĂ©e pour les enseignants.

 

 
 
 
 
ALC