SECTION SE-Unsa de la LOIRE - BOURSE DU TRAVAIL - SALLE 61 - 2 COURS VICTOR HUGO - 42028 ST ETIENNE CEDEX
Tél. 04 77 33 08 55 - 42@se-unsa.org

 
Annonces d’étĂ© sur le mĂ©tier d’AESH : paroles paroles paroles
Article publié le mardi 18 septembre 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 

Le 18 juillet dernier, lors de la prĂ©sentation du « plan d’action pour une « École de la RĂ©publique pleinement inclusive Â», la secrĂ©taire d’État aux personnes handicapĂ©es et le ministre de l’Éducation nationale ont annoncĂ© un ensemble de mesures  pour  le mĂ©tier d’AESH. Elles s’appuient sur le diagnostic d’un mĂ©tier non seulement peu attractif, mais qui ne prend pas suffisamment en compte les besoins Ă©ducatifs particuliers des Ă©lèves en situation de handicap. DĂ©tails et analyses de ces « nouvelles Â» annonces.
 
 
Les crĂ©ations de postes : le compte n’y est toujours pas
 
OĂą sont passĂ©s les 11 200 recrutements annoncĂ©s en dĂ©cembre dernier ? Huit mois plus tard, 300 d’entres eux ont disparu, passant ainsi Ă  10 900. Nous contestons donc une fois encore l’effort apparent sur les crĂ©ations de postes annoncĂ©es. Par ailleurs, la brutale diminution des contrats aidĂ©s compensĂ©e par des postes d’AESH ramène en effet le nombre total d’accompagnants Ă  un effectif Ă©quivalent de celui de la rentrĂ©e prĂ©cĂ©dente, soit environ 80 000 AESH et AVS.
 
 
ComplĂ©ter le temps de travail : une promesse de Gascon ?
 
Un groupe d’experts doit se rĂ©unir pour Ă©tudier la faisabilitĂ© de l’accompagnement sur les temps pĂ©ri et extrascolaires, remĂ©diant ainsi Ă  la problĂ©matique des temps -et des salaires !- incomplets. Pour le SE-Unsa cette extension des missions est depuis le dĂ©but une Ă©vidence, mais alors que la majoritĂ© des Ă©coles est revenue Ă  4 jours, on se demande bien quels enfants et quel·le·s AESH pourront en bĂ©nĂ©ficier.
 
 
Une amélioration qualitative du dispositif : oui et ??
 
Le plan insiste sur la nĂ©cessitĂ© de mieux former et reconnaĂ®tre les accompagnants : oui, mais il est plus que temps que ceci ne soit pas que des mots. Aucune mesure immĂ©diate, chiffrĂ©e... Bref toujours rien de concret en cette rentrĂ©e pour illustrer ces propos !
 
 
En dĂ©cembre dernier, le binĂ´me Cluzel-Blanquer annonçait un « plan de transformation profonde et pĂ©renne du système Ă©ducatif et mĂ©dico-social Â». Sur les mesures relatives au statut d’AESH, nous insistions sur l’urgence de concrĂ©tiser ces mesures. Deux saisons ont passĂ© sans Ă©volutions concrètes en terme de formation ni de rĂ©munĂ©ration. Il est grand temps de cesser les plan com’ pour passer Ă  un vrai plan d’actions pour les AESH !
 

 

 
 
 
 
ALC