SECTION SE-Unsa de la LOIRE - BOURSE DU TRAVAIL - SALLE 61 - 2 COURS VICTOR HUGO - 42028 ST ETIENNE CEDEX
Tél. 04 77 33 08 55 - 42@se-unsa.org

 
DĂ©doublements en CP vs PDMQDC ?
Article publié le jeudi 1er juin 2017.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Avec l’élection du nouveau prĂ©sident de la RĂ©publique, les mĂ©dias relaient des propositions de changements Ă  l’Éducation nationale. C’est le cas pour la disparition d’un dispositif phare de la Refondation le « Plus de maĂ®tres que de classes Â». Nous avons rencontrĂ© le nouveau ministre qui a commencĂ© Ă  apporter des prĂ©cisions.

 
Ce que l’on sait
Dans le programme, la mesure phare en matière d’éducation dans le programme du candidat Ă©tait le passage « dans les Rep Ă  12 Ă©lèves par classe en CP et CE1 ». Cela reprĂ©sente 12 000 postes d’enseignants. Impossible de mettre en oeuvre en totalitĂ© cette mesure Ă  la rentrĂ©e 2017. Le ministre a donc demandĂ© aux recteurs de repĂ©rer les Ă©coles en Rep + oĂą le dĂ©doublement sera possible dès cette rentrĂ©e. D'oĂą l'annonce  de redĂ©ployer environ 2200 postes de PDMQDC pour les dĂ©doublements, l'action des autres maĂ®tres+ Ă©tant "concentrĂ©e sur le CP". Le ministre prĂ©cise que ce sera l'occasion d'Ă©valuer les deux dispositifs en parallèle. Il annonce ne pas vouloir supprimer le dispositif PDMQDC sans l'avoir Ă©valuĂ©. 
 
L’avis du SE-Unsa
Le SE-Unsa soutient le dispositif PDMQDC car il permet de renforcer l’encadrement des élèves dans les zones les plus fragiles tout en permettant de nouvelles pratiques pédagogiques. L’ensemble des acteurs de terrain souligne qu’il permet ainsi de réduire les inégalités scolaires. L’évaluation du dispositif par le ministère est également en cours. Une décision de suppression, avec ses conséquences sur la gestion des personnels, serait incompréhensible pour les acteurs qui font vivre ce dispositif tous les jours au plus près des élèves.
 
Dans ce domaine comme dans d’autres, le SE-Unsa rappelle que détermination ne rime pas avec précipitation. Lire notre article suite à la nomination du nouveau ministre de l'Éducation nationale.
 

 


 
 
 
 
ALC