SECTION SE-Unsa des LANDES - RESIDENCE CLOS MICHEL ANGE - 830 AVENUE DU ML FOCH - 40000 MONT DE MARSAN
Tél. 05 58 46 24 24 - Por. 06 15 39 37 34 - 40@se-unsa.org

 
RĂ©forme des retraites, « Pacte enseignant » Macron-Ndiaye:c’est toujours NON ! En grève et en Manifestation le 6 juin 2023 !
Article publié le vendredi 12 mai 2023.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Les  organisations  syndicales  de  l’Education  nationale  partagent  l’apprĂ©ciation  des confĂ©dĂ©rations et organisations syndicales interprofessionnelles qui, dans leur communiquĂ© « Toujours unis, nombreux et dĂ©terminĂ©s pour le retrait et pour le progrès social» indiquent, suite aux  manifestations  du  1er mai: « Cette  13e journĂ©e  unitaire  contre  la  rĂ©forme  des  retraites dĂ©montre  la  dĂ©termination  des  travailleurs  et  travailleuses  Ă   faire  Ă©chec  Ă   cette  rĂ©forme  des retraites.

Depuis plus de 3 mois, des records sont battus tant par le nombre de manifestant.e.s que par le nombre de grévistes dans le public comme dans le privé.»

Tout comme ils n’acceptent pas la réforme des retraites, les personnels de l’Education nationale dénoncent les annonces du président Macron et du ministre Ndiaye:

Le «socle avec le doublement de ISOE/ISAE,est une revalorisation insuffisante au regard de la perte de pouvoir d’achat accumulée depuis plusieurs décennies. Les mesures à moyen et long termes sur l’accélération du déroulement de carrière étaient indispensables. Pour une majorité de professeurs, CPE et PsyEN, les mesures à court terme ne vont même pas permettre de compenser l’inflation sur un an.

Par ailleurs, les projets concernant les AED et AESHsont très largement insuffisants et continueraient de les maintenir dans une précarité inacceptable;

Le «pacte enseignant» va considĂ©rablement dĂ©grader le fonctionnement des Ă©coles et des EPLE et fragiliser les collectifs de travail par une mise en concurrence des personnels. Nos organisations contestent le choix du dĂ©ploiement des rĂ©formes Ă  coup de pactes au risque de traitements inĂ©quitables  des  Ă©lèves dans  le service  public  d’éducation.  Cette  stratĂ©gie  est dĂ©multipliĂ©e pour la voie professionnelle.Nos organisations refusent le Pacte et rĂ©clament dans l’immĂ©diat le basculement de l’enveloppe du Pacte dans celle prĂ©vue pour le Socle.

Les organisations syndicales revendiquent une véritable revalorisation des salaires au moins à hauteur de l’inflation pour tous les personnels del’éducation nationale sans contrepartie avec un effort supplémentaire pour les plus faibles rémunérations et particulièrement les AED et les AESH, les personnels de catégories B et C!

Cela suppose des mesures fortes et pluriannuelles.Dans cette situation, elles appellent les personnels Ă  multiplier les rĂ©unions syndicales pour faire le  point  au  lendemain  des  puissantes  manifestations  du  1er mai,  pour rĂ©affirmer les revendications et dĂ©cider des moyens efficaces de faire reculer le gouvernement, y compris par la grève.

Avec les confédérations et organisations syndicales interprofessionnelles, elles appellent les personnels de l’Education nationale à être massivement en grève mardi 6 juin pour exiger l’abrogation de la loi sur les retraites!

 
 
PĂ©tition
 
Nos campagnes
 
Santé
 
Aides spécifiques
 
Mouvement
 
Concours
 
Cliquez pour agrandir