SECTION SE-Unsa des LANDES - RESIDENCE CLOS MICHEL ANGE - 830 AVENUE DU ML FOCH - 40000 MONT DE MARSAN
Tél. 05 58 46 24 24 - Fax. 05 58 46 68 55 - Por. 06 15 39 37 34 - 40@se-unsa.org

 
Rased, le SE-Unsa vous soutient !
Article publié le jeudi 9 février 2017.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Selon une dĂ©pĂȘche de l’AEF, une Ă©tude de l’IREDU montrerait “l’inefficacitĂ© des Rased”. Sans avoir accĂšs Ă  davantage d’informations sur cette Ă©tude puisqu’elle n’est pas publiĂ©e, plusieurs journalistes et auteurs de billets de blogs ont commis quelques articles accrocheurs, nourrissant ainsi une polĂ©mique dont personne ne sait si elle a lieu d’ĂȘtre. Jugez-en par vous-mĂȘme, les seuls Ă©lĂ©ments publiĂ©s sont ici dans ce court rĂ©sumĂ© (page 8 du pdf). 
Nous ne manquerons pas, quand cette Ă©tude sera publiĂ©e, d’analyser finement ce qu’elle dit, constate, dĂ©duit au regard de la mĂ©thodologie employĂ©e et du contexte dans lequel elle a Ă©tĂ© menĂ©e. En l’état actuel des choses, nous ne nous livrerons pas Ă  une pseudo analyse ex-nihilo. En revanche, nous tenons Ă  rappeler quelques valeurs auxquelles nous tenons au SE-Unsa !

Nous soutenons, sans rĂ©serve, nos collĂšgues enseignants spĂ©cialisĂ©s des Rased qui dĂ©jĂ  atteints ces derniĂšres annĂ©es dans leur identitĂ© professionnelle, se verraient “soupçonnĂ©s” de faire un travail inutile. Cela est intolĂ©rable, et relayer, sans l’avoir lue, une Ă©tude non publiĂ©e, sans Ă©lĂ©ments prĂ©cis auxquels les enseignants des Rased pourraient rĂ©pondre, est un procĂ©dĂ© assez inĂ©lĂ©gant il faut le dire

 
Nous savons les Ă©lĂšves en grande difficultĂ© scolaire n’ont pas de relais ni dans les mĂ©dias, ni dans les sphĂšres du pouvoir, contrairement aux Ă©lĂšves des classes prĂ©paratoires :  le silence des intellectuels lors des suppressions massives de postes Rased sous Sarkozy, est encore et toujours assourdissant !
 
Nous croyons pourtant que notre systĂšme scolaire doit ĂȘtre jugĂ© au regard de ce qu’il fait (ou pas !) pour les plus faibles. Les Rased sont en premiĂšre ligne et, malgrĂ© leurs faibles effectifs et une charge de travail Ă©norme, ils font de leur mieux pour Ă©couter, accompagner, encourager
 les Ă©lĂšves en grande difficultĂ©, mais aussi leurs enseignants et leurs parents.
 
Nous constatons que la prĂ©vention des difficultĂ©s, dĂšs la maternelle, est efficace ; elle a Ă©tĂ© hĂ©las largement supprimĂ©e pour rĂ©pondre Ă  d’autres urgences.
 
Nous affirmons que sortir un enfant de la classe pour l’aider ce n’est pas le stigmatiser mais lui permettre de se restaurer et de bĂ©nĂ©ficier d’une prise en charge personnalisĂ©e au calme. Les enseignants des Rased savent quand une aide dans la classe est une modalitĂ© pertinente et quand elle ne l’est pas. Cette soi disant stigmatisation est une projection d’adulte, pas une rĂ©alitĂ© vĂ©cue par l’enfant concernĂ©.
 
Nous dĂ©plorons la mĂ©dicalisation de la difficultĂ© scolaire qui s'accroĂźt depuis la diminution des postes d’enseignants Rased. Être en difficultĂ© scolaire ce n’est ni ĂȘtre malade, ni ĂȘtre handicapĂ©.
 
Nous entendons de trĂšs nombreux professeurs des Ă©coles dire leur dĂ©sarroi de ne pas savoir comment aider efficacement tous leurs Ă©lĂšves dans la classe, le manque d’enseignants de Rased se faisant cruellement sentir..
 
Le SE-Unsa apporte son soutien aux enseignants de Rased et exige les moyens humains nĂ©cessaires pour que l’école soit vraiment inclusive pour tous les Ă©lĂšves, et en premier lieu pour ceux qui sont en grande difficultĂ© scolaire !
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir