SECTION SE-Unsa de l'HERAULT - 34 MAISON DES SYNDICATS - 474 ALL HENRI II DE MONTMORENCY - 34000 MONTPELLIER
Tél. 04 67 64 54 47 - Por. 06 81 31 42 38 - 34@se-unsa.org

 
Carte scolaire : pour plus d’efficacitĂ©, le SE-Unsa privilĂ©gie les actions locales.
Article publié le mercredi 26 janvier 2011.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Depuis le début du mois, les recteurs égrainent la longue liste des suppressions d’emplois qui vont toucher le service public d’éducation. Mettant en application les 12 leviers fournis en mai dernier par le ministère, ils s’activent pour dénicher les « gisements d’emplois » permettant de donner corps aux 16.000 suppressions. Aucune académie n’est épargnée par ce travail de sape toujours plus rude.
Au mépris des personnels, le ministère et les Inspecteurs d’Académie ont décidé de reporter les opérations de carte scolaire à l’issue des élections cantonales de la fin mars (le 5 avril pour l’Hérault).
 
Le SE-UNSA ne laissera pas faire ce démantèlement sans résister. Il estime que dans un contexte où ce sont les recteurs et les IA qui sont à la manœuvre, c’est bien au plan local qu’il y a nécessité à agir dans les établissements et les écoles, au plus près des personnels et de la communauté éducative. La défense de l’École publique dépasse largement l’intérêt des seuls enseignants.
Partout où cela s’avérera nécessaire, le SE-Unsa soutiendra les collègues engagés dans la défense de l’École publique et fera tout pour y associer les parents, les élus et les acteurs locaux.
 
La grève du 10 février imposée « d’en haut » n’est pas la réponse adaptée qu’attendent les personnels. En effet, pour le SE-Unsa, dans un contexte politique et économique dur, il est de la responsabilité d’une organisation syndicale de mesurer l’impact d’un tel appel, tant sur le plan de l’efficacité que sur les salaires des personnels.
 
En revanche, le SE-Unsa est favorable à une manifestation nationale le 19 mars. C’est en effet à partir des mobilisations locales que peut se construire un mouvement plus dense conduisant alors, à une journée nationale de manifestations susceptible de trouver l’adhésion de l’opinion publique et de faire modifier le cap budgétaire.
Dans ce sens, l’UNSA Education a proposé à l’ensemble des partenaires de l’Ecole publique d’organiser, dans toutes les académies, des manifestations le samedi 19 mars à la veille du premier tour des cantonales, à la veille de décisions majeures pour l’avenir de l’Ecole.
 
 
 
 
ALC