SECTION SE-Unsa de l'HERAULT - 34 MAISON DES SYNDICATS - 474 ALL HENRI II DE MONTMORENCY - 34000 MONTPELLIER
Tél. 04 67 64 54 47 - Por. 06 81 31 42 38 - 34@se-unsa.org

 
Compte-rendu de la CAPD du 14 janvier.
Article publié le lundi 18 janvier 2010.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

La séance a débuté par un hommage de Monsieur l‘Inspecteur d’Académie en l’honneur de notre collègue disparu, Jean-Louis Sorez. Il a été suivi d’une minute de silence. Voici la déclaration que le SE a faite :

Jean-Louis Sorez nous a quittés
 Jean-Louis nous a quittés dimanche dernier, un sale dimanche d’hiver, bien froid et pas sympathique du tout. Jean-Louis était un militant du syndicalisme enseignant, un militant de l’Education Populaire. Ancien directeur de l’école Albert Camus de Mauguio, il passait ses étés à faire vivre une colonie de vacances au Soulié.
Face aux aléas de la vie, il savait opposer un indéfectible optimisme. Son engagement était pétri de valeurs d’humanisme et de chaleur humaine. Homme de terrain, il a mené inlassablement son combat pour l’Ecole et les valeurs de Laïcité, sans jamais se départir de sa bonne humeur.
La maladie l’a frappé au seuil de sa retraite et nous l’a enlevé trop tôt.
Jean Louis avait assuré successivement les fonctions de secrétaire départemental de l’UNSA-Education et de trésorier du Syndicat des Enseignants, il était depuis des années un membre assidu du conseil syndical du SE-UNSA 34 et de la Commission administrative départementale de l’UNSA Education 34.
Les nombreux collègues qui l’ont rencontré pour des questions de retraite, de carte scolaire, de mouvement se souviendront toujours de sa disponibilité et de sa compétence qui allaient de pair avec sa bonhomie et son sourire.
Le SE-UNSA 34 et l’UNSA Education sont fiers d’avoir compté parmi eux un tel militant. Aujourd’hui, sa disparition laisse un grand vide. Mais nous resterons à jamais guidés par ses valeurs, son enthousiasme et sa flamme qui vivront dans nos projets et nos combats pour l’Ecole Publique.
Merci Jean-Louis.
 
I.Postes adaptés
La dotation académique pour les postes adaptés est de 29 postes dont 16 pour le département de l’Hérault correspondant à un classement départemental provisoire des affectations des nouvelles demandes, le classement définitif étant adopté sur ces propositions au niveau académique.
1 personne réintègre un poste d’enseignant classique et 1 personne sort du dispositif.
5 maintiens sur postes adaptés de courte durée et 9 sur des postes de longue durée.
 Les collègues concernés peuvent contacter le SE-UNSA au 04 67 64 54 47 
Il n’y aura pas de budget supplémentaire pour l’année 2011.
Le SE-UNSA fait remarquer qu’une fois de plus le budget n’est pas à la hauteur des besoins. Il demande par ailleurs pour les personnes qui souhaitent anticiper l’échéance qu’un budget soit dégagé afin de pouvoir réaliser un bilan de compétence. Le secrétaire général nous répond que l’an dernier, deux bilans de compétence ont été financés pour des personnels mais uniquement en dernière année de droit.
Il s’agit d’un début mais il convient de constater qu’une reconversion doit parfois s’anticiper à plus longue échéance.
Par ailleurs, il semble nécessaire que les collègues qui ont l’intention de demander un dossier Handicap pour le prochain mouvement le fasse le plus vite possible puisque la preuve du dépôt de dossier ne sera plus suffisante. Vu les délais pour obtenir la reconnaissance, prendre rapidement contact avec le Dr Grimaldi au rectorat.
 
II. Questions diverses
  • Livrets d’évaluation : la circulaire départementale rappelle que la mise en place d’un livret scolaire est obligatoire mais sans pour autant imposer celui du Scéren, même si son choix est fortement conseillé.
  • Indemnités évaluation CE1 / CM2  : la situation des collègues ayant fait passer les évaluations nationales et n’ayant pas été payés sera régularisée dans les jours qui viennent. Nous constatons qu’il demeure encore quelques situations. La liste des personnes nous ayant déjà contactés sera remise à l’administration sous couvert des IEN. Monsieur Regnier, IENA, s’engage a examiner chaque situation.
  • Bulletins de salaire : l’accès aux bulletins de salaire tous les 4 mois ne permet pas aux collègues de vérifier régulièrement le versement de certaines indemnités ou autre. Monsieur l’Inspecteur d’Académie précise qu’il ne reviendra pas sur cette mesure mais il s’engage à envoyer tout bulletin de salaire de ceux qui en feront la demande. Le SE-UNSA rappelle l’urgence pour les personnels Ã  pouvoir consulter mensuellement leur bulletin et demande à nouveau la mise en ligne de ces derniers. L’administration répond qu’au vu du traitement informatique par la Trésorerie Générale ce ne sera possible qu’à partir de …….. 2012 !!!!! 
  • Balance des personnels  : en septembre 2009, la situation dans le département faisait état d’un excédent de 50 personnes. D’après les prévisions de monsieur l’Inspecteur d’Académie, au mois de juin nous devrions être en déficit de 2 postes.
Quand les collègues ont été affectés dans des écoles en surnombre cette dernière est et reste leur établissement d’exercice. En cas d’intervention sur plusieurs écoles, un ordre de mission a dû être établi par l’IEN de la circonscription.
  • Remplacement des décharges de directeurs à 4 classes habituellement assurées par des PE2 : ces collègues n’ont pas été déchargés pendant toute la durée du stage en SRG. Le SE-UNSA demande à ce que ces personnes puissent peuvent demander des jours de remplacement de compensation. L’administration étudiera chaque demande Ã  gérer en fonction des possibilités de remplacement. Pour toutes difficultés contacter le SE-UNSA au 04 67 64 54 47.
  • Accompagnement éducatif : le SE-UNSA est intervenu pour demander les raisons du non paiement des HSE réalisées de septembre et octobre 2009. L’administration nous informe que la remontée des états individuels par les circonscriptions a été retardée suite à la mise en Å“uvre d’un nouveau dispositif de saisie. La situation devrait être régularisée pour tous les personnels en février au plus tard. A la question de savoir si les moyens alloués sont en adéquation avec les besoins pour fonctionner jusqu’à fin juin, aucune garantie ne nous a été donnée explicitement. Seul un IEN a précisé : « on fait en sorte que ce soit le cas ! ».
  • Nouvelle grille de notation : Le SE-UNSA demande des précisions sur la mise en place de la nouvelle grille de notation des enseignants. Monsieur Regnier, IENA nous répond qu’elle a été mise en place pour une harmonisation départementale des notes d’inspection et garantit l’équité de traitement de tous les enseignants. A ce titre Le SE-UNSA s’inquiète du distinguo qui s’établit entre les collègues inspectés avant et après le 01/09/2009. Le SE a mis en garde l’administration sur l’écart de 1,5 points sur la nouvelle grille par rapport à l’ancienne. Ainsi un nombre conséquent de collègues a déjà la note maximale de son futur échelon : quelle perspective d’inspection ? Monsieur Regnier, IENA nous répète à plusieurs reprises que la grille n’est qu’indicative, qu’il n’y aura pas de maintien technique des notes et que l’administration reste à l’écoute pour réajuster les situations particulières. Le SE-UNSA demande alors qu’un état des notes sortant de la grille, avec le support des personnes concernées soit présenté en CAPD. Par ailleurs au vu des résultats des promotions 2009/2010 nous signalons que le niveau des notes de cette nouvelle grille privera les collègues nouvellement inspectés de toute promotion au grand choix. Monsieur Reignier s’inscrit en faux et nous promet d’en reparler dans deux ans pour faire le point sur la situation des collègues pourraient éventuellement être bloqués dans le déroulement de leur carrière.
  • Frais de déplacement dans les circos : Pour monsieur Destouches, secrétaire général, les collègues ne sont pas remboursés puisqu’ils n’ont pas fait remonter leurs états. Il lui reste 10.000 € qui n’ont pas été versés. Il demande donc aux collègues de faire parvenir leur frais dans les délais à l’administration afin que cette dernière puisse verser les sommes dues aux collègues. Le SE-UNSA conseille donc de renvoyer ses frais même quand il vous est dit qu’il n’y a plus d’argent.
  • Recrutement des AVSI par une association : A l’heure actuelle, il n’est pas possible pour les personnes en attente d’emploi de s’inscrire sur une liste de pré-inscription puisque, dans l’Hérault, il n’existe pas de convention avec une association pour recruter ces personnes. Les PEP 34 ne souhaitent pas rentrer dans ce dispositif, à l’instar des autres départements.
  • RISTT : L’administration rappelle qu’il existe une note de service en date du 23/11/2009 qui a été adressée aux IEN.
Monsieur Regnier confirme son accord avec ce que le SE-UNSA avait annoncé lors des réunions d’informations syndicales, à savoir que les collègues peuvent déduire 6h (2 x 3h) de leurs animations pédagogiques pour assister à des RISTT.
  • Les boîtes mails des écoles sont envahies par des spams : Les directeurs peuvent transférer les courriers indésirables à l’adresse : spam@ac-montpellier.fr et ces messages n’apparaîtront plus dans leur logiciel de messagerie électronique.
Les élus du SE-UNSA de l’Hérault

 
 
 
 
ALC