SECTION SE-Unsa de l'HERAULT - 34 MAISON DES SYNDICATS - 474 ALL HENRI II DE MONTMORENCY - 34000 MONTPELLIER
Tél. 04 67 64 54 47 - Por. 06 81 31 42 38 - 34@se-unsa.org

 
CDEN 21-04-2020 : carte scolaire 1er degrĂ© et Reprise le 11 mai
Article publié le mardi 21 avril 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 

Compte-rendu du CDEN

  21 avril 2020

L'UNSA Education a transmis en amont du CDEN sa déclaration préalable (en PJ)

Le Conseil Départemental de l'Education Nationale (CDEN) s'est tenu mardi 21 avril à, 15h. A l'ordre du jour, la présentation et le vote de la carte scolaire 1er degré pour la rentrée 2020 et les conditions d'une reprise éventuelle le 11 mai.

 

  1. Carte scolaire 1er degré

Après avoir exposé la méthode qui a guidé l’élaboration de cette carte scolaire, le DASEN soumet la carte scolaire au vote du CDEN.

Sans surprise, Ă  l’instar des deux CTSD, l’ensemble des organisations syndicales se sont prononcĂ©es contre ce projet. Pour l’UNSA Education, le point noir Ă©tant la suppression de 15 RASED et de 15 PMC  (voir compte-rendu CTSD).

L'ensemble des meusres définitives est disponible au bas de l'article.

 

  1. Reprise le 11 mai

Le Préfet précise que depuis plusieurs jours on note dans notre Région une nette décroissance des dépistages positifs.

Vraisemblablement dû à la réactivité de la Région (Montpellier a réagi 10 jours avant au niveau des CHU et de la réorganisation des services). Aujourd’hui le taux d’infection en région Occitanie serait de 0,6%.

La semaine prochaine le déconfinement sera évoqué au niveau national. Le Préfet prendra les mesures qui s’imposent concernant les mesures sanitaires. Il rappelle cependant que la désinfection n’a aucune utilité. Il ne faut pas sur exagérer les risques.

Le DASEN précise que le Ministre a évoqué des pistes et que rien n’est définitif. Toute reprise sera conditionnée à un protocole sanitaire. Le Ministre l’a annoncé, les services départementaux, académiques et de l’Etat sont donc dans l’attente de ce protocole.

Beaucoup de questions, peu (voire pas) de certitudes mais cela ne nous empêche pas de réfléchir dans le cas où les choses se présenteraient favorablement pour une reprise possible dans les meilleurs délais.

Il faudra inévitablement travailler sur les modalités de réorganisation. Vigilance sur la charge de travail à la fois enseignants et élèves. Il n’est pas question que les enseignants cumulent télétravail et présentiel. Il faut définir le périmètre du caractère progressif. Mais aussi sur certains secteurs ou territoires. Certaines communes ont déjà engagé des réflexions et envisagent plusieurs scenarii possibles. Mais quoiqu’il en soit il est trop tôt pour décider ou communiquer car en attente de précisions nationales sur un protocole sanitaire mais aussi sur des organisations pédagogiques.

 

L’avis de l’UNSA Education : L’UNSA Education partage cette analyse. Il est urgent d’attendre un cadrage national qui évite toutes initiatives locales malheureuses mais suffisamment souple pour s’adapter à chaque établissement en fonction des caractéristiques bâtimentaires. Nul ne sait aujourd’hui ce qu’il en sera le 11 mai mais il est toutefois nécessaire de travailler à des hypothèses de reprise qui doivent nécessairement être conditionnées à ce protocole sanitaire tant attendu.

Enfin, l'UNSA Education est vigilante à ce que l'organisation qui sera demandée aux collègues, si elle peut s'entendre d'un point de vue sociétal, ne doit pas mettre les personnels en tension ou en danger. Les enseignant.e.s donnent déjà énormément, il s'agit en priorité de les préserver.
 

Questions diverses

Tenue des CHSCT : CHSCTA est le lieu idoine. Les informations seront relayées aux CHSCT D mais pas de tenue de ces derniers car risque de doublon et perte de temps. Les CHSCT D pourront cependant être réunis dans un second temps, après le 29 avril et les premières directives nationales afin de voir les adaptations locales.

 

Construction de nouveaux collèges : Ouvertures de 2 collèges dans le département (Béziers et Montpellier). Il s’agira de collèges modulaires modernes et peu consommateurs d’énergie.

Concernant le Collège sur Montpellier, sa construction impactera les sectorisations d’au moins 3 collèges : Les Aiguerelles, Joffre et Gérard Philippe.

Mais peut-être aussi une partie de la Pompignane qui va actuellement à Castelnau qui pourrait être orientée vers ce nouveau collège.

Le Président du conseil départemental précise que la concertation habituelle intégrant l’ensemble des acteurs (parents, syndicats, chefs d’établissements, personnels…) sera bien évidemment reconduite.

 

AFFELNET : le DASEN prĂ©cise que dans les situations oĂą les familles n’auraient pas rempli le volet 2, il n’est pas question que les directeurs et directrices assument les affectations sans retour des familles. Le DASEN prendra cette responsabilitĂ©.

 

Documents joints


 


   DĂ©claration UNSA Educati   
(141.2 ko)
   Mesures carte scolaire    
(355.6 ko)
 
 
 
 
ALC