SECTION SE-Unsa de l'HERAULT - 34 MAISON DES SYNDICATS - 474 ALL HENRI II DE MONTMORENCY - 34000 MONTPELLIER
Tél. 04 67 64 54 47 - Por. 06 81 31 42 38 - 34@se-unsa.org

 
Covid-19, fermeture des Ă©tablissement : des rĂ©ponses Ă  vos questions
Article publié le mercredi 1er avril 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 

MAJ : 02/04/20 18h (FAQ du ministère en PJ)

Vous trouverez ci-dessous des informations concrètes concernant la mise en place de la fermeture des établissements scolaires aux élèves.

Nous mettrons cet article à jour très régulièrement.

 

L'accueil des enfants de soignants. Pour qui et comment ?

Le président a souhaité qu’un service d’accueil soit proposé pour les enfants dont les deux parents, personnels soignants (hospitaliers, EPHAD, de ville, ARS...) n'auraient pas de solution de garde.

Les enfants seront accueillis aux horaires habituels de l'école (temps scolaire uniquement)) et sur présentation par le parent de sa carte professionnelle de santé (CPS) ou de sa fiche de paie avec mention de l’établissement employeur. S’agissant des personnels assurant la gestion de crise dans les ARS, il conviendra de présenter une attestation de l’ARS.

Les parents concernés par ce dispositif doivent également attester sur l’honneur qu’ils ne disposent d’aucune solution de garde.

Cet accueil sera organisé dès lundi 16 mars.

Les collectivités territoriales (Communes et département) ont reçu des consignes strictes du Préfet afin de participer à la prise en charge des enfants de soignants. Depuis lundi, les écoles doivent être nettoyées, un.e ATSEM volontaire peut être mise à disposition de l'école, les services de garderie et périscolaire doivent être mise en oeuvre selon les mêmes modalités que les enseignants.

En cas de problème, n'hésitez pas à nous le faire remonter.

 

Comment sont pris en charge les élèves dont les parents sont soignants ?

Ces élèves sont accueillis dans l'école ou le collège qu'il fréquentent.

D'ici le début de la semaine prochaine, les élèves dont les parents sont soignants vont être regroupés dans quelques écoles et collèges qui ne sont plus leurs établissements habituels.

Une lettre de cadrage est en cours d'écriture pour que les collègues volontaires puissent aller travailler dans une autre école ou un autre collège et avec un autre chef de service.

Le SE-Unsa demande, même si ça semble une évidence, que les collègues qui prennent en charge les enfants des soignants soient déchargés de leur mission pédagogique à distance.

Ils seront regroupés par groupes de 8-10 élèves et pris en charge par les personnels volontaires. Des mesures de désinfection seront prises et du savon et du gel hydroalcoolique sera à disposition.

Ces élèves doivent avoir leur repas de midi avec eux. Dans les écoles, le rectorat organise avec les communes un accueil de midi avec des animateurs (personnels communaux).

Le SE-Unsa demande à l'autorité hiérarchique de mettre des moyens de protection à la disposition des collègues qui accueilleront ces enfants (gel hydroalcoolique, masques etc...). En savoir plus

 

Comment vais-je être payé au mois d'avril ?

La paie du mois d'avil sera la copie de la paie de mars, avec les HSA et les indeminités habituelles.

Il est possible que les enseignants volontaires pour prendre en charge les enfants de soignants soient rémunérés.

 

Allons-nous devoir travailler pendant les vacances d'été pour rattraper les cours perdus ?

NON

Ce n'est pas à l'ordre du jour pour le ministère. D'une part parce que les enseignants ne sont pas en congé, mais travaillent, parfois plus que d'ordinaire pour assurer la continuité pédagogique, mais aussi parce qu'une telle décision aurait des conséquences économiques importantes.

 

Quid des examens Ă  venir ?

Pour le moment les examens sont mantenus aux dates et selon les modalités prévues.

 

 

Les écoles, collèges et lycées sont-ils fermés pour tous ?

NON. Les établissements sont fermés aux élèves (hors accueil spécial pour les enfants des soignants) mais pas aux personnels. Il ne s'agit pas d'une fermeture administrative.

 

Est-ce que je dois aller travailler dans mon Ă©tablissement ?

NON

Si les enseignants doivent assurer la continuité éducative, ils n'ont plus aucune obligation de se rendre dans leur école, collège ou lycée à partir du lundi 16 mars.

Aucun chef d'établissement ou IEN ne peut contraindre un personnel, quel qu'il soit, de se rendre dans son école, son collège ou son lycée.

Un appel à volontariat va être organisé dans chaque école, collège ou lycée pour prendre en charge les élèves dont les parents sont soignants. Pour les personnels volontaires, l'autorisation de se déplacer se trouve au pied de cet article

Les instances des écoles et établissements du 2nd degré ne se réunissent plus, sauf en visio-conférence. Les animations pédagogiques et autres formations sont reportées.

Les enseignants sont toujours autorisés à venir travailler dans leur école ou établissement s'ils le souhaitent ou si c'est nécessaire pour eux pour des raisons matérielles (connection internet etc...)

Ces déplacements dans les écoles et établissements ne concernent pas les bénéficiaires d'une ASA et les personnels en arrêt maladie.

 

Est-ce que j'ai le droit Ă  une autorisation d'absence ?

OUI. Les personnels à la santé fragile (sur avis médical du médecin traitant ou du médecin de prévention) et les parents d'enfants de moins de 16 ans qui n'ont pas de solutions de garde ne sont pas tenus de se rendre sur leur établissement.

Un mail Ă  son IEN pour l'en informer doit normalement suffire.

Ces personnels sont payés normalement, sans jour de carence. Par contre, ils ne sont pas dispensés de télé-travailler.

 

Qu'est-ce que la continuité pédagogique ?

C'est le fait de continuer à faire travailler les élèves à distance.

Les enseignants utilisent généralement les modalités de communication habituelles pour transmettre le travail aux élèves : ENT, pronote, ma classe à la maison etc...

Il existe des ressources toutes prĂŞtes faites par le CNED.

Il s'agit plutôt de faire réviser des notions et méthodes de travail plutôt que d'aborder de nouvelles parties des programmes.

Sur son blog pédago "Ecole de demain", le SE-Unsa vous propose de nombreux outils mutualisés y compris pour les maternelles :

https://ecolededemain.wordpress.com/2020/03/08/ressources-et-idees-pour-assurer-la-continuite-pedagogique/

 

La continuité pédagogique est-elle obligatoire ?

OUI. C'est uniquement l'accueil des élèves qui est interdit. L'enseignement n'est pas suspendu.

 

Et la protection des personnels enseignants ?

Le préfet de l'Harult a adressé des consignes injonctives à l'ensemble des maires de l'Hérault afin que des personnels soient sur les écoles dès lundi matin, que les locaux soient nettoyés et approvisionnés en savon.

Pour le gel hydroalcoolique, voir avec les communes pour la fourniture ou le réapprovisionnement.

Pour les masques, il y a pénurie et ils sont pour le moment réservés aux personnels soignants exerçant en milieu hospitalier. Tous les soignants n'en sont pas dotés. Il convient donc de continuer d'appliquer les consignes et les gestes barrières.

Le SE-Unsa rappelle que la protection des personnels est LA prioritĂ©. Les personnels malades,  fragiles ou dans l'impossibilitĂ© de se dĂ©placer pour diffĂ©rentes raisons, doivent rester chez eux.

 

Je suis AESH, quel est mon rĂ´le ?

Voir les 2 premières questions, elles concernent tous les personnels, quel que soit le statut.

Il est conseillé aux AESH de prendre contact avec la famille des élèves suivis au moins une fois par semaine afin de voir si tout se passe bien et surtout de garder un lien.

 

Je suis AED, quel est mon rĂ´le ?

Voir les 2 premières questions, elles concernent tous les personnels, quel que soit le statut.

 

Pour toutes informations complĂ©mentaires, consultez aussi la foire aux questions sur le site du ministère

 

Documents joints


   FAQ 02-04-2020   
(536.8 ko)
   Attestation dĂ©placement   
(31 ko)
 
 
 
 
ALC