SECTION SE-Unsa de l'HERAULT - 34 MAISON DES SYNDICATS - 474 ALL HENRI II DE MONTMORENCY - 34000 MONTPELLIER
Tél. 04 67 64 54 47 - Por. 06 81 31 42 38 - 34@se-unsa.org

 
Retraites-revalo : les nĂ©gociations continuent
Article publié le mardi 14 janvier 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

L’Unsa Éducation a été reçue lundi 13 janvier par Jean-Michel Blanquer pour discuter de la méthode et du calendrier des négociations concernant la revalorisation en lien avec la réforme des retraites.

Le SE-Unsa a pris acte de l’inscription dans le projet de Loi sur la réforme des retraites, dès l’article 1 de la revalorisation des enseignants pour leur garantir un niveau de pension comparable aux fonctionnaires appartenant à des corps comparable de la fonction publique (attaché d’administration) ainsi que d’une loi de programmation. Deux demandes portées par le SE-Unsa depuis plusieurs semaines.

Le ministre a annoncé officiellement :

  • la première marche de 500 millions d’euros dès le budget 2021
  • la Loi de programmation qui dĂ©buterait en 2022
  • l’effet cumulatif des marches successives ainsi que l’ordre de grandeur de l’augmentation du budget annuel de 8 Ă  10 milliards en 2037 en dehors de l’augmentation naturelle du budget.  

Comme le demandait l'UNSA education, la revalorisation concernera bien tout le monde (enseignants, CPE, PsyEN) mais elle sera différenciée avec un effort très important sur la première moitié de carrière. Les discussions devront bien aboutir à l’amélioration des carrières (Hors-Classe, Classe exceptionnelle).

Le SE-Unsa a Ă©galement fait valoir ses mandats :

  • Donner Ă  voir plus tĂ´t, des premiers Ă©lĂ©ments de perspectives individuelles sur plusieurs annĂ©es au-delĂ  de la première enveloppe de 2021
  • des discussions sur l’amĂ©nagement des fins de carrière pour tous => accord du ministère
  • Retraite Ă  date anniversaire pour les PE

 

L'avis du SE-Unsa

Pour le SE-Unsa, au-delà du maintien du niveau de nos pensions, cette revalorisation doit permettre de reconnaître enfin nos métiers à leur juste valeur. Il est temps de combler le retard de rémunération que nous avons accumulé par rapport aux catégories de fonctionnaires équivalentes à la nôtre et par rapport aux enseignants des autres pays.

Le SE-Unsa regrette toutefois que les cas concrets (simulations) retraites qui devaient initialement lui être présentés n’aient pas pu lui être communiqués comme prévu. D'après le ministère, l'annonce du retrait de l’âge pivot a changé des critères et nécessite de refaire ces simulations.

Après cette réunion, le SE-Unsa prend acte des propositions sérieuses du Ministre. Pour autant, beaucoup reste à faire et l’impatience est forte chez les personnels. Pour regagner la confiance de la profession, le Ministre devra accélérer le rythme des discussions et donner rapidement plus de visibilité sur les années après 2021.

 

Retrouvez notre article sur les évolutions de décembre (en particulier report de la réforme à la génération 1975 et enveloppe annuelle de 8 à 10 milliards pour la revalo) ici : https://enseignants.se-unsa.org/Retraites-et-revalorisation-ou-en-est-on

Plus d’infos sur la rĂ©forme sur le site de l’Unsa :  https://www.unsa.org/-Retraites-.html

 

 

 
 
 
 
ALC