SECTION SE-Unsa de l'HERAULT - 34 MAISON DES SYNDICATS - 474 ALL HENRI II DE MONTMORENCY - 34000 MONTPELLIER
Tél. 04 67 64 54 47 - Por. 06 81 31 42 38 - 34@se-unsa.org

 
Pour une gestion plus humaine des ressources : un projet ambitieux, une concrĂ©tisation nĂ©cessaire
Article publié le mardi 28 mai 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Le SE-Unsa a été reçu au ministère le 21 mai dernier pour la présentation des pistes de travail après la publication du rapport « l’accompagnement des personnels en académie dans le cadre de la GRH de proximité ».
 
Le ministère souhaite généraliser et densifier l’accompagnement au développement professionnel des personnels de l’Éducation nationale (écoute, formation, conseil en mobilité interne et externe, bilan de compétences) grâce à la mise en place de conseillers RH de proximité dans les académies et départements dès septembre 2019.
 
Le SE-Unsa, qui a toujours demandé une vraie GRH au plus près des personnels, accueille favorablement cette évolution mais attire l’attention du ministère sur :
 
  • la nĂ©cessitĂ© pour ces personnels de bĂ©nĂ©ficier d’une formation certifiante, initiale et continue
  • l’articulation entre tous les acteurs impliquĂ©s dans la GRH (personnels de direction, inspecteurs, conseillers en mobilitĂ© carrière…)
  • l’importance de rĂ©pondre aux attentes des personnels, le risque de les dĂ©cevoir est grand si les possibilitĂ©s de mobilitĂ© professionnelle sont insuffisantes
  • la mise Ă  disposition de moyens spĂ©cifiques budgĂ©taires et humains Ă  cette nouvelle mission.
Les conseillers RH de proximité devraient être en poste dès septembre 2019 sur quelques académies et départements pilotes, pour une densification les années suivantes.

Dans l'cadémie de Montpellier, cette RH de proximité est expérimentée depuis la rentrée 2018 dans les départements du Gard et de la Lozère.

Bilan

Le SE-Unsa fait le bilan que la RH de proximité ne remplit pas encore les missions pour lesquelles elle a été mise en place.

En effet, la RH de proximité devrait intervenir en "prévention" et non en curatif. En lien avec les IEN et les IPR, les conseillers RH devraient pouvoir être saisis dès le premier signalement (suite au Rendez-Vous Carrière par exemple) ou sur demande des personnels après rencontre et bilan avec un conseiller mobilité.

Malheureusement, l'urgence de la situation est telle que ces conseillers RH se retrouvent à gérer l'urgence et à accompagner les personnels en bout de course (Reclassement, commission de réforme).

La réflexion doit donc être globale afin d'articuler l'ensemble des acteurs (Inspecteurs, Service de protection et de Santé des Personnels, Conseillers mobilité, conseillers RH, Service du personnel...) et des groupe sde travail et de réflexion locaux doivent se mettre en place dès maintenant.


Le SE-Unsa sera force de proposition dans la construction de ce dispositif et vigilant sur sa mise en place concrète pour qu’enfin les personnels de l’éducation nationale puissent bénéficier d’une vraie gestion des ressources humaines.

 
 
 
 
ALC