SECTION SE-Unsa de l'HERAULT - 34 MAISON DES SYNDICATS - 474 ALL HENRI II DE MONTMORENCY - 34000 MONTPELLIER
Tél. 04 67 64 54 47 - Por. 06 81 31 42 38 - 34@se-unsa.org

 
Appel des 70 directrices et directeurs d’Ă©coles
Article publié le mercredi 13 mars 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le projet de loi sur l’école dite « de la confiance » sera présenté au Sénat, après son adoption le 19 février dernier à l’assemblée nationale.

Un article de cette loi, l’article 6 quater, permettrait la création d’« Etablissements Publics des Savoirs Fondamentaux ». Cet amendement impronmptu, par son statut d'amendement n'est pas passé aux filtres de l’avis du Conseil d’état, de la discussion en commission parlementaire, de l’étude d’impact qui aurait permis aux députés de se prononcer en connaissance de cause. Ni le monde enseignant, ni les syndicats, ni les maires n’ont été associés à la réflexion ce qui provoque l’inquiétude d'élu.e.s et de personnalités du monde de l’enseignement.

Le renforcement des liens entre écoles et collège est nécessaire et le ministre avait tout loisir de renforcer les dispositifs existant plutôt que d'inscrire dans la loi un objet (encore flou) générateur d'inquiétudes.

Les signataires de ce texte, dont le SE-Unsa, appellent les sénateurs, représentants des territoires, à revoir profondément cette loi. Nous interpellons aussi les maires et nous les invitons à prendre connaissance de toutes les conséquences néfastes de cette loi sur leur compétence. Nous appelons les parents d’élèves et les citoyens à refuser que disparaisse l’interlocuteur de leur quotidien éducatif.

L'école a besoin d'être renforcée dans sa structure, l'école a besoin d'un statut et de moyens de fonctionner. Le SE-Unsa est donc opposé à cet amendement qui va à l'encontre de son projet syndical et il soutient cette initiative de terrain.

Sénateurs, Maires, Parents, Enseignants, Directrices et Directeurs...signez l’appel ici :


https://appeldes70directeurs.frama.site/

 


Ils soutiennent l'appel

Rodrigo Arenas-Munoz et Carla Dugault, co-prĂ©sdients de la FCPE, RĂ©mi Brissiaud chercheur en psychologie cognitive, Catherine Chabrun militante pĂ©dagogique et des droits de l'enfant de Institut CoopĂ©ratif de l’École Moderne, StĂ©phane Crochet SecrĂ©taire GĂ©nĂ©ral SE-Unsa, Laurence DeCock enseignante, historienne, Roland Goigoux  Professeur Ă  l'UniversitĂ© Clermont Auvergne, Delphine Guichard dit "Charivari" enseignante, blogueuse,  Claire Leconte Chronobiologiste, Claude Lelièvre historien, professeur honoraire d'histoire de l'Ă©ducation, Sorbonne, Arnaud MalaisĂ©, RĂ©gis Metzger & Francette Popineau,  co.secretaires gĂ©nĂ©raux du SNUIPP,  Lucien Marboeuf enseignant, blogueur, Phillippe Meirieu professeur en sciences de l’éducation Ă  l’universitĂ© Lumière-Lyon 2,  Catherine Nave-Bekhti, Sgen-CFDT, Antoine Prost historien, Bruno Robbes MaĂ®tre de confĂ©rences HDR en Sciences de l'Ă©ducation, FrĂ©dĂ©rique Rolet SecrĂ©taire gĂ©nĂ©rale  SNES FSU, Philippe Watrelot  professeur de SES, formateur et militant pĂ©dagogique.

 

 
 
 
 
ALC