SECTION SE-Unsa de l'HERAULT - 34 MAISON DES SYNDICATS - 474 ALL HENRI II DE MONTMORENCY - 34000 MONTPELLIER
Tél. 04 67 64 54 47 - Por. 06 81 31 42 38 - [Mél.]

 
Alerte sociale : le SE-Unsa demande des ouvertures supplĂ©mentaires
Article publié le jeudi 13 septembre 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Suite au Groupe de Travail du 5 septembre Ă  la suite duquel l’administration avait concĂ©dĂ© 14 ouvertures de postes, le SE-Unsa 34 a dĂ©posĂ© une alerte sociale afin :

  • d’obtenir des Ă©claircissements sur l’état des moyens premier degrĂ© dans le dĂ©partement de l’HĂ©rault
  • de remettre Ă  plat certaines situations critiques

Voir relevé de conclusion au bas de page

 

Ouvertures provisoires du 05-09-2018

Élémentaire

Maternelle

BEAULIEU

BEZIERS  M.Curie

CASTELNAU LE LEZ   J-Moulin

CANDILLARGUES

MONTPELLIER  Baudelaire

CASTELNAU LE LEZ Vert Parc

MONTPELLIER Richier

COMBAILLAUX

MUDAISON

MONTPELLIER  Richier

PIGNAN Lucie Aubrac

PIGNAN M. Albert

 

PLAISSAN

 

ST AUNES

 

ST DREZERY

 

Concernant les moyens, l’administration concède qu’elle n’a pas amputé la brigade départementale mais seulement utilisé des moyens qu’elle n’a pas encore. Ces moyens seront donc déduits de la dotation pour la future carte scolaire en janvier 2019.

 

L’avis du SE-Unsa 

Le SE-Unsa salue une décision de bon sens. Dans la mesure où plusieurs écoles du département ont subi une baisse importante de leurs effectifs portant les moyennes en dessous de 20 élèves par classe sans pour autant être touchées par une fermeture, l’administration pourra aisément rééquilibrer ces quelques moyens octroyés à la rentrée.

 

Le SE-Unsa est par la suite intervenu sur 3 situations.

 

Pignan élémentaire Lucie Aubrac

L’administration a procédé à une ouverture le 5 septembre dernier. Cette ouverture portant le nombre total de classe à 13 + 1 ULIS, le SE-Unsa avait demandé à ce qu’une décharge exceptionnelle soit attribuée à la directrice.

L’administration affirme que cela a été fait après un ajustement de postes.

 

Ecole de Cruzy

Le SE-Unsa rappelle que Cruzy se trouve en Zone de Revitalisation Rurale (ZRR) et qu’à ce titre l’école peut scolariser les – 3 ans. A ce jour, l’école dispose de 3 classes sur des cours doubles voire triples avec des effectifs au-delà de 30.

Le SE-Unsa demande qu’un moyen soit placé sur cette école qui cumule isolement géographique, difficulté scolaire et sociale et aucune décharge de direction pour la directrice.

A minima, un TR (ZIL ou Bd) pourrait être placé sur les matinées pour soulager l’accueil des petits qui, pour partie, ne viennent pas à l’école l’après-midi.

L’administration affirme qu’elle Ă©tudiera la situation qui sera soumise au DASEN. 

 

Ecole maternelle de Cournonterral

A ce jour 215 élèves pour 7 classes. Soit une moyenne de 30,7. Des logements sont en cours de livraison sur cette commune en expansion.

Le SE-Unsa demande le même traitement que pour Cruzy. Plus on attend pour l’ouverture, plus cela sera compliqué pour les élèves et pour l’équipe.

Même réponse.

 

Ecole élémentaire de Cournonsec

L’école élémentaire compte à ce jour 294 élèves pour 10 classes dont 16 élèves placés dans une GS-CP. Le SE-Unsa rappelle qu’aucune des deux équipes pédagogiques ne souhaitait cette GS-CP qui a finalement été imposée par l’administration.

Malgré cette GS-CP subie, les effectifs sont de 27,8/classe.

Pour le SE-Unsa, là encore un moyen devrait être dégagé et, à minima, contact devrait être pris avec l’équipe afin d’envisager une solution à ces conditions de travail bien difficiles.

 

A l’issue de cette audience, le SE-Unsa n’a pas souhaité maintenir son préavis de grève sentant une administration à l’écoute et prête à réfléchir à des solutions. Le SE-Unsa attend maintenant les arbitrages et espère qu’ils arriveront rapidement.

 

Documents joints


   RelevĂ© de conclusions   
(168.8 ko)
 
 
 
 
ALC