SECTION SE-Unsa de l'HERAULT - 34 MAISON DES SYNDICATS - 474 ALL HENRI II DE MONTMORENCY - 34000 MONTPELLIER
Tél. 04 67 64 54 47 - Por. 06 81 31 42 38 - 34@se-unsa.org

 
Dispositifs dĂ©doublĂ©s : le SE-Unsa vous propose une action
Article publié le jeudi 15 février 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

La mise en œuvre des dispositifs dédoublés sur le départemant de l'Hérault ne satisfait pas les organisations syndicales et va fortement déstabiliser le Mouvement 2018 ce qui inquiète, angoisse et parfois révolte les collègues concernés sur le terrain.

Malgré les alertes des organisations syndicales (Alerte sociale, courriers, groupes de travail… ) et leur volonté de dialogue, le DASEN a fait le choix de rester sur sa position sans volonté aucune de l’infléchir.

C’est tout à fait regrettable et pour le SE-Unsa, il est anormal que notre administration demande à des collègues de se positionner rapidement et avant le mouvement sans avoir répondu à leurs questions légitimes qui impacteront et conditionneront inévitablement la suite de leur carrière (voir les questions en suspens)

Le SE-Unsa 34 a proposé aux autres organisations syndicales élues en CAPD une action commune pour leur permettre de disposer du temps nécessaire à cette prise de décision.

Il s'agit de faire part à l’administration de leurs doutes et de la nécessité d’obtenir certaines réponses avant de se positionner en utilisant le modèle de mail en Pj à adresser à leur IEN le plus rapidement possible. Le SE-Unsa a également écrit au DASEN (cf. courrier en PJ) et aux IEN concernés pour les informer de la situation.

Nos collègues attendent de leur employeur d’être informés de façon claire et exhaustive et suffisamment tôt pour ne pas prendre leur décision dans l’urgence.

Si dans certaines écoles REP ou REP+ aucun problème apparent ne semble se poser, personne n’est à l’abri d’une baisse d’effectifs, d’une incompatibilité professionnelle voire, simplement de constater que d’exercer sur ce dispositif ne lui correspond pas.

De la même manière, l'ensemble des écoles du département sera impactée à termes par la multiplication des mesures de carte scolaire et autant de collègues bénnéficiant de 500 points ce qui aura pour seul effet de bloquer le mouvement des personnels.

Pour toutes ces raisons, le SE-Unsa dit stop et demande au DASEN d'anticiper et de protéger les équipes et les personnels du département de l'Hérault plutôt que de les mettre dans des situations stressantes et impossibles.

 

Documents joints


   Courrier DASEN   
(120 ko)
   Modèle mail IEN   
(5 ko)
 
 
 
 
ALC