SECTION SE-Unsa de l'HERAULT - 34 MAISON DES SYNDICATS - 474 ALL HENRI II DE MONTMORENCY - 34000 MONTPELLIER
Tél. 04 67 64 54 47 - Por. 06 81 31 42 38 - 34@se-unsa.org

 
Dispositifs dĂ©doublĂ©s : foire aux questions
Article publié le lundi 12 février 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Depuis la semaine dernière se tiennent dans les écoles élémentaires REP+ des conseils de maîtres en présence de l’IEN de circonscription.

Pourquoi ces conseils des maĂ®tres ?

Ces conseils de maĂ®tres, annoncĂ©s lors du GT « dispositif dĂ©doublĂ© Â», ont pour objectif de permettre aux collègues des Ă©coles concernĂ©s de se positionner sur un support dĂ©doublĂ© avant la publication du cahier des postes pour le Mouvement 2018.

En effet, l’administration affichant clairement sa volontĂ© de stabiliser les Ă©quipes en place, n’avait que 2 possibilitĂ©s :

  • Attribuer des prioritĂ©s complexes (Prio 1, Prio 2, Prio 10…) en fonction du poste occupĂ© en 2017-2018
  • Permettre aux Ă©quipes en place de se positionner sur les dispositifs dĂ©doublĂ©s avant le Mouvement.

C’est ce second choix qu’à retenu l’administration. En GT, le SE-Unsa 34 était alors intervenu afin d’avoir la certitude que ce choix n’était pas définitif pour les collègues, mais qu’ils auraient, de toute manière la possibilité de participer au Mouvement s’ils le désiraient et/ou d’échanger leur poste avec un.e collègue de CE2, CM1 ou CM2.

Ce second choix présente ainsi l’avantage de laisser la main aux équipes pour la répartition pédagogique.

Pour autant, beaucoup de questions et de propositions du SE-Unsa et d’autres organisations syndicales demeurent sans réponse depuis la tenue du Groupe de Travail.

A la lumière de certaines remontées qui sont parvenues au SE-Unsa, il semblerait pourtant que le DASEN ait tacitement acté ce qui n’était, il y a quelques jours encore, qu’à l’état de propositions.

 

L’avis du SE-Unsa

Si ses craintes se confirment, le SE-Unsa regrette cette conception tronquĂ©e du dialogue social. Aucune des propositions des organisations syndicales ne semble avoir Ă©tĂ© retenue. Ainsi, difficile de dissocier la mise en place de ce dispositif dans le dĂ©partement de l’HĂ©rault des Ă©pithètes « erratique Â», « dĂ©sorganisĂ©e Â» et « inĂ©quitable Â».

De manière paradoxale, la stabilité des équipes, qui semble être le principal souci de l’administration, est remise en cause par la mise en place de PEP qui, en plus de déstabiliser les équipes en place, les fragilisent et les obligent à travailler dans l’urgence.

 

 

Les questions fréquentes

Au-delĂ  des premières rĂ©ponses apportĂ©es dans le compte-rendu du GT et l’aspect « inĂ©dit Â» d’une telle procĂ©dure qui dĂ©stabilise quelque peu les Ă©quipes, se posent quelques questions.

 

Je suis dĂ©jĂ  sur l’école et je postule sur un dispositif dĂ©doublĂ©. Est-ce que je conserve mes points d’anciennetĂ© et de stabilitĂ© ?

Oui. Les points d’ancienneté sur le poste sont calculés en fonction du code RNE de l’école. Les points sont donc conservés.

 

Je postule sur un dispositif dĂ©doublĂ©, mais finalement cela ne me convient pas. Puis-je changer l’annĂ©e d’après et revenir sur un poste d’adjoint classique dans l’école ?

Les règles du mouvement 2019 ne sont pas encore écrites. Si l’on se base sur celles de cette année, cela ne sera possible qu’à la condition qu’un échange soit possible avec un collègue en CE2, CM1 ou CM2. Dans le cas contraire, il faudra participer au Mouvement pour quitter son support.

 

Suite Ă  une baisse d’effectifs, il est possible de fermer un poste de « dispositif dĂ©doublĂ© Â». Quel est le collègue impactĂ© ?

L’administration n’aura que deux possibilitĂ©s :

* Soit le collègue concerné bénéficie d’une mesure de carte scolaire

* Soit le dernier arrivé sur l’école (hors dispositif dédoublé) bénéficie d’une mesure de carte scolaire

Cette règle n’a pas encore été anticipée par l’administration qui a annoncé, pour simplifier la gestion des personnels, que même si les dispositifs ne faisaient pas le plein en septembre, on ne fermerait pas de postes. Mais cette situation se présentera inévitablement l’an prochain.

 

Je n’ai pas obtenu d’avis favorable de la commission ?

Pour le SE-Unsa, il est fort dommageable que les collègues n’aient toujours pas été informés des résultats des commissions.

Il se peut donc que quelques collègues actuellement en poste sur des CP ou CE1 en éducation prioritaire, n’aient pas obtenu l’avis favorable. A ce moment-là, l’équipe devra certainement refaire une répartition pédagogique.

  • Si un autre enseignant de l’école (CE2, CM1, CM2) a un avis favorable et souhaite occuper le poste dĂ©doublĂ©, un Ă©change sera possible.
  • Si personne ne souhaite Ă©changer, alors se posera un problème que l’administration n’a pas encore tranchĂ©.

 

Si l’administration m’attribue avant le mouvement un poste sur dispositif dĂ©doublĂ© mais avec un binĂ´me avec lequel je ne souhaite pas travailler ?

Il serait possible de refaire la répartition pédagogique au sein de l'équipe. Mais si personne d'autre ne possède l'habilitation, il faudra accepter de travailler avec ce binome ou participer au Mouvement...

 

Pour toutes les autres questions, le SE-Unsa a Ă©crit au DASEN afin d'avoir des Ă©claircissements rapides (cf. PJ)

 

Documents joints

 

 


   Courrier DASEN dispositif   
(164.4 ko)
 
 
 
 
ALC