SECTION SE-Unsa de l'HERAULT - 34 MAISON DES SYNDICATS - 474 ALL HENRI II DE MONTMORENCY - 34000 MONTPELLIER
Tél. 04 67 64 54 47 - Por. 06 81 31 42 38 - 34@se-unsa.org

 
Postes dĂ©doublĂ©s : point d’étape
Article publié le lundi 15 janvier 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Suite Ă  l’alerte sociale dĂ©posĂ©e en dĂ©cembre dernier et qui avait obligĂ© l’administration Ă  recevoir la dĂ©lĂ©gation intersyndicale, oĂą en est-on des postes dĂ©doublĂ©s ?

Suite à cette audience, un relevé de conclusions a été rédigé (PJ). Le SE-Unsa entend le souci de l’administration de disposer de personnels investis, formés et accompagnés. Mais le choix d’en faire des PEP est sans doute la pire solution à la lumière des problèmes qui se font jour.

On ne met pas en difficultĂ© des Ă©quipes entières pour se prĂ©munir d’une infime proportion d’enseignants soit-disant « dysfonctionnants Â» !

De plus, la diffusion de cette circulaire s’est faite dans la précipitation et sans concertation. Les problématiques qui se font jour n’ont pas été anticipées par l’administration.

De nombreux questionnements persistent :

  • Comment vont ĂŞtre gĂ©rĂ©s ces postes en mesure de carte scolaire : fermeture puis rĂ©ouverture ? Transfert de poste ?
  • Quelle prioritĂ© pour les collègues pour le mouvement ?
  • Comment vont ĂŞtre codĂ©s les postes dans le cahier des postes ?
  • Un directeur aura-t-il la possibilitĂ© de postuler sur ce type de poste ?
  • Ces postes seront-ils compatibles avec un temps partiel ?
  • Que va devenir un collègue en poste en CE1 en REP + n’ayant pas eu d’avis favorable ?
  • Quid des Brigades ou ZIL en poste actuellement sur un CP dĂ©doublĂ© ?
  • En cas de baisse des effectifs ou de sortie d’éducation prioritaire, comment seront gĂ©rĂ©es les mesures de carte scolaire ?

L’administration n’apporte que peu de rĂ©ponses prĂ©cises et indique que les situations seront traitĂ©es au cas par cas. 

A ce jour, plus de 300 candidatures sont remontées à l’administration. La moitié étant dispensée d’entretien, l’autre devant être reçue lors des commissions à venir. L’administration semble être victime de son succès…

De son côté, les premiers résultats de l’enquête du SE-Unsa concernant les postes dédoublés (voir l’enquête) montre une forte inquiétude des collègues en éducation prioritaire et une forte volonté de ne pas déstabiliser les équipes en place. Cela conforte le SE-Unsa dans la position qui est la sienne depuis le début.

Les Ă©lus du SE-Unsa en CAPD continuent Ă  faire le tour des Ă©coles, des collègues et Ă  prendre l’avis du terrain. Par sa dĂ©cision, l’administration mets les Ă©quipes et les collègues en tension et le SE-Unsa ne peut avoir de position « dogmatique Â» sur ce sujet devenu complexe au risque de nier l’aspect humain de la gestion du personnel.

Les élus du SE-Unsa analyseront finement les différents scenarii et prendront les décisions qui iront dans l’intérêt des collègues, des équipes et de leur stabilité.

 

Documents joints


   RelevĂ© de conclusions al   
(112.8 ko)
 
 
 
 
ALC