SECTION SE-Unsa de l'HERAULT - 34 MAISON DES SYNDICATS - 474 ALL HENRI II DE MONTMORENCY - 34000 MONTPELLIER
Tél. 04 67 64 54 47 - Por. 06 81 31 42 38 - 34@se-unsa.org

 
CDEN Rythmes scolaires : l’ensemble des demandes de dĂ©rogations
Article publié le vendredi 7 juillet 2017.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

DĂ©claration de l'UNSA Education 34 (Cf. documents joints)

Rythmes scolaires

Le CDEN de ce jour traitait principalement des rythmes Ă©ducatifs. Le DASEN prĂ©sente un document synthĂ©tique sur les demandes de dĂ©rogations pour un retour Ă  la semaine de 4 jours en quelques chiffres :

Communes concernĂ©es : 122 sur 253 qui comptent une Ă©cole => 48,2%

Ecoles concernĂ©es : 220 Ă©coles sur 627 => 35,09%

Effectif Ă©lèves concernĂ©s : 28 868 sur 96 228 => 29,99%

(Cf. Documents joints en bas d'article)

Les IEN ont quasi systématiquement donné un avis favorable. Le DASEN annonce que quelques situations seront soumises à la discussion lors de ce CDEN.

La présidente des DDEN donne lecture d’une motion commune portée par les DDEN, la FCPE, le SE-Unsa et l’UNSA Education (cf. documents joints)

Intervention de l’UNSA Education : L’UNSA Education a votĂ© contre cette proposition de dĂ©cret lors du Conseil SupĂ©rieur de l’Education, mais Ă©galement lors du ComitĂ© Technique MinistĂ©riel. L’UNSA Education attire l’attention de l’IA-DASEN sur ce qu’implique un retour Ă  la semaine de 4 jours.

- 1 matinée de moins par semaine

- Retour de récréations l’après-midi (4x20min)

- Difficulté d’enseigner sur la dernière heure de 16h à 17h

Ces mesures, qui ne pénaliseront pas les élèves qui réussissent le mieux à l’école, auront pour effet d’accroitre les inégalités entre les élèves les plus faibles et ceux qui réussissent le mieux. La France fait déjà partie des mauvais élèves en terme de déterminisme social et cette mesure ne va pas dans le bon sens.

Le focus est mis depuis des semaines sur des considérations toutes autres. Le confort des enseignants, le confort des parents ou encore le confort (financier) des communes.

L’UNSA Education rappelle que cette réforme des rythmes scolaires n’estt pas une réforme du périscolaire comme semble s’y appesantir de trop nombreux commentateurs, mais bien une réforme pédagogique, une réforme du temps scolaire censée donner plus de chances aux plus faibles.

Pour autant, l’UNSA Education a accompagné les équipes désireuses de changer de rythmes et ne s’opposera pas aux volontés des conseils d’écoles dans la mesure où le décret a été voté. Elle demande que la procédure nationale et les indications locales données par le DASEN soient scrupuleusement respectées. Dans le cas contraire, et en cas de validation massive des demandes de dérogations dont les demandes parvenues hors délai, celles ayant anticipé la parution du décret, celles n’ayant pas respecté la procédure ou encore celles ne prenant pas en compte l’ensemble des éléments impactant les familles et les élèves, l’UNSA Education se prononcera contre.

Enfin, l’UNSA Education fait l’amer constat que la France est incapable de proposer un étalement de l’année scolaire dans l’intérêt des élèves et demeure le pays de l’Union Européenne qui propose à ses élèves les journées les plus longues sur un nombre de semaines restreint.

Malgré les exemples de précipitations et de non-respect de la procédure soulevés par les participants, le DASEN répond qu’aucune irrégularité ne lui a été communiquée, et que les dates fixées par ses propres soins étaient indicatives et n’avaient rien de statutaire.

Votes 

Pour : PEEP – FO – FGAF (SNE)

Contre : UNSA – SUD – FCPE – DDEN – RĂ©gion Occitanie

Abstention : AMF – Conseil DĂ©partemental

A noter l’absence de la FSU (SNUipp) qui a préféré boycotter le CDEN…

L'UNSA Education met à la disposition de chacun les documents présentés en CDEN. Ces documents n'ont aucun caractère définitif dans la mesure ou le DASEN n'a pas encore pris ses décisions.

Les communes dont l'OTS sera acceptée seront informées dans le courant de la semaine prochaine.

 

Questions diverses

  1.  L’UNSA Education souhaite qu’un point « mise en oeuvre de la gestion de crise intempĂ©rie » soit mis Ă  l’ordre du jour.

Le DSAEN prĂ©cise qu’une rĂ©union de l’Etat-major SĂ©curitĂ© s’est dĂ©roulĂ©e la semaine dernière en prĂ©sence du PrĂ©fet. Lors de cette rĂ©union une prĂ©sentation de la procĂ©dure de gestion de crise a Ă©tĂ© effectuĂ©e :

- Transmettre rapidement une information. La DSDEN s’est dotée d’un logiciel permettant de recueillir les numéros de portables de tous les acteurs (directrices.teurs, chefs d’établissement, directeurs de structures…) et de transmettre des SMS

- Mise en place d’une cellule de gestion « physique Â». Une cellule de commandement opĂ©rationnel sera mise en place Ă  la prĂ©fecture. Chaque DSDEN disposera de sa propre cellule sauf la DSDEN 34 qui sera physiquement au mĂŞme endroit que la cellule acadĂ©mique mais le DASEN prĂ©cise que les rĂ´les ont Ă©tĂ© prĂ©cisĂ©s. La Cellule acadĂ©mique aura simplement un rĂ´le de coordination.

- Entrainement. Le DASEN rappelle l’exercice PPMS sur la ville de Montpellier ainsi que les demandes d’actualisation des PPMS aux écoles. Un nouveau logiciel permettra de déposer les plans des locaux de l’ensemble des structures Education Nationale ainsi que l’ensemble des PPMS en un même outil.

Des sessions de formation des cadres de l’académie ont été mises en place et des exercices restent à venir.

L’UNSA Education salue la prise de conscience de l’administration départementale et l’ensemble des mesures prises depuis l’automne dernier. Cependant elle ne voit pas de mesures permettant d’améliorer les conditions du terrain et regrette que ce soit les personnels, sur le terrain, au contact du danger qui soient toujours les derniers formés.

Le DASEN Répond qu’un Assistant de Prévention départemental a été recruté. Il sera au contact des écoles, assurera un rôle de prévention et une mission de former les assistants de prévention dans les circonscriptions.

 

  1. L’UNSA Education souhaite qu’un point carte scolaire et affectation des moyens 1er degré soit présenté, notamment suite à la mise en œuvre des annonces ministérielles.

Concernant la carte scolaire, le DASEN annonce 6 ouvertures provisoires dans les Ă©coles :

Castelnau le Lez J-Moulin Lansargues Elémentaire
Castelnau le Lez Mario Roustan Montpellier J.Jaurès
St Jean de Védas René Cassin Combaillaux Elémentaire

L’UNSA Education est satisfaite de ces ouvertures mais remarques que 3 d’entre elles étaient déjà portées à la connaissance du DASEN en février dernier…

L’UNSA Education intervient pour demander que des moyens en décharge exceptionnelle soient donnés aux écoles dont l’ouverture provisoire entraine un changement de quotité.

Le DASEN entend la remarque et assure qu’elle sera sérieusement étudiée.

Concernant les CP en REP+, le DASEN rappelle la chronologie des annonces et l’état d’avancement des choses sur le terrain.

L’UNSA Education ne peut s’empêcher de noter des incohérences dans le discours du DASEN…

- Pourquoi la DSDEN n’a pas demandĂ© au Ministère des moyens supplĂ©mentaires pour mettre en Ĺ“uvre la rĂ©forme ? D’autres dĂ©partements l’ont fait et en ont obtenu.

- Le DASEN assure qu’en plus des moyens PDMQDC réquisitionnés, il fera exclusivement appel à des TR Brigade. L’UNSA Education informe le CDEN que la réalité n’est pas celle-ci et que les enseignants ont été placés sur ces supports par les IEN, sans forcément être TR Brigade et au détriment de toute règle d’équité départementale.

- Enfin, le Recteur a annoncĂ© le matin mĂŞme en CAEN* qu’elle n’amputait nullement son potentiel de remplacement. Comment expliquer alors que l’on opte pour des TR Brigade qui constituent prĂ©cisĂ©ment le potentiel de remplacement ?

A ces remarques le DASEN n’apporte aucune réponse.

* CAEN : ComitĂ© AcadĂ©mique de l’Education Nationale

 

Documents joints


   DĂ©claration UNSA Educati   
(175.7 ko)
   Motion Commune   
(114.7 ko)
   Horaires 4 jours (Hors Mt   
(44.5 ko)
   Horaires 4 jours Montpell   
(28.4 ko)
   Modifications horaires 4,   
(31.4 ko)
 
 
 
 
ALC