SECTION SE-Unsa de l'HERAULT - 34 MAISON DES SYNDICATS - 474 ALL HENRI II DE MONTMORENCY - 34000 MONTPELLIER
Tél. 04 67 64 54 47 - Por. 06 81 31 42 38 - 34@se-unsa.org

 
Compte rendu Groupe de Travail décharges exceptionnelles de direction
Article publié le mercredi 17 mai 2017.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Lors du dernier Comité Technique Spécial Départemental (CTSD) chargé d’étudier la préparation de la rentrée scolaire 2017, le DASEN avait souligné le nombre important d’ETP (Equivalent Temps Plein) consacrés aux décharges des directeurs d’école dans le département de l’Hérault. Pour le DASEN, le département bénéficie d’un cadre plus favorable que celui édicté nationalement.

En effet, notre département a choisi depuis plusieurs années de consacrer une partie des moyens à l’amélioration des régimes de décharge des directeurs en prenant en compte notamment, le contexte de l’Education Prioritaire et la présence d’ULIS dans les écoles.

Après des annonces de remise en cause de ce rĂ©gime de dĂ©charge « amĂ©liorĂ© Â» et une application malheureuse sur quelques situations de carte scolaire, le DASEN de l’HĂ©rault a souhaitĂ© reprendre le dialogue et a proposĂ© aux organisations syndicales de reprendre l’étude de ce dossier en vue de la prochaine carte scolaire.

L’UNSA Education se félicite que ce dossier puisse bénéficier du temps de concertation qui lui est dû.

Notre fédération a ainsi pu réaffirmer la nécessité de maintenir voire même d’augmenter le volume d’ETP consacré à ce dossier. L’UNSA Education a pu mettre en avant que les systèmes de péréquation mis en place (régime de décharge ULIS et régime de décharge éducation prioritaire) dans le département grâce à leur transparence, n’avaient jamais souffert des contestations de la profession. Au vu de la réalité du terrain, c’est la preuve de l’efficacité et de l’équité de ce système.

Dans l’attente de prochaines concertations, l’UNSA Education de l’Hérault restera vigilante au maintien des moyens supplémentaires accordés à la direction d’école et au renforcement d’un système de péréquation transparent et équitable.

 

 

 
 
 
 
ALC