SECTION SE-Unsa de l'HERAULT - 34 MAISON DES SYNDICATS - 474 ALL HENRI II DE MONTMORENCY - 34000 MONTPELLIER
Tél. 04 67 64 54 47 - Por. 06 81 31 42 38 - 34@se-unsa.org

 
CTSD 2nd degrĂ© : seul le SE-Unsa rĂ©clame des postes
Article publié le jeudi 10 mars 2016.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

CTSD 2nd degrĂ© : seul le SE-Unsa rĂ©clame des postes

 

DĂ©claration de l'UNSA Education (cf. PJ ci-dessous)

 

  1. Création/suppression de postes dans les collèges

Les documents fournis par l’administration concernant les ouvertures et fermetures de postes dans les collèges de l’Hérault montrent un déficit de 8 postes quand on prend en compte tous les postes (chaires collège, Ulis, Segpa) et de -12 postes si on ne regarde que les supports collège ordinaire.

Cette situation est à mettre en lien avec une légère baisse d’effectifs (-56 élèves) mais avec une division supplémentaire à l’échelle des 80 collèges du département.

Mme la Dasen nous dit avoir reçu du rectorat 25,61 ETP. Cependant la traduction en postes est la suivantes :

  • 4 ouvertures en Ulis (Castelnau-le-Lez, Florensac, Magalas et Mèze)
  • 70 fermetures de postes dont 26 mesures de carte scolaire
  • 58 ouvertures de postes
  • 952,03 heures de BMP non pourvus, soit l’équivalent de 52 ETP

L’administration nous informe qu’il faut aussi prendre en compte de nombreux retour de temps partiels pour l’équivalent de 11,3 ETP (équivalent temps plein).

C’est donc cette situation que nous avons étudiée en groupe de travail le mardi 8 mars. A l’UNSA Education nous pensons qu’il est primordial d’ouvrir des postes partout où les besoins le permettent (notamment à partir des BMP) et de minimiser au maximum les fermetures de postes, qu’ils soient occupés ou vacants. Malheureusement ce n’est pas l’avis de l’administration ni des autres organisations syndicales (qui pourtant regrettent le manque de postes et le trop plein de BMP dans leurs déclarations liminaires…) qui préfèrent ne pas ouvrir certains postes parce qu’il y aurait une heure supplémentaire à faire.

Nous avons malgrĂ© tout demandĂ© les ouvertures suivantes :

  • Lettres modernes : clg Las Cazes (Ă©tude refusĂ©e)
  • Allemand : clg Ambrussum Lunel (refusĂ©), clg Mauguio (proposĂ© par l’administration dès le dĂ©but du GT)
  • Anglais : clg Clermont-l’HĂ©rault/Ă©vite une suppression (acceptĂ©)
  • Espagnol : clg Vendres (Ă©tude refusĂ©e), clg Mauguio (Ă©tude refusĂ©e), clg les Escholiers-Montpellier (Ă©tude refusĂ©e), clg C. Royer-Montpellier (acceptĂ©), clg BĂ©darieux (Ă©tude refusĂ©e)
  • Physique-Chimie : clg Krafft-BĂ©ziers (refusĂ©), clg Clermont-l’HĂ©rault (refusĂ©), clg Ganges (refusĂ©), clg Lansargues (acceptĂ©), clg C. Claudel-Montpellier (refusĂ©), clg Roujan (refusĂ©)
  • Arts plastiques : clg BĂ©darieux (refusĂ©)

 

Nous regrettons que certaines de nos propositions aient été refusées par principe alors qu’elles auraient permis de créer davantage de postes. A l’UNSA Education nous préférons l’ouverture d’un poste, même avec un complément de service, afin qu’un collègue puisse s’installer dans un établissement et s’y investir au mieux plutôt que d’utiliser des TZR ou des contractuels dont nous avons aussi besoin pour les remplacements de courte durée.

Au CTSD du mercredi 9 mars, l’administration nous a fait 7 propositions d’ouvertures de postes (Physique/Lansargues & Claudel-Mtp, Technologie/Mistral-Lunel, Allemand/Mauguio, Maths/Claudel-Mtp, Espagnol/Pignan, Histoire-géo/Roujan), dont certaines avec des compléments de services en lycée, que nous n’avions pu étudier au GT faute d’avoir les informations sur les lycées et 2 annulations de fermetures (anglais/clermont-lHérault, Espagnol/Royer-Mtp).

Au final les CTSD est amenĂ© Ă  se prononcer sur la proposition suivante :

  • 70 fermetures avec 24 mesures de carte scolaires
  • 71 ouvertures (dont 4 en Ulis)
  • 777 heures de BMP non pourvus, soit l’équivalent de 43 ETP

Le solde devient positif au global (+1) mais encore négatif de 3 postes sur les chaires collèges.

 

L’Unsa Education n’a pas été entendue comme elle le souhaitait concernant l’ouverture des postes et pas soutenue non plus dans cette démarche par les autres organisations syndicales. En votant à l’unanimité contre les fermetures de postes, tous les représentants du personnel ont montré leur désapprobation.

Par contre, seule l’Unsa Education s’est abstenue sur le vote des ouvertures de poste, considérant qu’elles étaient insuffisantes et qu’il était possible d’en faire davantage, contrairement aux autres organisations syndicales qui, en votant pour ces ouvertures, ont montré par leur vote qu’elles étaient satisfaites des propositions de l’administration.

 

  1. Information diverses
  • Les IMP : l’enveloppe globale acadĂ©mique est identique Ă  celle de l’annĂ©e dernière mais sa rĂ©partition, que nous avons vertement dĂ©noncĂ© l’annĂ©e dernière, sera revue cette annĂ©e. Un groupe de travail s’est rĂ©uni sur cette question. Nous aurions souhaitĂ© que l’Unsa Ă©ducation soit invitĂ©e Ă  ce groupe de travail, ce qui ne fut pas le cas, comme les autres syndicats d’enseignants.
  • L’administration nous informe qu’il n’y a pas de rĂ©serve en moyens collège pour le dĂ©partement de l’HĂ©rault. La rĂ©serve permettant de faire des ajustements (ouvertures de classe) en juin ou aoĂ»t est globalisĂ©e acadĂ©miquement.

 

Les élus Unsa Education au CTSD de l’Hérault


   DĂ©claration UNSA Educati   
(175.1 ko)
 
 
 
 
ALC