SECTION SE-Unsa de l'HERAULT - 34 MAISON DES SYNDICATS - 474 ALL HENRI II DE MONTMORENCY - 34000 MONTPELLIER
Tél. 04 67 64 54 47 - Por. 06 81 31 42 38 - 34@se-unsa.org

 
CAPD du mardi 13 octobre 2015 : les Ă©lus du SE-Unsa 34 rendent compte
Article publié le mercredi 14 octobre 2015.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

CAPD du mardi 13 octobre 2015

Plan départemental de formation

 

Compte rendu du SE-UNSA 34

 

DĂ©claration du SE-Unsa 34 : voir en bas de page

 

Formation continue : Plan dĂ©partemental de formation

M. Bost, IENA, présente la synthèse des offres de formation 2015/2016 de la DSDEN de l’Hérault.

5 612 journées de stages ont été retenues dont 2 976 journées stages avec remplacements (ASH longues, directeurs et formations d’école et de circonscription).

L’IENA insiste sur le faible intĂ©rĂŞt des enseignants de l’HĂ©rault pour la formation continue (319 demandes sur 5 268 enseignants).

M. Cordeiro, en charge de la formation continue pour le DSDEN de l’Hérault présente ensuite la synthèse des candidatures individuelles.

Dispositif Ă  candidature individuelle :

  • Formation initiale conseiller pĂ©dagogique : 27 candidats pour 30 places prĂ©vues.
  • Formation continue conseiller pĂ©dagogique : 20 candidats pour 20 places prĂ©vues.
  • Observation des pratiques en maternelle dans la circonscription de Castelnau le Lez : 26 candidats pour 36 places prĂ©vues.
  • Stage acadĂ©mique occitan : 13 candidatures dont 5 retenues pour le dĂ©partement de l’HĂ©rault.
  • ASH : enseigner en SEGPA : 0 candidat pour 30 places prĂ©vues.
  • Atelier de conversation en Anglais : 19 candidats pour 90 places prĂ©vues.

 

Le SE-UNSA 34 fait remarquer que 17 conseillers pédagogiques participent à la fois à la formation initiale et à la formation continue des conseillers pédagogiques, les deux formations étant proposées à tous les candidats. Or la formation initiale devrait être réservée aux néo conseillers pédagogiques et la formation continue aux conseillers pédagogiques confirmés.

L’IENA explique que le travail entre les nouveaux conseillers pédagogique et les plus anciens est intéressant.

Le SE-UNSA s’interroge sur les choix de l’administration sur le maintien ou la suppression de certaines formations suite au manque de personnel. Le SE-Unsa 34 dĂ©nonce notamment celui de supprimer la formation « entrĂ©e dans le mĂ©tier Â» pour les T1.  

L’IENA explique le maintien des formations pour les conseillers pédagogiques car elles ne mobilisent pas de titulaires remplaçants.

Le SE-UNSA 34 précise qu’elles en mobilisent toutefois quelques-uns.

L’IENA ajoute que la formation des T1 avait été budgétisée cette année mais que le manque de personnels avait entrainé son annulation. Il affirme que cette formation aura lieu durant une période plus propice.

Le SE-UNSA 34 s’interroge sur la faisabilité de faire partir deux promotions l’année prochaine en formation.

La DASEN ne donne aucune réponse suite à cette remarque.

L’IENA donne des précisions sur la formation des directeurs. Elle passe cette année de trois semaines à quatre semaines en vue d’un futur passage à cinq semaines.

 

Maître d’Accueil Temporaire

L’IENA présente ensuite la liste des maîtres d’accueil temporaire (MAT) pour le Stage d’Observation et de Pratique Accompagnée (SOPA) des Masters 1 et 2b de l’ESPE. Il ajoute que les masters 2b sont des étudiants ayant échoué au concours mais obtenu leur Master l’année dernière.

Il précise qu’une convention cadre entre l’ESPE et le rectorat a été rédigée. Les MAT seront défrayés d’un montant de 150 euros pour les étudiants stagiaires M1 et 300 euros pour les étudiants stagiaires M2b.

Le SEUNSA-34 interroge l’administration sur les enseignants qui vont suivre la formation CAFIPEMF.

M. Cordeiro explique que cela relève d’une réunion académique et non départementale.

 

Le Droit individuel Ă  la Formation (DIF)

L’IENA présente ensuite les demandes de mobilisation du Droit Individuel à la Formation (DIF).

Sur 11 demandes de mobilisation du DIF pour les formations inscrites au volet départemental du Plan académique de formation, 9 ont été retenues.

Les deux demandes non retenues s’expliquent car les enseignants concernés étaient hors public de la formation.

Sur 21 demandes de mobilisation du DIF pour des formations hors Plan départemental de Formation, 6 ont été retenues.

L’IENA explique que les 15 non retenues l’ont été car ce ne sont pas des demandes de formation pour une reconversion professionnelle. Le DIF doit s’inscrire dans une dynamique de reconversion professionnelle.

Le montant du DIF cette annĂ©e est de 2 550 euros.

Le SE-Unsa 34 remercie l’administration pour le tableau récapitulatif mais réitère sa demande de la tenue d’un Conseil Départemental de Formation pour traiter d’une part le DIF mais aussi pour préparer le Plan de formation de l’année à venir ainsi que la formation initiale. Le SNUipp et SUD Education s’associent à la demande du SE-Unsa 34.

La DASEN entend notre demande. Elle s’interroge toutefois sur la légitimité d’un conseil départemental pour traiter ce sujet.

Le SE-Unsa demande si la DASEN songe à un conseil académique.

La DASEN explique qu’elle ne peut se prononcer à la place de Mme le recteur.

L’avis du SE-Unsa 34 : MĂŞme si certains Ă©lĂ©ments rĂ©vèlent d’une gestion acadĂ©mique, le SE-UNSA 34 tient Ă  la formation dĂ©partementale avec une adaptation locale.

 

Concernant le PDF, l’IENA explique que l’administration a préféré retenir des formations d’équipe plutôt que des formations individuelles car elles sont plus efficientes.

Il prĂ©cise qu’il faut ajouter Ă   ces formations, 1 200 animations pĂ©dagogiques organisĂ©es par les circonscriptions.

 

Une fois n’est pas coutume, la DASEN met le Plan Départemental de Formation 2015/2016 au vote de la CAPD.

Compte tenu des choix opérés par l’administration pour adapter le plan de formation à la pénurie des moyens de remplacement (pénurie liée à la gestion catastrophique de ses personnels), choix que le SE-Unsa vient de dénoncer (nombre de départs en formation quasi nul, formations à candidature désignée exclusives, suppression de la formation entrée dans le métier, suppression de la quasi-totalité des formations à candidature individuelle, …), le SE-Unsa en cohérence avec ses interventions et ses revendications en terme de formation continue des personnels ne peut que voter contre ce projet.

 

RĂ©capitulatif des votes :

Contre : 4 voix du SE-UNSA

Refus de vote : 4 voix du SNUIPP et 1 de Sud.

Abstention : 1 voix du SNE

 

L’avis du SE-Unsa : Mettre au vote un projet qui concerne tous les enseignants n’est pas une habitude de notre  administration comme il n’est pas dans les habitudes du SE-Unsa 34 de se prononcer « contre Â» un tel projet de formation. Cependant, lorsque les carences institutionnelles sont mises en Ă©vidence et que les propositions Ă©mises pour y palier sont refusĂ©es, le SE-Unsa 34, cohĂ©rent et exigent saisit cette opportunitĂ© pour porter haut et fort la parole de la profession et ne peut logiquement pas ne pas se prononcer.

 

Questions diverses du SE-Unsa 34 :

 

1/ Part modulable ECLAIR : lors de la CAPD du 10/04/2015, le SE-Unsa 34 vous interrogeait sur les modalitĂ©s de versement de la part modulable ECLAIR. A quelle date les collègues concernĂ©s la percevront-ils ?

La secrétaire générale donne le détail de la prime ECLAIR.

389 professeurs des Ă©coles et 92 Titulaires remplaçants Brigades la touchent :

135 PE et 40 TR dans la circonscription de Montpellier Nord.

111 PE et 20 TR dans la circonscription de Montpellier Ouest.

143 PE et 32 TR dans la circonscription de BĂ©ziers Ville.

Pas de réponse concernant la date

 

2/ Animations pĂ©dagogiques : en maternelle, 3 heures d’animation pĂ©dagogique obligatoire sur le langage devront s’effectuer sur magistère. Or quand les enseignants souhaitent s’y inscrire, la durĂ©e indiquĂ©e est de 9h… L’administration peut-elle Ă©claircir cette situation ?

L’IENA explique que cette situation s’est passée dans la circonscription de Pézénas. Les enseignants concernés n’auront que 3 heures à faire. L’IEN de la circonscription a rectifié l’erreur et envoyé dans les écoles une lettre explicative.

 

3/ Lors de la CAPD du 26/08/2015, le SE-Unsa 34 souhaitait connaĂ®tre l’état des effectifs en personnel enseignant 1er degrĂ© dans le dĂ©partement. L’administration avait repoussĂ© sa rĂ©ponse au mois d’octobre. Pourrions-nous connaĂ®tre l’état des effectifs dans le dĂ©partement de l’HĂ©rault ?

La DASEN rĂ©pond qu’il y a Ă  l’heure actuelle 5 268 enseignants sur le dĂ©partement.

La secrĂ©taire gĂ©nĂ©rale prĂ©cise que le travail est en cours d’achèvement car il faut analyser les bases informatiques en mettant en mettant Ă  jour  le stock d’emploi et la consommation budgĂ©taire.

La DASEN affirme qu’elle rendra compte de l’état des effectifs au CDEN.

 

4/ Remplacement : Combien de journĂ©es d’absence n’ont pas Ă©tĂ© remplacĂ©es depuis la rentrĂ©e de septembre ? Plus gĂ©nĂ©ralement le SE-Unsa souhaiterait ĂŞtre Ă  nouveau destinataire des Ă©tats de remplacement du dĂ©partement de manière rĂ©gulière.

La secrĂ©taire gĂ©nĂ©rale avance le nombre au 8 octobre de 113 journĂ©es d’absence non remplacĂ©es sur 38 classes pour un total de 3 918 classes sur 630 Ă©coles.

L’avis du SE-Unsa : ce chiffre Ă  seulement 1 mois de la rentrĂ©e est anormalement Ă©levĂ©. Preuve s’il en fallait encore de la mauvaise gestion des effectifs de notre dĂ©partement par les services.

 

5/ DĂ©charge de direction : Le SE-Unsa constate que la mise en place des 1/3 de dĂ©charge dans les Ă©coles Ă©lĂ©mentaire de 9 classes est très inĂ©galitaires sur le territoire. Le SE-Unsa souhaite un pilotage dĂ©partemental sur cette question et qu’une solution pĂ©renne et Ă©quitable soit rapidement Ă©tudiĂ©e afin de ne pas retomber dans les mĂŞmes Ă©cueils l’annĂ©e prochaine.

L’IENA répond que toutes les décharges des écoles de 9 classes ont été mises en place. Un conseil d’IEN a été réuni afin de traiter cette question. Pour chaque situation l’administration a vérifié la mise en place effective des décharges.

Toutefois l’administration est consciente des limites du système (utilisation de ZIL notamment).

 

6/ Promotions : l’administration a-t-elle pris en compte les personnels dĂ©tachĂ©s dans l’élaboration des fichiers « promotions Â» pour la prochaine CAPD ?

La DASEN répond que les personnels détachés seraient bien pris en compte dans les promotions cette année.

 

7/ Promotions : Depuis la CAPD du 19 juin 2014, le SE-Unsa 34 demande Ă  ce que l’actualisation des notes pour l’absence d’inspection soit la mĂŞme dans l’ensemble des dĂ©partements de l’acadĂ©mie. Concernant le dĂ©partement de l’HĂ©rault, celle-ci est plafonnĂ©e Ă  19. Le SE-Unsa 34 souhaiterait que la revalorisation de note ne soit plus plafonnĂ©e (comme cela se fait dans le dĂ©partement du Gard) pour l’ensemble des grades (instit, PE Classe Normale, PE Hors Classe, Directeur Ă©tab spĂ©..) et que cette mesure prenne effet Ă  partir de la prochaine CAPD promotion le 03/11/2015.

La proposition du SE-Unsa 34 a été transmise au rectorat. L’administration est dans l’attente d’une décision académique. L’IENA rappelle que des consignes ont été données en conseil d’IEN d’inspecter prioritairement les collègues ayant une note de 19 afin qu’ils ne soient pas pénalisés.

 

Par ailleurs, suite Ă  la demande du SE-Unsa 34, l’administration rĂ©pond que les documents prĂ©paratoires Ă  la CAPD « Promotions Â» seront transmis aux organisations syndicales le vendredi 16 octobre, soir des vacances d’automne.

Le SE-Unsa rappelle alors que le délai de transmission des documents préparatoires (de 7 à 10 jours avant la tenue de la CAPD) ne sera pas respecté. Cette décision impacte directement le travail des représentants des personnels qui devront effectuer tout le travail préparatoire et de vérification des fiches de suivi durant leurs vacances.

Le nombre toujours plus important de fiches de suivi reçues par le SE-Unsa 34 (plus de 200 Ă  ce jour !) montre tout l’intĂ©rĂŞt que portent nos collègues Ă  ce moment important de leur carrière. Ne pas donner les conditions nĂ©cessaires aux reprĂ©sentants des personnels pour effectuer leur mission, revient Ă  pĂ©naliser l’ensemble de nos collègues.

Malgré cela, le SE-Unsa 34 mettra tout en œuvre pour traiter l’ensemble des fiches qui lui auront été confiées par les collègues car c’est bien là le rôle d’un syndicat majoritaire.

 

 

 


   DĂ©claration SE-Unsa 34   
(59.1 ko)
 
 
 
 
ALC