SECTION SE-Unsa de l'HERAULT - 34 MAISON DES SYNDICATS - 474 ALL HENRI II DE MONTMORENCY - 34000 MONTPELLIER
Tél. 04 67 64 54 47 - Por. 06 81 31 42 38 - 34@se-unsa.org

 
Groupe de travail « Bilan des Permuts »
Article publié le vendredi 20 mars 2015.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 

Le SE-Unsa a Ă©tĂ© reçu au Ministère mardi 17 mars afin d’établir un bilan des Permutations 2015. Au cours de cette rĂ©union plusieurs points ont Ă©tĂ© abordĂ©s :

 

Mouvement complĂ©mentaire national 

Le Ministère souhaite comme les 2 dernières annĂ©es faire un mouvement complĂ©mentaire national pour rĂ©soudre les situations les plus difficiles :

- 18 collègues ayant obtenu la bonification de 800 points mais n’ayant pas obtenu leur mutation.

- Les collègues avec au moins 2 ans de séparation et des enfants demandant un département non limitrophe. Le SE-Unsa a demandé et obtenu qu’on examine également la situation de ceux qui sont en séparation de conjoints mais sans enfant.

Ce mouvement complémentaire aurait lieu fin avril-début mai.

Attention : toutes les situations de RC avec ou sans enfant avec au moins de 2 ans de sĂ©paration ne pourront ĂŞtre revues.

Nous ne connaissons pas Ă  ce jour  le nombre de permutations qui seront accordĂ©es.

 

Échanges termes à termes

Le SE-Unsa a demandé que des échanges de département puissent être faits. En effet, le système informatique bloque automatiquement certains échanges terme à terme.

Pour le Ministère, ces échanges doivent être gérés par les Ineat/Exeat.

Le SE-Unsa a demandé que ce soit géré en amont car certains DASEN ne les acceptent pas et les collègues qui obtiendraient leurs mutations ainsi ne pourraient participer à la phase principale du mouvement intra départemental.

L’avis du SE-Unsa 34 : Comme les 3 dernières annĂ©es, le SE-Unsa 34 rĂ©itèrera sa demande d’échanges lors de la CAPD INEAT-EXEAT. Cette pratique (en cours dans de nombreux dĂ©partements) permettrait de rĂ©gler les situations familiales de nombreux collègues.

 

Attributions des 800 points

Les conditions d’attribution des 800 points est très inégale sur l’ensemble des départements suivant la présence d’un médecin de prévention, le nombre de dossiers,…

Pour le SE-Unsa, cela pose problème.

Le Ministère reconnaît ces difficultés et est en pleine réflexion sur le sujet. Il dit également se heurter au secret professionnel des médecins.

 
 
 
 
ALC