SECTION SE-Unsa de l'HERAULT - 34 MAISON DES SYNDICATS - 474 ALL HENRI II DE MONTMORENCY - 34000 MONTPELLIER
Tél. 04 67 64 54 47 - Por. 06 81 31 42 38 - 34@se-unsa.org

 
Mieux gĂ©rer les situations d’urgences climatiques : la fausse bonne idĂ©e du « SMS »
Article publié le jeudi 9 octobre 2014.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le 9 octobre 2014

 

 

 

Pour compléter l’arsenal de prise en compte des risques climatiques, la DSDEN demande aux directeurs d’école de transmettre leur numéro de téléphone portable pour permettre la diffusion d’information via les SMS.

Les directrices et directeurs d’écoles, plus enclins Ă  chercher des solutions qu’à poser des problèmes, doivent ils rĂ©pondre Ă  cette demande. Pour le moment, le SE-Unsa 34 pense que non !

Cette demande amène le SE-Unsa 34 Ă  poser quelques questions prĂ©alables :

  • L’utilisation du SMS, autre mode de communication, garantira-t-elle une information claire, prĂ©cise, complète et en prise avec les rĂ©alitĂ©s locales pour les Ă©coles du dĂ©partement ? Il s’agit lĂ  moins d’une question de vecteur d’information que de nature de cette information.
  • Les directeurs d’école sont ils dotĂ©s de tĂ©lĂ©phones portables professionnels fournis par l’employeur ou la collectivitĂ© locale ? Et ceci Ă  l’instar de l’adresse Ă©lectronique dont dispose chaque Ă©tablissement.
  • Ce tĂ©lĂ©phone sera-t-il actif et consultable si le directeur est en classe (contraire Ă  ce qui est exigĂ© des enseignants) ?
  • Ce procĂ©dĂ© sous entend-il que les directeurs deviennent joignables Ă  toutes heures ?

Quand des réponses claires auront été apportées, alors peut-être le SE-Unsa fera-t-il évoluer sa position. Si le SMS est un mode de communication rapide à prendre en compte, le fonctionnement actuel des écoles et le statut des directeurs ne peuvent totalement être compatible avec son utilisation. Il ne peut en rien dédouaner la DSDEN d’une réflexion globale sur les mesures prises et à pendre lors d’événement de cette ampleur.

Cette mesure Â« sms Â» ne doit pas faire oublier le manque de moyen de secrĂ©tariat pĂ©renne dans les Ă©coles.

Le SE-Unsa vient d’apprendre qu’une rĂ©union « Retour d’expĂ©rience sur les dernières intempĂ©ries Â»  va ĂŞtre organisĂ©e Ă  l’Inspection AcadĂ©mique. Le SE-Unsa, avec l’Unsa Education, se fĂ©licite de cette initiative qu’il avait fortement souhaitĂ©e – voir lettre intempĂ©ries du 29/09. On peut souhaiter que les questions abordĂ©es plus haut soient traitĂ©es et que des rĂ©ponses claires soient apportĂ©es. Le SE-Unsa en rendra compte Ă  la profession.

 
 
 
 
ALC