SECTION SE-Unsa de l'HERAULT - 34 MAISON DES SYNDICATS - 474 ALL HENRI II DE MONTMORENCY - 34000 MONTPELLIER
Tél. 04 67 64 54 47 - Por. 06 81 31 42 38 - 34@se-unsa.org

 
Le SE-Unsa s’engage dans la conférence nationale sur l’évaluation
Article publié le jeudi 9 octobre 2014.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 Â« Construire un thermomètre qui a plus de sens Â», c’est l’objectif de la confĂ©rence nationale sur l’évaluation des Ă©lèves, pour la ministre Najat Vallaud-Belkacem qui s’est exprimĂ©e devant le Conseil SupĂ©rieur de l’Education le 8 octobre 2014. Le SE-Unsa a prĂ©cisĂ© dans une intervention au CSE ses exigences pour une Ă©valuation renouvelĂ©e des Ă©lèves.

Les membres du CSE ont apportĂ© leurs premières rĂ©flexions aux pilotes de cette confĂ©rence, Michel QuĂ©rĂ©, prĂ©sident du comitĂ© d’organisation et Etienne Klein, prĂ©sident du jury qui sera chargĂ© de formuler « quelques recommandations,  peu nombreuses, mais claires Â».

Les très nombreuses initiatives prises sur le terrain montrent combien les enseignants souhaitent sortir du système actuel « notes chiffrĂ©es-moyennes disciplinaires-moyennes gĂ©nĂ©rales-sĂ©lection pour l’orientation Â», gĂ©nĂ©rateur d’une charge de travail considĂ©rable pour les enseignants tout en Ă©tant peu favorable Ă  des apprentissages de qualitĂ© pour les Ă©lèves. Pour ce faire, l’institution doit changer dans sa manière de certifier les acquis (les examens) et d’accompagner les Ă©lèves dans leur parcours de formation (les procĂ©dures d’orientation et d’affectation).

Pour le SE-Unsa, cette confĂ©rence est l’occasion de s’interroger sur le sens de l’exigence quand on parle de l’évaluation des Ă©lèves :

  • OĂą est l'exigence dans un système largement indiffĂ©rent aux acquis des Ă©lèves et qui cautionne leurs manques par un dispositif de compensation lrgement gĂ©nĂ©ralisĂ© ?
  • OĂą est l’exigence dans notre système, qui prĂ´ne l’égalitĂ©, mais qui cautionne par son immobilisme une compĂ©tition scolaire Ă  armes inĂ©gales ?
  • OĂą est l’exigence quand, dans un tel système, on conduit les Ă©lèves Ă  privilĂ©gier la note au dĂ©triment de la construction des compĂ©tences et de l’acquisition des connaissances ?
  • OĂą est l’exigence rĂ©publicaine lorsque ce sont les Ă©lèves les plus Ă©loignĂ©s de l’école qui sont systĂ©matiquement les laissĂ©s pour compte ?

C’est ce que Christian Chevalier a développé dans son intervention à lire ici, en formulant de premières propositions pour alimenter le débat.

Voir aussi nos dossiers sur l’évaluation des Ă©lèves sur notre blog « Ă©cole de demain Â»


   CSE 8 octobre. Evaluation   
(192.5 ko)
 
 
 
 
ALC