SECTION SE-Unsa de l'HERAULT - 34 MAISON DES SYNDICATS - 474 ALL HENRI II DE MONTMORENCY - 34000 MONTPELLIER
Tél. 04 67 64 54 47 - Por. 06 81 31 42 38 - 34@se-unsa.org

 
CDEN 27 fĂ©vrier : l’Unsa Education seule pour dĂ©fendre le point de vue des collègues !
Article publié le vendredi 28 février 2014.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le CDEN s’est réuni en Préfecture le jeudi 27 février. Un CTSD l’avait précédé la veille. A l’ordre du jour, la sectorisation des collèges d’Agde, les nouveaux horaires du temps scolaire, l’IRL des instituteurs et les questions diverses.

Une nouvelle fois, l’Unsa Education 34 s’est retrouvĂ©e seule, avec la reprĂ©sentante de Sud Education 34,  pour faire valoir les positions des collègues en ce qui concerne la mise en Ĺ“uvre des nouveaux horaires scolaires. Les reprĂ©sentants FO et FSU ont quittĂ© la salle après leurs dĂ©clarations. Le CDEN est la seule instance oĂą les reprĂ©sentants des parents d’élèves, les Ă©lus locaux, les reprĂ©sentants des personnels et l’administration peuvent dialoguer. Pour l’Unsa Education, pas question de laisser la chaise vide !

 Compte rendu CDEN de l’HĂ©rault  jeudi 27 fĂ©vrier 2014

Ordre du jour : sectorisation des collèges d’Agde, organisation des Temps scolaires des Ă©coles de l’HĂ©rault, indemnitĂ© de rĂ©sidence des Instituteurs

Déclarations préliminaires. Vous trouverez celle de l’UNSA Education ci-dessous.

Suite aux dĂ©clarations prĂ©liminaires, les reprĂ©sentants des personnels FO et FSU 1er degrĂ© ont quittĂ© le CDEN de l’HĂ©rault. Sans aucune concertation, cette attitude jette le discrĂ©dit sur tous les personnels de l’Education Nationale du dĂ©partement et ce devant tous les reprĂ©sentants des partenaires de l’école publique. En cette pĂ©riode de remise en cause de l’école publique, on peut s’interroger sur les finalitĂ©s de ce positionnement : idĂ©ologique, Ă©lectoraliste, irresponsable ?

L’UNSA Education, organisation comptable de l’intĂ©rĂŞt des personnels et porteuse d’un projet Ă©ducatif global,  vous livre  le compte rendu de ce CDEN, de ses interventions et de ses votes.

 

Sectorisation des collèges d’Agde :

Le conseil gĂ©nĂ©ral s’est attelĂ© Ă  la rĂ©vision de la sectorisation des collèges de la ville d’Agde pour rĂ©Ă©quilibrer les populations de chaque collège : Paul Emile Victor (plus de 600) RenĂ© Cassin (environ 300 Ă©lèves).

Les modifications porteront sur plusieurs champs :

  • Limitation du nombre de dĂ©rogations pour Ă©viter l’EPLE RenĂ© Cassin

  • Sectorisation en fonction de l’adresse et non plus de l’école d’origine

  • Rattachement de deux zones urbaines au secteur de l’EPLE RenĂ© Cassin

Les procédures de concertation des Conseils d’Administration ayant été respectées, l’objectif premier de mixité sociale étant recherché, l’UNSA Education a voté favorablement à cette nouvelle sectorisation.

Dans sa déclaration préliminaire l’UNSA Education a rappelé la demande d’une révision globale des sectorisations des collèges de Béziers et de Montpellier. La FCPE s’est associée à cette demande.

Le Vice Président du Conseil général a annoncé que la sectorisation des collèges Biterrois serait entièrement revue l’année prochaine.

La sectorisation des collèges Montpelliérains sera peut être mise en révision en 2016 ou 2017.

Le Vice président annonce que la modification de secteur du collège Rabelais est reportée d’une année pour s’assurer de l’adhésion des familles.

Organisation du temps scolaire : modification de la semaine

L’HĂ©rault  compte 253 communes comportant 1 Ă©cole ou plus.

67 ont adopté la semaine de 4,5 jours en 2013

186 ont fait le choix de différer à la rentrée 2014.

Le CDEN va examiner suite au CTSD du 26 février, les organisations du temps scolaires des écoles de 114 communes.

Sur les 72 communes restantes, 5 rencontrent des difficultés d’organisation du fait de l’organisation en RPI. La DASEN de l’Hérault indique que l’administration départementale proposera une organisation du temps à ces communes.

3 dérogations au cadre départemental ont été demandées. Ces communes ont présenté un PEDT justifiant de ces organisations particulières, principalement des demi-journées plus longues.

Les 67 communes restantes verront leur Organisation du Temps examinée lors du prochain CDEN fin avril 2014.

Les points de vigilances ont été retravaillés par un groupe départemental et vont faire l’objet d’un guide à destination des équipes (envoyé dans les écoles courant du mois de novembre).

L’administration accède à la demande de l’UNSA Education de flécher des heures institutionnelles pour la concertation avec les acteurs des temps périscolaires.

Le prochain comité de suivi départemental e suivi des rythmes aura lieu le 1er avril 2014. L’UNSA Education et le SE UNSA y participeront, les collègues peuvent leur confier leur questionnement.

Sur le vote concernant l’approbation des 114 Organisations du temps scolaire : l’UNSA Education ayant formulĂ© des remarques en CTSD, fait le choix de s’abstenir.

Montant de l’indemnité de logement des Instituteurs

Le Préfet fait état des conclusions de ses services.

L’indemnité de logement des instituteurs ne sera pas réévaluer et restera identique à celle de 2012 et 2013.

L’UNSA Education a fait part de son désaccord quant à ce gel du montant de cette indemnité.

Après explication de vote, l’UNSA Education a voté contre la décision préfectorale.

Questions diverses :

UNSA Education : Dans le cadre de l’expĂ©rimentation en fin de 3ème, “le dernier mot aux parents”, quel dispositif est mis en place pour pouvoir garantir une place pour chaque Ă©lève dans les filières professionnelles ou techniques.

Dans la mesure, où la famille choisirait en derniers ressort, une filière professionnelle à effectif contingenté, quelle sera la réponse de l’Institution.

RĂ©ponse : le dernier mot aux parents ne concerne que les dĂ©cisions d’orientation formulĂ©es par le conseil de classe. Elle ne garantit pas aux familles l’admission dans la filière demandĂ©e si cette dernière est contingentĂ©e.

Vœu proposé par l’UNSA Education, la FCPE et les DDEN

« Les dotations en moyen d’enseignements pour les Ă©coles et les collèges de l’HĂ©rault ont Ă©tĂ© annoncĂ©es lors des comitĂ©s techniques acadĂ©miques des 14 et 24 janvier 2014.

Les moyens alloués ne seront pas suffisant pour répondre aux contraintes démographiques de notre département, deux à trois mille élèves supplémentaires, et à la mise en œuvre des différentes mesures structurelles découlant de la loi de Refondation de l’Ecole.

Face Ă  ce constat, les membres du CDEN de l’HĂ©rault demandent au reprĂ©sentant de l’Etat ici prĂ©sent, de formuler, Ă  Monsieur Le Ministre de l’Education Nationale, une demande de moyens supplĂ©mentaires d’enseignement pour permettre aux Ă©tablissements scolaires publics hĂ©raultais de rĂ©pondre aux objectifs Educatifs fixĂ©s par La RĂ©publique. Â»

Ce vœu est adopté à l’unanimité par le CDEN de l’Hérault (Parents d'élèves, élus, représentants des organisations syndicales)

 

 


   CDEN 27_02_14. dĂ©clarati   
(575.6 ko)
 
 
 
 
ALC