SECTION SE-Unsa de l'HERAULT - 34 MAISON DES SYNDICATS - 474 ALL HENRI II DE MONTMORENCY - 34000 MONTPELLIER
Tél. 04 67 64 54 47 - Por. 06 81 31 42 38 - 34@se-unsa.org

 
Refondation/rythmes : sortir de la dĂ©magogie
Article publié le jeudi 20 décembre 2012.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le projet de loi d’orientation et de programmation pour l’Ecole a été présenté au CSE (Conseil Supérieur de l’Education) vendredi 14 décembre. L’Unsa-Education a approuvé ce texte pour ces orientations et la programmation des moyens qui marquent une rupture avec la politique précédente.

La loi d’orientation ambitionne la refondation de l’école en mettant au cœur de cette refondation le contenu des enseignements, la progressivité des apprentissages et leur continuité. Elle rétablit la formation initiale et continue des enseignants en instaurant les ESPE. Enfin elle donne la priorité au primaire en lui attribuant les deux tiers des emplois créés.

La pédagogie réhabilitée
Cette réforme réhabilite la pédagogie et le traduit par des mesures structurelles avec les ESPE, un Conseil supérieur des programmes, un Conseil national d’évaluation du système éducatif. Elle affirme le rôle et la spécificité de l’école maternelle. Afin de rendre ces modifications opérationnelles, elle projette la redéfinition du contenu du socle commun de connaissances, de compétences et, désormais, de culture. Elle veut redéfinir le nombre et de la durée des cycles à l’école primaire en visant la continuité avec un conseil école-collège. La programmation dans la loi de 54 000 nouveaux postes en plus de la compensation des départs en retraite est la concrétisation de la priorité à l’éducation.
Cette loi marque une rupture avec la politique conduite depuis plusieurs années. La méthode de concertation aura aussi été particulièrement différente. Pour le SE-Unsa, ce changement politique engage au changement de posture syndicale. Quelle est la valeur d’un non (quasi permanent pour certaines organisations syndicales) quand on ne sait pas dire oui ?

Et les rythmes dans tout ça ?

http://www.se-unsa.org/UserFiles/Image/publications/zoom/visuels/2012-2013/rythmes_scolaires/visuel_rythmes_vign.pngCette loi d’orientation est une étape fondamentale mais ne fait qu’ouvrir la voie à de nombreux chantiers qui se traitent dans un autre cadre et qui, à ce titre, ne figurent pas dans la loi. Celui des rythmes scolaires entamé depuis des mois n’en finit pas de ne pas aboutir. Même si ce n’était pas l’objet de la loi d’orientation, le SE-Unsa a dénoncé l’impréparation et les atermoiements sur ce dossier géré au fil de l’eau qui exaspèrent la profession, à nouveau, lors d’une intervention liminaire lors du CSE du 14 décembre.

Pour le SE-Unsa, il n’est pas possible de traiter de façon disjointe réussite des élèves et amélioration des conditions de travail des enseignants. Le Ministre doit enfin l’entendre !

 

 
 
 
 
ALC