SECTION SE-Unsa de l'HERAULT - 34 MAISON DES SYNDICATS - 474 ALL HENRI II DE MONTMORENCY - 34000 MONTPELLIER
Tél. 04 67 64 54 47 - Por. 06 81 31 42 38 - 34@se-unsa.org

 
Collèges et LycĂ©es : les nouveautĂ©s Ă©ducatives de la rentrĂ©e
Article publié le jeudi 6 septembre 2012.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

En conséquence de la réforme du lycée, les bacs généraux vont être (légèrement) modifiés en 2013.

• Bac L : en LV1 et 2, un oral apparaît, une épreuve de «Littérature étrangère en langue étrangère» est créée et les candidats pourront présenter la spécialité «Droit et grands enjeux du monde contemporain».

• Bac ES : en LV1, une évaluation orale effectuée en cours d’année apparaît, la LV2 sera évaluée par un écrit de 2 heures (l’oral étant évalué en cours d’année) et la spécialité Ses est remplacée par deux options au choix «Sciences sociales et politiques» ou «Économie approfondie».

• Bac S : l’histoire-géographie a été évaluée en fin de première, des évaluations orales des LV1 et 2 seront organisées en cours d’année, l’épreuve pratique de «Sciences de l’ingénieur» est remplacée par un oral. «Informatique et sciences du numérique» est une nouvelle spécialité.

Voie pro

Alors, quoi de neuf dans la voie professionnelle ? On prend les mêmes et on recommence. Sauf pour la 3e DP6 qui devient la 3e «prépa-pro»(*). Il est proposé dans ces classes une globalisation d’une partie des horaires et un renforcement des activités relatives à la découverte des métiers et des formations. Cela devrait permettre aux équipes pédagogiques la création de projets adaptés aux besoins des élèves. En outre, en offrant une deuxième langue vivante comme dans toutes les 3e, la nouvelle «prépa-pro» permettra aux élèves de ne pas limiter leurs vœux d’orientation aux seules spécialités dans lesquelles la seconde langue vivante n’est pas exigée. Cette disposition assure également la réversibilité des parcours.

(*) Classe de 3e préparatoire aux formations professionnelles, BO n°31 du 1er septembre 2011.

Évaluations nationales 2012/2013

Quel avenir pour les évaluations nationales bilans si contestées ? Existeront-elles encore ou seront-elles transformées en évaluations diagnostiques ? La réponse n’est pas très claire.

Le dossier devra donc faire l’objet de discussions très rapidement. Pour sa part, l’évaluation nationale en fin de 5e ne sera pas généralisée et devrait sombrer dans les oubliettes.

Collège, une année de transition ?

Dans sa lettre à tous les personnels de l’Éducation nationale, Vincent Peillon a réaffirmé que «le collège unique reste une ambition essentielle», n’interdisant pas cependant des approches pédagogiques différenciées. L’objectif réaffirmé de la fin de scolarité obligatoire reste le socle commun, qui devra être revu et disposer d’outils adéquats.

Le collège connaît quelques nouveautés à la rentrée, issues de l’ancien ministère Chatel.

• 6e : l’ATP est remplacée par deux heures hebdomadaires d’accompagnement personnalisé, mis en place pour renforcer la continuité éducative entre l’école et le collège, et qui ne concernera pas forcément tous les élèves.

• 5e : une évaluation nationale en Français et Mathématiques a été expérimentée en 2011-2012, qui devait être généralisée cette année, mais le nouveau ministre entend tirer les conclusions de cette évaluation, ce qui la compromet certainement.

• 3e : les élèves passeront les nouvelles épreuves terminales du brevet des collèges, dont les sujets zéro sont parus sur Éduscol. Mais dans sa fonction et son organisation, le Dnb ne change pas, malgré la volonté de se rapprocher du socle commun. L’enseignement de l’histoire des arts, et son épreuve en fin d’année, se poursuivent.

Le collège unique pourrait connaître des changements importants si un socle commun repensé devient réellement l’objectif prioritaire en fin de scolarité obligatoire. La rénovation du collège unique est l’un des enjeux de la refondation, de même que l’avenir des dispositifs Éclair.

Ă€ lire :

• Refondation : la rénovation du collège

•La rubrique  «collège» du SE-Unsa

 
 
 
 
ALC