SECTION SE-Unsa de l'HERAULT - 34 MAISON DES SYNDICATS - 474 ALL HENRI II DE MONTMORENCY - 34000 MONTPELLIER
Tél. 04 67 64 54 47 - Por. 06 81 31 42 38 - 34@se-unsa.org

 
Rapports de l’Inspection GĂ©nĂ©rale : fin du « black out »
Article publié le lundi 28 mai 2012.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le nouveau Ministre de l’Education nationale vient de rendre publics dix sept rapports de l’Inspection générale que son prédécesseur avait soigneusement gardés sous le coude pendant des mois. En y regardant de plus près, on comprend mieux pourquoi il avait érigé la rétention d’information en mode d’administration de son ministère.

En effet, une partie non négligeable des travaux de l’Inspection générale traite de dossiers emblématiques du dernier quinquennat : formation des enseignants, dispositif Éclair, maternelle, internats d’excellence, remplacements des enseignants absents, rénovation de la voie professionnelle… , autant de sujets très contestés par les enseignants et la communauté éducative.

Soumettre à la censure des rapports parce qu’ils pourraient ne pas conforter les orientations ministérielles ne relève pas de l’attitude que l’on est en droit d’attendre d’un ministre de la République.

Cette transparence ministérielle marque une rupture avec les pratiques antérieures. Pour le SE-Unsa , elle doit aller de pair avec une conception du dialogue social où la contradiction doit pouvoir être portée, les arguments échangés et les contre-propositions considérées. Cette amorce du changement est un signal positif. Il devra être amplifié dans le cadre d’un dialogue social renouvelé.

 

Pour consulter les rapports

 
 
 
 
ALC