SECTION SE-Unsa de l'HERAULT - 34 MAISON DES SYNDICATS - 474 ALL HENRI II DE MONTMORENCY - 34000 MONTPELLIER
Tél. 04 67 64 54 47 - Por. 06 81 31 42 38 - 34@se-unsa.org

 
Annonces Chatel : arrosage ciblĂ© pour Ă©teindre l’incendie
Article publié le vendredi 25 novembre 2011.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Sur fond de polémiques électorales concernant l’Education, Luc Chatel vient d’annoncer de nouvelles mesures de revalorisation des jeunes enseignants. Elles prendront fort opportunément effet en mars 2012, à la veille des élections présidentielles. Le constat de la chute des candidatures aux concours d’enseignement et d’éducation a conduit le ministre à faire une annonce unilatérale de relèvement des salaires des débuts de carrière.

Ainsi, les stagiaires percevront 100 € bruts supplémentaires. Ils auront un salaire d’entrée dans le métier atteignant tout juste 1600 € nets. Il reste toujours très largement inférieur à celui de leurs voisins européens.

Si ces annonces concernent potentiellement cent mille enseignants, la moitiĂ© d’entre eux percevra de fait une augmentation infĂ©rieure Ă  20 € nets par mois. Au final, ce sont 85% des collègues qui n’auront toujours rien reçu depuis 2007 ; leurs salaires restent bloquĂ©s.

En évacuant la question de la revalorisation du reste de la carrière, le Ministre laisse entière la question de l’attractivité du métier.

Dans le même temps, les nouvelles modalités d’évaluation et d’avancement des personnels vont ralentir leurs carrières. Cela diminue d’autant l’effet des annonces qui viennent d’être faites. Elles apparaissent ainsi comme un contrefeu à la mobilisation syndicale unanime.

Pour le SE-Unsa, il est plus que jamais d’actualité de participer à la grève intersyndicale du 15 décembre prochain.

 

 

 
 
 
 
ALC