SECTION SE-Unsa du GERS - 10, RUE DU 88e RI - BP 90532 - 32020 AUCH CEDEX
Tél. 05 62 05 20 08 - Por. 06 80 73 89 13 - 32@se-unsa.org

 
Carte scolaire 2021 : les intentions du Dasen pour les fermetures et les ouvertures
Article publié le vendredi 5 février 2021.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le Groupe de Travail du vendredi 5 février a permis de véritables échanges entre le Dasen et les représentants des personnels. Le Dasen a dévoilé ses intentions et chaque cas a été examiné dans un contexte de baisse générale des effectifs.

La moyenne départementale des élèves par classe prévue à la rentrée 2021 est de :

  • 21,13 en élémentaire,
  • 19,27 en maternelle,
  • 18,60 en RPI
  • 18,48 en primaire (maternelle + élémentaire).

 

Voici à quoi pourrait ressembler la carte scolaire 2021… même s’il est bien clair que le Groupe de Travail n’est qu’une première étape informelle avant le Comité Technique et le CDEN qui se tiendront le jeudi 11 février. Rien n’est encore ni décidé, ni acté.

 

            Ecoles maternelles

Fermeture d’une classe à Cazaubon. L’école passerait de 3 à 2 classes.

Ouverture d’un ½ poste à l’école Jean de La Fontaine de Condom pour transformer le ½ poste ‘classe passerelle’ (TPS le matin en classe et l’après-midi à la crèche) en poste complet ‘accueil des moins de 3 ans’.

 

            Ecoles élémentaires

Ouverture d’une classe à Cazaubon. L’école  passerait de 4 à 5 classes faisant ainsi baisser la moyenne du nombre d’élèves par classe de 27,5 à 22.

Fermeture d’une classe à l’école Sklodowska-Curie à Auch qui passerait de 8 à 7 classes. Cette école est en REP et bénéficie donc du dédoublement des classes de CP et de CE1. Mais rien pour les autres niveaux qui devront être répartis sur 3 classes avec le risque d’avoir des effectifs tendus dans une école qui accueille un public très fragile. C’est un argument que le Dasen a du mal à entendre puisqu’il estime qu’il y des situations bien moins confortables dans les écoles des quartiers défavorisés de la métropole Toulousaine. Certes, on peut toujours trouver pire ailleurs mais est-ce une raison pour niveler vers le bas ?

Fermeture du dispositif ‘Plus de Maître Que De Classe’ à l’école Jean Jaurès d’Auch qui serait remplacé par un CP dédoublé. Cette école n’est pas classée en REP mais fait partie du périmètre estampillé ‘Politique de la ville’.

Une Ulis ouvrirait aussi dans cette école.

Fermeture d’une classe à Fleurance. L’école passerait de 12 classes + 1 Ulis à 11 classes + 1 Ulis.

Fermeture d’une classe à Mauvezin. L’école passerait de 7 à 6 classes.

Riguepeu était sur la sellette. Mais avec 2 classes de la GS au CM2 dans une zone isolée, Riguepeu est typiquement le genre d’école rurale qu’il faut maintenir même avec des effectifs très bas. Le Dasen a entendu nos arguments et a décidé de laisser les 2 classes ouvertes.

 

            Ecoles primaires (maternelle + élémentaire)

Fermeture d’une classe à Castelnau d’Auzan. L’école passerait de 4 à 3 classes.

Fermeture d’une classe à Jégun. L’école passerait de 6 à 5 classes.

Fermeture d’une classe à Montblanc. L’école passerait de 3 à 2 classes. La répartition de tous les niveaux (des TPS aux CM2), déjà bien complexe avec 3 classes, devient un casse-tête avec 2 classes. Le Dasen a entendu cet argument… Montblanc mérite encore réflexion.

Fermeture d’une classe à Montaut Les Créneaux. L’école passerait de 4 à 3 classes.

Fermeture d’une classe à Montestruc. L’école passerait de 4 à 3 classes.

Fermeture d’une classe à Ordan-Larroque. L’école passerait de 4 à 3 classes.

Fermeture d’une classe à Pessan. L’école passerait de 4 à 3 classes.

Fermeture d’une classe à Ségoufielle. L’école passerait de 8 à 7 classes.

 

            Ecoles en RPI

Fermeture d’une classe dans le RPI d’Encausse / Monbrun. Ce qui pourrait donner : 4 classes à Encausse et toujours 3 classes à Monbrun qui deviendrait école primaire (maternelle + CP).

Fermeture d’une classe dans le RPI de Dému / Lannepax. Ce qui pourrait donner : 2 classes à Lannepax et la classe maternelle qui resterait à Dému.

Lasséran / Saint Jean le Comtal --> Le Dasen abandonne, pour le moment, son projet de fermeture d’une classe dans ce RPI. Il a entendu qu’avec une fermeture, l’effectif en classe maternelle monterait à 24.

 

            Autres ouvertures

Un poste d’enseignant référent de plus. Il y en aurait 9 à la rentrée 2021 et leur secteur d’intervention devrait être revu. 100% des AESH devrait être géré par un PIAL à la rentrée 2021.

Le Dasen a l'intention de créer 7 postes de remplaçants ! Nous avons demandé qu’une partie d’entre eux soit destinée au remplacement des collègues en formation continue et une autre partie aux décharges de direction de 1 à 3 classes. A priori, c’est oui pour la formation continue et non pour les décharges de direction.

Nous avons redit au Dasen qu’il est indispensable d’envoyer un signal fort aux directrices et directeurs de petites écoles en dédiant, a minima et dans un premier temps, 1 poste pour leur décharge. Les directions d’1 classe passeront de 4 à 6 jours annuels de décharge à la rentrée 2021. De 10 à 12 jours annuels pour les directions de 2 et 3 classes. Encore faut-il que le Dasen se donne les moyens d’assurer  et de planifier ces décharges.

Actuellement, il existe 1 poste d’enseignant UPE2A (pour les élèves allophones) qui intervient dans les écoles élémentaires de Condom et d’Eauze. Le Dasen réfléchit à la création d’1 poste complet pour Eauze et d’1 poste complet pour Condom.

 
 
 
 
ALC