SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
Communiqué de presse - Aides administratives : le Gard est-il devenu une République autonome ?
Article publié le mardi 3 juillet 2012.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Emplois de Vie Scolaire : Le Gard serait-il devenu une République autonome ?

Les personnels recrutés, en contrat aidé, pour aider les directeurs d’école pouvaient avoir quelque espoir de voir leur contrat renouvelé au 1er juillet 2012. En effet, depuis le 27 juin, le gouvernement a donné des consignes orales puis écrites aux Préfets et aux Recteurs pour que le réemploi de ces personnels soit assuré en priorité.

Mais dans le Gard, les consignes gouvernementales ne sont pas appliquées … et ce malgré les multiples interventions du SE-UNSA auprès du Préfet, de l’Inspection Académique et du Recteur. C’est la négation de l’arrivée des consignes qui prime !

Rien ne bouge dans notre département !

Or, la plupart des collègues avaient signé des contrats jusqu’au 30 juin et, faute de réactivité et de volonté politique, ils vont être contraints de pointer au chômage alors qu’ils ont encore des droits… Quelle considération pour leur travail au sein des écoles ! Ces personnels sont indispensables au bon fonctionnement des écoles, à l’accompagnement des élèves, ils y exercent des vrais métiers dont l’école a besoin.

Comment les récompense-t-on ? En les laissant dans l’incertitude et la crainte de se retrouver sans travail à la rentrée.

Dans un même temps, dans l’Aude, depuis hier, le Secrétaire Général a indiqué que des avenants permettant le renouvellement seraient effectués avant le 15 juillet. Alors pourquoi le Gard nie-t-il  ces consignes ministérielles ?

Celles-ci sont pourtant claires : tous les EVS qui ne sont pas arrivés au terme de la durée règlementaire des Contrat Unique d’Insertion (24 mois ou clause spécifique si handicap ou plus de 50 ans) devraient être concernés.

Le SE-UNSA poursuit le combat mené depuis plusieurs semaines et surtout continuera à se battre afin d’obtenir enfin la pérennisation de ces emplois si utiles à la vie de l’école.

Delphine Blanchard pour le Se-UNSA 30.

 
 
 
 
ALC